TF1 France 2 France 3 Canal+ France 5 M6 Arte C8 W9 TMC TFX NRJ 12 La Chaîne Parlementaire Public Sénat (LCP) France 4 BFM TV CNEWS CSTAR Gulli Culturebox TF1 Séries Films L'Équipe 6ter RMC Story RMC Découverte Chérie 25 LCI Franceinfo IDF1 Téva RTL 9 TV Breizh Paris Première Canal+ Cinéma Canal+ Séries Canal+ Family Canal+ Sport Canal+ Décalé OCS Max OCS Géants OCS Choc OCS City beIN SPORTS 1 beIN SPORTS 2 beIN SPORTS 3
Chaîne Canal+

Canal+ : Programme TV de la chaîne Canal+

Canal+ Direct / Live Canal+ Replay (MyCanal)

En ce moment sur Canal+ :

17h04 Free Guy

Rediffusion Film d'action 1h54 -10
Free Guy

Guy, un employé de banque, vit dans la ville de Free City. Il est heureux même s'il en a un peu assez de son existence routinière. Dans la rue, il croise le chemin de Molotov Girl et tombe aussitôt sous son charme. En fait, la jeune femme est une joueuse de jeu vidéo. Elle finit par révéler à Guy que sa vie est un mirage : Guy est un personnage secondaire d'un jeu vidéo. Passé le choc, il décide de se donner un but dans l'existence en effectuant de bonnes actions. Il va tout tenter pour sauver son monde et ses habitants. Ses exploits agacent le créateur du jeu qui veut mettre un terme au monde qu'il a conçu. Mais, Guy organise la résistance... - Critique : Comme l’agent d’assurances de The Truman Show (1998), qui découvrait que sa vie était une émission de télé-réalité, un employé de banque réalise qu’il n’est que le figurant d’un jeu vidéo. Chaque ­matin, la même partie recommence, comme dans Un jour sans fin (1993). Mais, en changeant les règles du jeu, il va devenir un héros et affronter l’industrie du divertissement mercantile, comme dans Ready Player One (2018). Même si les références sont excellentes, le sentiment de déjà-vu plombe ce film à grand spectacle. Mais le cinéaste donne un ton de comédie juvénile plaisant, que Ryan Reynolds transforme en numéro d’acteur sympathique.

33min

À suivre, dès 18h58 : Flippé

Ce soir sur Canal+ :

21h10 L'amie prodigieuse : Le traitement

Inédit Série dramatique 51mn Tout public

Saison : 3 - Épisode : 3 - Grâce à sa belle-mère, Elena est engagée comme journaliste à l'Unità. Son premier article décrit les conditions de travail éprouvantes des ouvrières de l'usine dans laquelle travaillait Lila. Cette dernière reste impassible : elle refuse aussi de consulter un cardiologue comme le lui demande Elena. Lila veut retourner au quartier tandis qu'Elena fait tout pour s'en éloigner. - Critique : Italie, 1970. Les deux meilleures amies ont grandi. À rebours. Plus rivales que jamais… Fiancée au brillant Pietro, Elena vient de publier un premier roman à succès et évolue dans les cercles intellectuels de Pise. Jadis effacée, la blonde irradie : tout lui réussit. Afin d’échapper aux coups de son époux Stefano, Lila, elle, élève désormais seule son fils dans un quartier misérable de Naples. La brune volcanique semble éteinte : comme aliénée par sa condition d’ouvrière à la fabrique de mortadelle locale. Elena est « celle qui fuit » et Lila « celle qui reste ». Adaptée par Laura Paolucci et Francesco Piccolo du troisième tome de la sublime fresque sociale d’Elena Ferrante, la saison 3 de L’Amie prodigieuse conserve la même esthétique naturaliste et le même souffle romanesque qu’à ses débuts. Mariage, maternité, passions amoureuses, élévation sociale, politisation, affirmation du droit à disposer de son corps, à s’affranchir du patriarcat… Les destinées parallèles — et finalement pas si opposées — des deux jeunes femmes symbolisent à merveille la convergence des luttes dans l’Italie des années de plomb. Liées par les révolutions féministe et prolétarienne, sur fond de guerre sanglante entre fascistes et communistes ou de violences camorristes, Elena et Lila vont traverser la décennie avec autant de panache que de courage. Chacune à sa manière exprime un désir inextinguible d’émancipation, d’exister par soi-même, par-delà son milieu et son sexe. Incarnée par les bouleversantes Margherita Mazzucco et Gaia Girace, et réalisée par Daniele Luchetti, la série adopte ici un léger grain vintage, navigant des immeubles décatis de Naples aux monuments fastueux de Pise. Prolétariat contre bourgeoisie. Les cheveux des garçons ont poussé, les jupes raccourci et partout, des Fiat 500 multicolores marquent l’époque. C’est renversant. Ce programme est disponible en svod sur MyCanal.

