TF1 France 2 France 3 Canal+ France 5 M6 Arte C8 W9 TMC TFX NRJ 12 La Chaîne Parlementaire Public Sénat (LCP) France 4 BFM TV CNEWS CSTAR Gulli Culturebox TF1 Séries Films L'Équipe 6ter RMC Story RMC Découverte Chérie 25 LCI Franceinfo IDF1 Téva RTL 9 TV Breizh Paris Première Canal+ Cinéma Canal+ Séries Canal+ Family Canal+ Sport Canal+ Décalé OCS Max OCS Géants OCS Choc OCS City beIN SPORTS 1 beIN SPORTS 2 beIN SPORTS 3

OCS Géants : Programme TV de la chaîne OCS Géants

En ce moment sur OCS Géants :

15h10 Elmer Gantry, le charlatan

Rediffusion Film : comédie dramatique 2h25 Tout public
Elmer Gantry, le charlatan

Ex-séminariste, Elmer Gantry s’intègre à une secte d’évangélisateurs qui sillonne l’Amérique. Etonnante satire des comportements collectifs doublée d’une critique des meneurs de foules, enivrées par leur cabotinage. Avec un Burt Lancaster déchaîné. - Critique : Ex-séminariste renvoyé pour avoir séduit la fille du pasteur, Elmer Gantry s’intègre à une secte d’évangélisateurs qui sillonne l’Amérique. Etonnante satire des comportements collectifs doublée d’une critique des meneurs de foules, enivrées par leur cabotinage. Avec un Burt Lancaster déchaîné.

38min

À suivre, dès 15h10 : Elmer Gantry, le charlatan (Rediffusion)

Ce soir sur OCS Géants :

22h00 Les espions s'amusent

Rediffusion Film d'espionnage 1h50 Tout public

Les espions, peut-être. Pas Sternberg, dont ce fut le dernier film... Le producteur Hughes voulait un film avec de beaux « zavions ». Sternberg, lui, a tenté, sans succès, une comédie d'espionnage. - Critique : Les espions, peut-être. Pas Josef von Sternberg, dont ce fut le dernier film... Le producteur Howard Hughes voulait un film avec de beaux « zavions ». Sternberg, lui, a tenté, sans trop de succès, une comédie d'espionnage. Lourd, très lourd...

« Les espions s'amusent » sur OCS Géants

23h50 Les années Hollywood de François Chalais

Rediffusion Documentaire : cinéma 55mn Tout public

Au début des années 60, le journaliste François Chalais a interviewé la plupart des vedettes de cinéma de l'époque, et notamment John Wayne.

« Les années Hollywood de François Chalais » sur OCS Géants

Programme OCS Géants de la journée d'aujourd'hui

Samedi 17 Avril 2021

De 06h00 à 06h55 Sophia Loren

Documentaire : cinéma 55mn Tout public

Portrait de la comédienne italienne, icône de sa génération, à travers ses rôles les plus marquants au cinéma, comme "Une Journée particulière" du réalisateur Scola.

Sur OCS Geants dès 06h00 : Sophia Loren

De 06h00 à 06h55 Sophia Loren

Documentaire : cinéma 55mn Tout public

Portrait de la comédienne italienne, icône de sa génération, à travers ses rôles les plus marquants au cinéma, comme "Une Journée particulière" du réalisateur Scola.

Sur OCS Geants dès 06h00 : Sophia Loren

De 06h55 à 07h10 Story Classique

Magazine du cinéma 15mn Tout public

Saison : 4 - Ce mois-ci, Story Classique donne carte blanche à Vincent Elbaz.

Sur OCS Geants dès 06h55 : Story Classique

De 06h55 à 07h10 Story Classique

Magazine du cinéma 15mn Tout public

Saison : 4 - Ce mois-ci, Story Classique donne carte blanche à Vincent Elbaz.