« L'amie prodigieuse » sur Canal+

22h01 L'amie prodigieuse : Guerre froide

Inédit Série dramatique 55mn -10

Saison : 3 - Épisode : 4 - Elena et Pietro célèbrent leur mariage à la mairie de Florence. Elena tombe rapidement enceinte et accueille la petite Adele avec bonheur. Pietro lui suggère de commencer à écrire son deuxième roman. Mais, Adèle prend tout le temps d'Elena qui reproche à Pietro son manque d'investissement et son machisme. Adèle grandit et sa mère se remet à l'écriture mais l'inspiration ne lui vient pas. - Critique : Italie, 1970. Les deux meilleures amies ont grandi. À rebours. Plus rivales que jamais… Fiancée au brillant Pietro, Elena vient de publier un premier roman à succès et évolue dans les cercles intellectuels de Pise. Jadis effacée, la blonde irradie : tout lui réussit. Afin d’échapper aux coups de son époux Stefano, Lila, elle, élève désormais seule son fils dans un quartier misérable de Naples. La brune volcanique semble éteinte : comme aliénée par sa condition d’ouvrière à la fabrique de mortadelle locale. Elena est « celle qui fuit » et Lila « celle qui reste ». Adaptée par Laura Paolucci et Francesco Piccolo du troisième tome de la sublime fresque sociale d’Elena Ferrante, la saison 3 de L’Amie prodigieuse conserve la même esthétique naturaliste et le même souffle romanesque qu’à ses débuts. Mariage, maternité, passions amoureuses, élévation sociale, politisation, affirmation du droit à disposer de son corps, à s’affranchir du patriarcat… Les destinées parallèles — et finalement pas si opposées — des deux jeunes femmes symbolisent à merveille la convergence des luttes dans l’Italie des années de plomb. Liées par les révolutions féministe et prolétarienne, sur fond de guerre sanglante entre fascistes et communistes ou de violences camorristes, Elena et Lila vont traverser la décennie avec autant de panache que de courage. Chacune à sa manière exprime un désir inextinguible d’émancipation, d’exister par soi-même, par-delà son milieu et son sexe. Incarnée par les bouleversantes Margherita Mazzucco et Gaia Girace, et réalisée par Daniele Luchetti, la série adopte ici un léger grain vintage, navigant des immeubles décatis de Naples aux monuments fastueux de Pise. Prolétariat contre bourgeoisie. Les cheveux des garçons ont poussé, les jupes raccourci et partout, des Fiat 500 multicolores marquent l’époque. C’est renversant. Ce programme est disponible en svod sur MyCanal.

« L'amie prodigieuse » sur Canal+

Programme Canal+ du Jeudi 30 Juin 2022

Jeudi 30 Juin 2022

De 06h24 à 06h47 What We Do in the Shadows : Gail

Série humoristique 23mn -12

Saison : 3 - Épisode : 3 - Intrigués par la conduite de Nandor, qui quitte le domicile à des heures surprenantes, les vampires décident de le suivre discrètement un soir. Ils découvrent qu'il fréquente une certaine Gail depuis une quarantaine d'années. Malgré de multiples refus par le passé, Nandor est bien déterminé à la demander en mariage une fois de plus, ce qui inquiète Guillermo. De leur côté, Laszlo et Colin retrouvent un ancien véhicule qui appartenait au premier et que le Conseil avait confisqué.

Sur Canal Plus dès 06h24 : What We Do in the Shadows

De 06h47 à 07h12 What We Do in the Shadows : The Casino

Série humoristique 25mn -12

Saison : 3 - Épisode : 4 - Sean et Charmaine invitent leurs voisins les vampires pour une virée à Atlantic City. Après une première nuit festive au casino, Nandor, Laszlo et Nadja découvrent horrifiés que le ménage a été un peu trop bien fait dans leurs chambres, ce qui pourrait leur faire perdre leurs pouvoirs. Par ailleurs, Nandor insiste pour que les autres vampires incluent davantage Guillermo dans leur bande.

Sur Canal Plus dès 06h47 : What We Do in the Shadows

De 07h12 à 07h23 Zouk : Colère blanche

Inédit Série d'animation 11mn Tout public

Saison : 1 - Épisode : 42 - Les aventures de Zouk, une enfant sorcière qui ne maîtrise pas bien ses pouvoirs magiques et fait souvent des bêtises, mais veut toujours faire le bien.

Sur Canal Plus dès 07h12 : Zouk

De 07h23 à 07h34 Zouk : Sans peur et sans citrouille

Inédit Série d'animation 11mn Tout public

Saison : 1 - Épisode : 43 - Les aventures de Zouk, une enfant sorcière qui ne maîtrise pas bien ses pouvoirs magiques et fait souvent des bêtises, mais veut toujours faire le bien.

Sur Canal Plus dès 07h23 : Zouk

De 07h34 à 07h46 Zouk : Un tournage au poil

Inédit Série d'animation 12mn Tout public

Saison : 1 - Épisode : 44 - Les aventures de Zouk, une enfant sorcière qui ne maîtrise pas bien ses pouvoirs magiques et fait souvent des bêtises, mais veut toujours faire le bien.

Sur Canal Plus dès 07h34 : Zouk

De 07h46 à 07h51 Molang : L'autre tribu

Inédit Série d'animation 5mn Tout public

Saison : 5 - Épisode : 52 - Molang, un lapin fantaisiste et rêveur, et son ami Piu Piu, petit poussin timide et émotif, partagent une grande histoire d'amitié en dépit de leurs différences. Qu'ils atterrissent sur la Lune ou arrosent leur jardin potager, les deux amis vivent les événements de manière très différente, créant naturellement des situations imprévues. Leur solidarité et la créativité dont ils font preuve font de ces moments parfois difficiles des instants de bonheur partagés.

Sur Canal Plus dès 07h46 : Molang

De 07h51 à 07h56 Molang : La vie est belle

Série d'animation 5mn Tout public

Saison : 5 - Épisode : 1 - Molang, un lapin fantaisiste et rêveur, et son ami Piu Piu, petit poussin timide et émotif, partagent une grande histoire d'amitié en dépit de leurs différences. Qu'ils atterrissent sur la Lune ou arrosent leur jardin potager, les deux amis vivent les événements de manière très différente, créant naturellement des situations imprévues. Leur solidarité et la créativité dont ils font preuve font de ces moments parfois difficiles des instants de bonheur partagés.

Sur Canal Plus dès 07h51 : Molang

De 07h56 à 08h01 Molang : Cinq étoiles

Série d'animation 5mn Tout public

Saison : 5 - Épisode : 2 - Molang, un lapin fantaisiste et rêveur, et son ami Piu Piu, petit poussin timide et émotif, partagent une grande histoire d'amitié en dépit de leurs différences. Qu'ils atterrissent sur la Lune ou arrosent leur jardin potager, les deux amis vivent les événements de manière très différente, créant naturellement des situations imprévues. Leur solidarité et la créativité dont ils font preuve font de ces moments parfois difficiles des instants de bonheur partagés.

Sur Canal Plus dès 07h56 : Molang

De 08h01 à 08h06 Molang : Le petit mammouth

Série d'animation 5mn Tout public

Saison : 5 - Épisode : 3 - Molang, un lapin fantaisiste et rêveur, et son ami Piu Piu, petit poussin timide et émotif, partagent une grande histoire d'amitié en dépit de leurs différences. Qu'ils atterrissent sur la Lune ou arrosent leur jardin potager, les deux amis vivent les événements de manière très différente, créant naturellement des situations imprévues. Leur solidarité et la créativité dont ils font preuve font de ces moments parfois difficiles des instants de bonheur partagés.

Sur Canal Plus dès 08h01 : Molang

De 08h06 à 08h13 Molang : Piu piu Elvis

Série d'animation 7mn Tout public

Saison : 5 - Épisode : 4 - Molang, un lapin fantaisiste et rêveur, et son ami Piu Piu, petit poussin timide et émotif, partagent une grande histoire d'amitié en dépit de leurs différences. Qu'ils atterrissent sur la Lune ou arrosent leur jardin potager, les deux amis vivent les événements de manière très différente, créant naturellement des situations imprévues. Leur solidarité et la créativité dont ils font preuve font de ces moments parfois difficiles des instants de bonheur partagés.