Sur OCS Geants dès 06h55 : Story Classique

De 07h10 à 08h30 Les grands ducs

Rediffusion Film : comédie 1h20 Tout public

Trois comédiens tricards et ringards en tournée connaissent un triomphe inespéré. Une gouleyante bouffonnerie sur le cabotinage, ses excès, ses manies, ses limites. - Critique : Film de Patrice Leconte (France, 1996). Scénario : Serge Frydman et P. Leconte. Image : Eduardo Serra. 85 mn. Avec Jean-Pierre Marielle : Georges Cox. Philippe Noiret : Victor Vialat. Jean Rochefort : Eddie Carpentier. Catherine Jacob : Carla Milo. Michel Blanc : Shapiron. Genre : débandade triomphale. Mésestimé à sa sortie, ce film est celui qui ressemble le plus à Patrice Leconte, ­cinéaste tiraillé entre le ­besoin de reconnaissance critique et celui de succès public, et qui donne souvent le sentiment de se chercher sans se trouver. L'histoire grand-guignolesque de ce four devenu triomphe involontaire parle souterrainement de tout ça, avec pas mal d'autodérision et beaucoup de tendresse - même un poil cruelle - pour les acteurs. Marielle, Rochefort et Noiret sont trois comédiens tricards et ringards, en tournée dans les sous-préfec­tures avec une pièce de boulevard inepte. Les mauvaises langues diront que ces rôles leur vont bien, eux qui incarnent davantage le cinéma pantouflard de papa que le cinéma moderne. C'est justement cette image d'eux que les trois ont accepté d'affronter et de surpasser. Les Grands Ducs est un film gouleyant sur le cabotinage, ses excès, ses manies, ses limites. Les situations de fiascos, de débandades et de malentendus aux finals triomphaux s'enchaînent sur un rythme endiablé. Si l'abattage des acteurs fait l'unanimité, nos préférences vont à Marielle, génialement pédant, mais aussi à l'irrésistible Catherine Jacob, parfaite en diva casse-bonbons. Bref, Leconte signe là une bouffonnerie sincère et plus personnelle que ses films dits d'auteur.

Sur OCS Geants dès 07h10 : Les grands ducs

De 07h10 à 08h30 Les grands ducs

Rediffusion Film : comédie 1h20 Tout public

Trois comédiens tricards et ringards en tournée connaissent un triomphe inespéré. Une gouleyante bouffonnerie sur le cabotinage, ses excès, ses manies, ses limites. - Critique : Film de Patrice Leconte (France, 1996). Scénario : Serge Frydman et P. Leconte. Image : Eduardo Serra. 85 mn. Avec Jean-Pierre Marielle : Georges Cox. Philippe Noiret : Victor Vialat. Jean Rochefort : Eddie Carpentier. Catherine Jacob : Carla Milo. Michel Blanc : Shapiron. Genre : débandade triomphale. Mésestimé à sa sortie, ce film est celui qui ressemble le plus à Patrice Leconte, ­cinéaste tiraillé entre le ­besoin de reconnaissance critique et celui de succès public, et qui donne souvent le sentiment de se chercher sans se trouver. L'histoire grand-guignolesque de ce four devenu triomphe involontaire parle souterrainement de tout ça, avec pas mal d'autodérision et beaucoup de tendresse - même un poil cruelle - pour les acteurs. Marielle, Rochefort et Noiret sont trois comédiens tricards et ringards, en tournée dans les sous-préfec­tures avec une pièce de boulevard inepte. Les mauvaises langues diront que ces rôles leur vont bien, eux qui incarnent davantage le cinéma pantouflard de papa que le cinéma moderne. C'est justement cette image d'eux que les trois ont accepté d'affronter et de surpasser. Les Grands Ducs est un film gouleyant sur le cabotinage, ses excès, ses manies, ses limites. Les situations de fiascos, de débandades et de malentendus aux finals triomphaux s'enchaînent sur un rythme endiablé. Si l'abattage des acteurs fait l'unanimité, nos préférences vont à Marielle, génialement pédant, mais aussi à l'irrésistible Catherine Jacob, parfaite en diva casse-bonbons. Bref, Leconte signe là une bouffonnerie sincère et plus personnelle que ses films dits d'auteur.

Sur OCS Geants dès 07h10 : Les grands ducs

De 08h30 à 09h55 Marche à l'ombre

Rediffusion Film 1h25 -10

Denis, un éternel angoissé, bourlingue avec son copain François, un guitariste bellâtre. De retour de Grèce, tous deux se rendent à Paris, où un ami doit les loger. Mais l'ami en question a disparu, et son toit s'est envolé. C'est ainsi que, sans un sou et sans logement, Denis et François sont contraints de faire la manche dans le métro. Dans un hôtel, ils prennent la défense d'un Africain en mauvaise posture. Celui-ci les invite dans son squat, où vit une joyeuse communauté de musiciens. Denis s'amourache de Marie-Gabrielle, une des habitantes du lieux, tandis que François s'éprend de Mathilde, une jeune danseuse, qui s'apprête à partir pour New York... - Critique : Pourquoi, plus de trente ans plus tard, colle-t-on encore avec plaisir aux baskets de Denis, dont les entorses s’infectent, et de François, qui le porte et le supporte ? Parce que le premier film de Michel Blanc est d’une drôlerie et d’une tendresse qui ne se démodent pas et qu’il raconte l’inébranlable amitié d’un pot de fer et d’un pot de terre. Denis, lâche et hypocondriaque, a besoin des épaules de François. Qui, lui, puise sa force dans la faiblesse et les jérémiades de Denis. Déjà loin du café-théâtre de ses débuts, Michel Blanc signe une vraie mise en scène de cinéma. Les hallucinations post-fumette de Denis et son achat d’une tranche de pâté de tête minimaliste restent des raisons suffisantes pour revoir cette ode aux losers, temporaires ou chroniques.