Sur Canal Plus dès 08h06 : Molang

De 08h13 à 10h00 Suprêmes

Rediffusion Film : biographie 1h47 -10

Dans les années 80, le hip-hop et le rap se popularisent doucement mais sûrement parmi la jeunesse de l'Hexagone. Dans une banlieue défavorisée de Seine-Saint-Denis, un groupe d'amis se passionne pour ce nouveau style musical venu des Etats-Unis. Deux d'entre eux, Bruno Lopes alias Kool Shen et Didier Morville alias JoeyStarr, se démarquent par la qualité de leurs textes et leur talent pour le chant. Inquiètes de leur succès fulgurant et de leur influence grandissante, les autorités réagissent en tentant de mettre des bâtons dans les roues de ces artistes provocateurs et aux discours trop dérangeants. Peine perdue, le phénomène NTM se révèle impossible à contenir. - Critique : En attendant une série (Le Monde de demain, prévue sur Arte à la rentrée), voici le premier des deux biopics développés en parallèle autour du groupe de rap Suprême NTM, passé à la postérité sous ses seules initiales — délibérément infamantes… Sujet hautement inflammable (« des balles pour la police municipale », tonnait un de leurs premiers titres) et projet éminemment casse-gueule quand on connaît la réputation incontrôlable du « Jaguarr » Joey­Starr dont les mémoires — Mauvaise Réputation — ont fourni la matière du scénario. Pour circonscrire la légende et canaliser une énergie aussi précoce que féroce, la réalisatrice a la bonne idée de démarrer le film à la création du groupe, en 1988, et de l’achever à leur premier concert au Zénith de Paris, en 1992. Quatre années de montée en puissance, sans l’inévitable descente aux enfers, même si la vie déglinguée des deux voisins de la cité ­Allende du « 9-3 », à Saint-Denis, n’a rien d’un long fleuve tranquille, entre père maltraitant, drogues et violences policières — ces trois éléments constitutifs de l’ADN NTM sont abordés sans fausse pudeur. La crédibilité d’un tel film repose évidemment sur les interprètes. Pas moins de deux années d’entraînement à la danse et au chant ont permis aux épatants Sandor Funtek (Kool Shen) et Théo Christine (JoeyStarr) de camper leurs modèles sans les singer, avec la fièvre des débutants.

Sur Canal Plus dès 08h13 : Suprêmes

De 10h00 à 10h02 Déjà vu : Suprêmes

Inédit Divertissement 2mn Tout public

Vidéo originale révélant les origines et les influences et références cinématographiques qui ont pu inspirer le réalisateur d'un film proposé par CANAL+.

Sur Canal Plus dès 10h00 : Déjà vu

De 10h02 à 10h49 Le cercle

Rediffusion Magazine du cinéma 47mn -10

"Le Cercle" est un magazine de débats et de critiques cinéphiles animé par un journaliste en compagnie de chroniqueurs et en présence d'un public d'étudiants en cinéma.

Sur Canal Plus dès 10h02 : Le cercle

De 10h49 à 12h32 Haut et Fort

Rediffusion Film : drame 1h43 -10

En errance après une éphémère carrière d'artiste dans le rap, Anas accepte un poste d'animateur au centre culturel de Sidi Moumen, une banlieue défavorisée de Casablanca. Il découvre avec surprise que sa passion pour le hip hop est partagée par bon nombre de jeunes de son quartier, pourtant réputé fief d'extrémistes. Motivé par le talent et l'abnégation des élèves, le jeune homme décide d'organiser un concert. Malheureusement, les projets de son plan s'ébruitent très vite, suscitant colère et crainte d'une partie des habitants du quartier, opposés à la popularisation d'un style musical qu'ils jugent contraire à leurs valeurs... - Critique : Anas — ancien rappeur, visage de guépard, cigarillo de justicier aux lèvres — traverse une banlieue de Casablanca, Sidi Moumen, « le Bronx du Maroc ». C’est ici qu’ont grandi les auteurs d’une série d’attentats retentissants en 2003. Le quartier reste un symbole de la misère, mais les choses sont en passe de changer : il y a maintenant le tramway et un centre culturel particulièrement dynamique, où Anas débarque pour enseigner. Il y encadre une flopée de jeunes, filles et garçons, pour qui le rap est une passion vitale. Haut et fort est un hymne courageux et joyeux à la jeunesse. Du courage, Nabil Ayouch a déjà démontré qu’il en avait, avec Much Loved (2015), chronique sur le sort de prostituées à Marrakech, qui lui avait valu une interdiction de projection au Maroc. Dans ce film-ci, la liberté d’expression est totale. Dire en rythme tout ce qu’on a dans le ventre, balancer sa rage, sa colère, son désir, voilà ce qui anime les élèves du cours d’Anas. Leurs textes comme leurs conversations, cadencés, passent au crible nombre de débats qui agitent la société marocaine : l’injustice sociale, le poids des traditions, l’oppression des femmes, la liberté vestimentaire, les multiples manières de vivre l’islam… Le film propose une galerie de portraits, des bouts d’histoire et de trajectoires que chacun(e) inscrit dans ses performances vocales. Haut et fort est une comédie musicale entièrement vouée au hip-hop, soit au rap, mais aussi à la danse, au beatboxing, au graff. C’est enfin une apologie bienvenue de la langue arabe. De toutes ses nuances musicales et de sa puissance de feu.