Sur OCS Geants dès 08h30 : Marche à l'ombre

De 08h30 à 09h55 Marche à l'ombre

Rediffusion Film 1h25 -10

Denis, un éternel angoissé, bourlingue avec son copain François, un guitariste bellâtre. De retour de Grèce, tous deux se rendent à Paris, où un ami doit les loger. Mais l'ami en question a disparu, et son toit s'est envolé. C'est ainsi que, sans un sou et sans logement, Denis et François sont contraints de faire la manche dans le métro. Dans un hôtel, ils prennent la défense d'un Africain en mauvaise posture. Celui-ci les invite dans son squat, où vit une joyeuse communauté de musiciens. Denis s'amourache de Marie-Gabrielle, une des habitantes du lieux, tandis que François s'éprend de Mathilde, une jeune danseuse, qui s'apprête à partir pour New York... - Critique : Pourquoi, plus de trente ans plus tard, colle-t-on encore avec plaisir aux baskets de Denis, dont les entorses s’infectent, et de François, qui le porte et le supporte ? Parce que le premier film de Michel Blanc est d’une drôlerie et d’une tendresse qui ne se démodent pas et qu’il raconte l’inébranlable amitié d’un pot de fer et d’un pot de terre. Denis, lâche et hypocondriaque, a besoin des épaules de François. Qui, lui, puise sa force dans la faiblesse et les jérémiades de Denis. Déjà loin du café-théâtre de ses débuts, Michel Blanc signe une vraie mise en scène de cinéma. Les hallucinations post-fumette de Denis et son achat d’une tranche de pâté de tête minimaliste restent des raisons suffisantes pour revoir cette ode aux losers, temporaires ou chroniques.

Sur OCS Geants dès 08h30 : Marche à l'ombre

De 09h55 à 11h25 Le garde du corps

Rediffusion Film 1h30 Tout public

Une jeune et jolie journaliste, Barbara, réalise un reportage sur les agences matrimoniales. C'est ainsi qu'elle rencontre le séduisant et ténébreux Julien Duchemin, déjà deux fois veuf. Un mariage couronne une idylle rondement menée. Paul, le comptable de l'agence, soupçonne Julien d'avoir assassiné ses deux premières épouses. Eperdument amoureux de Barbara, il se met en tête de la protéger. Aussi n'hésite-t-il pas à se lancer sur les traces du jeune couple, en lune de miel au Maroc. Il arrive à temps pour tirer Barbara du désert où son mari vient de l'abandonner. Mais la jeune femme, passionnée, refuse de se rendre à l'évidence et s'obstine à prendre son mari pour l'homme idéal... - Critique : Un faux client d'une agence matrimoniale (c'est le fils de la patronne) tombe amoureux d'une fausse cliente (journaliste) qui a épousé un vrai client (mais louche) et décide de la protéger malgré elle. Un vaudeville, donc, sans classe, pas totalement mauvais quoique pas bon non plus. Oubliable.

Sur OCS Geants dès 09h55 : Le garde du corps

De 09h55 à 11h25 Le garde du corps

Rediffusion Film 1h30 Tout public

Une jeune et jolie journaliste, Barbara, réalise un reportage sur les agences matrimoniales. C'est ainsi qu'elle rencontre le séduisant et ténébreux Julien Duchemin, déjà deux fois veuf. Un mariage couronne une idylle rondement menée. Paul, le comptable de l'agence, soupçonne Julien d'avoir assassiné ses deux premières épouses. Eperdument amoureux de Barbara, il se met en tête de la protéger. Aussi n'hésite-t-il pas à se lancer sur les traces du jeune couple, en lune de miel au Maroc. Il arrive à temps pour tirer Barbara du désert où son mari vient de l'abandonner. Mais la jeune femme, passionnée, refuse de se rendre à l'évidence et s'obstine à prendre son mari pour l'homme idéal... - Critique : Un faux client d'une agence matrimoniale (c'est le fils de la patronne) tombe amoureux d'une fausse cliente (journaliste) qui a épousé un vrai client (mais louche) et décide de la protéger malgré elle. Un vaudeville, donc, sans classe, pas totalement mauvais quoique pas bon non plus. Oubliable.