Sur Canal Plus dès 10h49 : Haut et Fort

De 12h32 à 12h39 Flippé : Pensées parasites

Rediffusion Série d'animation 7mn Tout public

Saison : 1 - Épisode : 3 - Au moment de s'endormir, le cerveau de Théo se met à paniquer.

Sur Canal Plus dès 12h32 : Flippé

De 12h39 à 13h33 Les nouveaux explorateurs : Les terroirs de Fred Chesneau : Pays basque

Documentaire découvertes 54mn Tout public

L'équipe des "Nouveaux explorateurs" sillonne les routes de la planète et décrypte les coutumes atypiques de destinations lointaines, qu'elles soient sportives, artistiques ou gastronomiques. Avec Jérôme Delafosse, Fred Chesneau, Perrine Crosmary, Françoise Spiekermeier, Victor Bergeon.

Sur Canal Plus dès 12h39 : Les nouveaux explorateurs

De 13h33 à 15h09 La fracture

Rediffusion Film : comédie dramatique 1h36 -10

Il a suffi d'un instant d'inattention alors qu'elle se querelle encore avec sa compagne Julie pour que Raf trébuche violemment et se retrouve immobilisée au sol, incapable de se relever. Les pompiers se chargent d'emmener les deux femmes aux urgences, où la sentence tombe : le coude est fracturé. L'attente commence pour ce couple au bord de l'implosion au sein d'un service totalement surchargé des blessés touchés dans les violentes manifestations en cours dans la capitale. Au fur et à mesure des heures qui passent, Raf et Julie comprennent la futilité de leurs disputes devant le drame humain auquel elles assistent impuissantes... - Critique : Où sont les vraies fractures de la société ? Dans le chaos de l’hôpital public, au soir d’une manifestation des Gilets jaunes. Unité de temps – une nuit sous tension maximale – et de lieu – les couloirs miteux d’un service d’urgences exsangue – pour raconter ce que l’on n’ose, d’ordinaire, imaginer et représenter sur notre sol démocratique : la guerre. Elle est partout, dans une mise en scène d’une énergie inouïe. Et pourtant, ce formidable huis clos humain et politique n’est pas un film noir, mais de rage et d’humour. Il joue, avec une honnêteté brutale, à confronter les mondes, à les laisser se heurter sans solution évidente : Yann, le routard Gilet jaune (Pio Marmaï, épatant), avec son mollet criblé d’éclats de grenade, et puis Raf et Julie, couple de bobos en crise, échouées là parce que la première s’est cassé la figure en courant après la seconde en pleine rue, et en pleine scène de ménage. Les crises, c’est la spécialité de Raf, et elles offrent l’un de ses plus beaux rôles à Valeria Bruni Tedeschi, qui n’a jamais porté sa folie burlesque, autant que sa puissance d’émotion, à de tels sommets. Avec ce personnage-miroir, ainsi que celui de sa compagne (Marina Foïs, impeccable en clown blanc exaspéré), la réalisatrice questionne la place de la gauche bourgeoise dans le marasme actuel, et ne lui fait pas de cadeau. Et puis, dans cette ambiance électrique et dure, souvent d’une drôlerie irrésistible, il y a les gestes vrais de Kim, l’infirmière de garde depuis six nuits d’affilée – inoubliable Aïssatou Diallo Sagna, aide-soignante dans la vie. Sa compassion, sa douceur. Sa grâce. Son épuisement. Son beau visage qui ferme le film, comme une ultime raison de continuer la lutte.

Sur Canal Plus dès 13h33 : La fracture

De 15h09 à 16h55 Flag Day

Rediffusion Film : drame 1h46 -10

Quand Jennifer, une journaliste, se lance dans une enquête pour découvrir qui se cache derrière une importante fraude financière, elle n'imagine pas un seul instant où vont la mener ses investigations. Après avoir compris que son propre père, John, en est un des auteurs, elle se remémore avec nostalgie sa jeunesse teintée d'insouciance auprès de cet homme protecteur et aimant avant sa soudaine disparition pour d'obscures raisons. Peu à peu, elle saisit l'influence du parcours de John sur le sien, teinté d'incompréhensibles embûches. En colère et bouleversée, elle choisit pourtant d'aider son père devant l'urgence de la situation... - Critique : Cinq ans après le grotesque The Last Face, Sean Penn a fait en 2021 son retour dans la compétition cannoise avec ce mélo nettement plus modeste, inspiré d’une histoire vraie. Malgré des afféteries de mise en scène lorgnant en vain le cinéma de Terrence Malick, on peut trouver un charme mélancolique à cette histoire de rendez-vous éternellement ratés entre un escroc et sa fille. L’acteur-réalisateur américain y donne la réplique à la sienne, Dylan, et se jette sans retenue — ce n’est pas son genre ! — dans un rôle de loser mythomane touchant à défaut d’être original. Une remise en jambes pas désagréable, en attendant mieux ?

Sur Canal Plus dès 15h09 : Flag Day

De 16h55 à 17h04 Boite Noire : Skia

Rediffusion Divertissement 9mn Tout public

Acteurs, musiciens, réalisateurs, auteurs, cuisiniers, couturiers, dessinateurs, designers, humoristes, danseurs se succèdent dans la Boite Noire, installée en permanence dans l'immeuble de Canal+. Certains y font des live, d'autres y chuchotent des...

Sur Canal Plus dès 16h55 : Boite Noire

De 17h04 à 18h58 Free Guy

Rediffusion Film d'action 1h54 -10

Guy, un employé de banque, vit dans la ville de Free City. Il est heureux même s'il en a un peu assez de son existence routinière. Dans la rue, il croise le chemin de Molotov Girl et tombe aussitôt sous son charme. En fait, la jeune femme est une joueuse de jeu vidéo. Elle finit par révéler à Guy que sa vie est un mirage : Guy est un personnage secondaire d'un jeu vidéo. Passé le choc, il décide de se donner un but dans l'existence en effectuant de bonnes actions. Il va tout tenter pour sauver son monde et ses habitants. Ses exploits agacent le créateur du jeu qui veut mettre un terme au monde qu'il a conçu. Mais, Guy organise la résistance... - Critique : Comme l’agent d’assurances de The Truman Show (1998), qui découvrait que sa vie était une émission de télé-réalité, un employé de banque réalise qu’il n’est que le figurant d’un jeu vidéo. Chaque ­matin, la même partie recommence, comme dans Un jour sans fin (1993). Mais, en changeant les règles du jeu, il va devenir un héros et affronter l’industrie du divertissement mercantile, comme dans Ready Player One (2018). Même si les références sont excellentes, le sentiment de déjà-vu plombe ce film à grand spectacle. Mais le cinéaste donne un ton de comédie juvénile plaisant, que Ryan Reynolds transforme en numéro d’acteur sympathique.

Sur Canal Plus dès 17h04 : Free Guy

De 18h58 à 19h04 Flippé : Panique en covoit'

Série d'animation 6mn Tout public

Saison : 1 - Épisode : 4 - Lors d'un covoiturage, Théo va se retrouver en tête à tête avec un conducteur trop détendu à son goût.

Sur Canal Plus dès 18h58 : Flippé

De 19h04 à 19h49 The Tonight Show Starring Jimmy Fallon

Inédit Talk-show 45mn Tout public

Présenté par le talentueux Jimmy Fallon, The Tonight Show, diffusé d'abord aux Etats-Unis, propose un moment unique : interviews décalées, gags délirants, parodies hilarantes, sketchs mythiques, défis rocambolesques. Une pléiade de stars est invitée chaque soir pour contribuer à ce grand moment de divertissement et d'humour.

Sur Canal Plus dès 19h04 : The Tonight Show Starring Jimmy Fallon

De 19h49 à 20h22 Clique : Best of

Magazine d'actualité 33mn Tout public

Mouloud Achour renouvelle son émission et c'est l'occasion pour lui de multiplier les rencontres avec les talents du moment. L'émission est ponctuée de reportages. Des humoristes qu'on ne voit nulle part ailleurs sont aussi invités. "Clique" est conçue comme une émission curieuse de tout et de tout le monde.

Sur Canal Plus dès 19h49 : Clique

De 20h22 à 20h27 La boîte à questions : La boite a questions du jeudi 30 juin

Inédit Divertissement 5mn Tout public

Sacrifiant au rituel d'une émission au format maintenant bien connu, une célébrité répond aux questions qui lui sont posées en off. C'est une interview aussi décalée que décontractée qui en découle. Les invités se révèlent souvent sous un autre angle, avec spontanéité.

Sur Canal Plus dès 20h22 : La boîte à questions

De 20h27 à 20h45 Groland le zapoï

Rediffusion Divertissement-humour 18mn -10
Sur Canal Plus dès 20h27 : Groland le zapoï

De 20h45 à 21h10 Groland le zapoï

Inédit Divertissement-humour 25mn -10
Sur Canal Plus dès 20h45 : Groland le zapoï

De 21h10 à 22h01 L'amie prodigieuse : Le traitement

Inédit Série dramatique 51mn Tout public

Saison : 3 - Épisode : 3 - Grâce à sa belle-mère, Elena est engagée comme journaliste à l'Unità. Son premier article décrit les conditions de travail éprouvantes des ouvrières de l'usine dans laquelle travaillait Lila. Cette dernière reste impassible : elle refuse aussi de consulter un cardiologue comme le lui demande Elena. Lila veut retourner au quartier tandis qu'Elena fait tout pour s'en éloigner. - Critique : Italie, 1970. Les deux meilleures amies ont grandi. À rebours. Plus rivales que jamais… Fiancée au brillant Pietro, Elena vient de publier un premier roman à succès et évolue dans les cercles intellectuels de Pise. Jadis effacée, la blonde irradie : tout lui réussit. Afin d’échapper aux coups de son époux Stefano, Lila, elle, élève désormais seule son fils dans un quartier misérable de Naples. La brune volcanique semble éteinte : comme aliénée par sa condition d’ouvrière à la fabrique de mortadelle locale. Elena est « celle qui fuit » et Lila « celle qui reste ». Adaptée par Laura Paolucci et Francesco Piccolo du troisième tome de la sublime fresque sociale d’Elena Ferrante, la saison 3 de L’Amie prodigieuse conserve la même esthétique naturaliste et le même souffle romanesque qu’à ses débuts. Mariage, maternité, passions amoureuses, élévation sociale, politisation, affirmation du droit à disposer de son corps, à s’affranchir du patriarcat… Les destinées parallèles — et finalement pas si opposées — des deux jeunes femmes symbolisent à merveille la convergence des luttes dans l’Italie des années de plomb. Liées par les révolutions féministe et prolétarienne, sur fond de guerre sanglante entre fascistes et communistes ou de violences camorristes, Elena et Lila vont traverser la décennie avec autant de panache que de courage. Chacune à sa manière exprime un désir inextinguible d’émancipation, d’exister par soi-même, par-delà son milieu et son sexe. Incarnée par les bouleversantes Margherita Mazzucco et Gaia Girace, et réalisée par Daniele Luchetti, la série adopte ici un léger grain vintage, navigant des immeubles décatis de Naples aux monuments fastueux de Pise. Prolétariat contre bourgeoisie. Les cheveux des garçons ont poussé, les jupes raccourci et partout, des Fiat 500 multicolores marquent l’époque. C’est renversant. Ce programme est disponible en svod sur MyCanal.

Sur Canal Plus dès 21h10 : L'amie prodigieuse

De 22h01 à 22h56 L'amie prodigieuse : Guerre froide

Inédit Série dramatique 55mn -10

Saison : 3 - Épisode : 4 - Elena et Pietro célèbrent leur mariage à la mairie de Florence. Elena tombe rapidement enceinte et accueille la petite Adele avec bonheur. Pietro lui suggère de commencer à écrire son deuxième roman. Mais, Adèle prend tout le temps d'Elena qui reproche à Pietro son manque d'investissement et son machisme. Adèle grandit et sa mère se remet à l'écriture mais l'inspiration ne lui vient pas. - Critique : Italie, 1970. Les deux meilleures amies ont grandi. À rebours. Plus rivales que jamais… Fiancée au brillant Pietro, Elena vient de publier un premier roman à succès et évolue dans les cercles intellectuels de Pise. Jadis effacée, la blonde irradie : tout lui réussit. Afin d’échapper aux coups de son époux Stefano, Lila, elle, élève désormais seule son fils dans un quartier misérable de Naples. La brune volcanique semble éteinte : comme aliénée par sa condition d’ouvrière à la fabrique de mortadelle locale. Elena est « celle qui fuit » et Lila « celle qui reste ». Adaptée par Laura Paolucci et Francesco Piccolo du troisième tome de la sublime fresque sociale d’Elena Ferrante, la saison 3 de L’Amie prodigieuse conserve la même esthétique naturaliste et le même souffle romanesque qu’à ses débuts. Mariage, maternité, passions amoureuses, élévation sociale, politisation, affirmation du droit à disposer de son corps, à s’affranchir du patriarcat… Les destinées parallèles — et finalement pas si opposées — des deux jeunes femmes symbolisent à merveille la convergence des luttes dans l’Italie des années de plomb. Liées par les révolutions féministe et prolétarienne, sur fond de guerre sanglante entre fascistes et communistes ou de violences camorristes, Elena et Lila vont traverser la décennie avec autant de panache que de courage. Chacune à sa manière exprime un désir inextinguible d’émancipation, d’exister par soi-même, par-delà son milieu et son sexe. Incarnée par les bouleversantes Margherita Mazzucco et Gaia Girace, et réalisée par Daniele Luchetti, la série adopte ici un léger grain vintage, navigant des immeubles décatis de Naples aux monuments fastueux de Pise. Prolétariat contre bourgeoisie. Les cheveux des garçons ont poussé, les jupes raccourci et partout, des Fiat 500 multicolores marquent l’époque. C’est renversant. Ce programme est disponible en svod sur MyCanal.

Sur Canal Plus dès 22h01 : L'amie prodigieuse

De 22h56 à 23h51 L'amie prodigieuse : La terreur

Inédit Série dramatique 55mn -10

Saison : 3 - Épisode : 5 - Elena prend part aux manifestations féministes, où elle emmène ses filles, ce qui contrarie Pietro. Des actes terroristes enflamment l'Italie. Le 28 mai 1974, une bombe explose à Brescia, faisant huit morts et plus d'une centaine de blessés. Pasquale et Nadia rendent une visite inattendue à Elena qui leur trouve un comportement étrange. Lila confie Gennaro à Elena pendant les vacances d'été. - Critique : Italie, 1970. Les deux meilleures amies ont grandi. À rebours. Plus rivales que jamais… Fiancée au brillant Pietro, Elena vient de publier un premier roman à succès et évolue dans les cercles intellectuels de Pise. Jadis effacée, la blonde irradie : tout lui réussit. Afin d’échapper aux coups de son époux Stefano, Lila, elle, élève désormais seule son fils dans un quartier misérable de Naples. La brune volcanique semble éteinte : comme aliénée par sa condition d’ouvrière à la fabrique de mortadelle locale. Elena est « celle qui fuit » et Lila « celle qui reste ». Adaptée par Laura Paolucci et Francesco Piccolo du troisième tome de la sublime fresque sociale d’Elena Ferrante, la saison 3 de L’Amie prodigieuse conserve la même esthétique naturaliste et le même souffle romanesque qu’à ses débuts. Mariage, maternité, passions amoureuses, élévation sociale, politisation, affirmation du droit à disposer de son corps, à s’affranchir du patriarcat… Les destinées parallèles — et finalement pas si opposées — des deux jeunes femmes symbolisent à merveille la convergence des luttes dans l’Italie des années de plomb. Liées par les révolutions féministe et prolétarienne, sur fond de guerre sanglante entre fascistes et communistes ou de violences camorristes, Elena et Lila vont traverser la décennie avec autant de panache que de courage. Chacune à sa manière exprime un désir inextinguible d’émancipation, d’exister par soi-même, par-delà son milieu et son sexe. Incarnée par les bouleversantes Margherita Mazzucco et Gaia Girace, et réalisée par Daniele Luchetti, la série adopte ici un léger grain vintage, navigant des immeubles décatis de Naples aux monuments fastueux de Pise. Prolétariat contre bourgeoisie. Les cheveux des garçons ont poussé, les jupes raccourci et partout, des Fiat 500 multicolores marquent l’époque. C’est renversant. Ce programme est disponible en svod sur MyCanal.

Sur Canal Plus dès 22h56 : L'amie prodigieuse

De 23h51 à 00h44 Les nouveaux explorateurs : Jérôme, les yeux dans le bleu : Kenya

Inédit Documentaire découvertes 53mn Tout public

Spécialiste des peuples des mers, des océans, des fleuves et des rivières, Jérôme Delafosse s'envole pour le Kenya, à la rencontre des peuples de l'eau, gardiens du temple de la biodiversité et de la richesse de leur environnement.

Sur Canal Plus dès 23h51 : Les nouveaux explorateurs