Sur OCS Geants dès 09h55 : Le garde du corps

De 11h25 à 13h00 Les doigts croisés

Rediffusion Film 1h35 Tout public

Fabienne vit à Londres où elle rencontre, puis épouse John Fenton, un agent soviétique. Malheureusement, John est arrêté pendant leur voyage de noces à Bucarest, puis transféré à Moscou. Sir Trevor Dawson du Foreign Office, laisse entendre à Fabienne qu'un échange est possible... - Critique : Une jeune femme cherche un homme qui pourrait passer pour un espion soviétique, afin de sauver son mari, dont elle ne sait pas qu'il est un agent de l'Est. Ouf ! Le couple Marlène Jobert-Kirk Douglas fonctionne gentiment et le réalisateur tente – sans grand succès, faut bien l'avouer – de retrouver le charme et le rythme des comédies policières de Stanley Donen et, un degré au-dessus, d'Alfred Hitchcock . Sa fantaisie se résume, hélas, à Bernard Blier, espion russe qui ramène Playboy de son séjour à l'Ouest. Pas de quoi se tordre.

Sur OCS Geants dès 11h25 : Les doigts croisés

De 13h00 à 13h30 Les grandes séductrices du cinéma : Marlène Jobert

Rediffusion Documentaire : culture 30mn Tout public

Après des études au conservatoire de Dijon, la jeune Marlène Jobert se tourne rapidement vers le cinéma et la télévision. Sur grand écran, le succès est très rapide puisque la comédienne, pour son premier film, décroche l'un des principaux rôles de "Masculin, féminin", de Jean Luc Godard. Elle travaille ensuite avec succès pour des réalisateurs très différents, dans des films aussi divers que "Nous ne vieillirons pas ensemble", "Les Mariés de l'An II", "Alexandre le bienheureux". A la fin des années 80, la comédienne se tourne, toujours avec succès, vers la télévision, puis vers l'écriture et l'enregistrement de contes pour enfants.

Sur OCS Geants dès 13h00 : Les grandes séductrices du cinéma

De 11h25 à 13h00 Les doigts croisés

Rediffusion Film 1h35 Tout public

Fabienne vit à Londres où elle rencontre, puis épouse John Fenton, un agent soviétique. Malheureusement, John est arrêté pendant leur voyage de noces à Bucarest, puis transféré à Moscou. Sir Trevor Dawson du Foreign Office, laisse entendre à Fabienne qu'un échange est possible... - Critique : Une jeune femme cherche un homme qui pourrait passer pour un espion soviétique, afin de sauver son mari, dont elle ne sait pas qu'il est un agent de l'Est. Ouf ! Le couple Marlène Jobert-Kirk Douglas fonctionne gentiment et le réalisateur tente – sans grand succès, faut bien l'avouer – de retrouver le charme et le rythme des comédies policières de Stanley Donen et, un degré au-dessus, d'Alfred Hitchcock . Sa fantaisie se résume, hélas, à Bernard Blier, espion russe qui ramène Playboy de son séjour à l'Ouest. Pas de quoi se tordre.

Sur OCS Geants dès 11h25 : Les doigts croisés

De 13h30 à 14h55 Room service

Rediffusion Film : comédie 1h25 Tout public

Le boulanger d'un petit village gagne au Loto, s'attirant ainsi les convoitises de ses voisins, escrocs pathétiques. Gags affligeants, scénario inepte, comédiens en roue libre. Un Lautner à oublier très vite.

Sur OCS Geants dès 13h30 : Room service

De 13h30 à 14h55 Room service

Rediffusion Film : comédie 1h25 Tout public

Le boulanger d'un petit village gagne au Loto, s'attirant ainsi les convoitises de ses voisins, escrocs pathétiques. Gags affligeants, scénario inepte, comédiens en roue libre. Un Lautner à oublier très vite.

Sur OCS Geants dès 13h30 : Room service

De 14h55 à 15h10 Story Classique

Magazine du cinéma 15mn Tout public

Saison : 4 - Ce mois-ci, Story Classique donne carte blanche à Vincent Elbaz.

Sur OCS Geants dès 14h55 : Story Classique

De 14h55 à 15h10 Story Classique

Magazine du cinéma 15mn Tout public

Saison : 4 - Ce mois-ci, Story Classique donne carte blanche à Vincent Elbaz.

Sur OCS Geants dès 14h55 : Story Classique

De 15h10 à 17h35 Elmer Gantry, le charlatan

Rediffusion Film : comédie dramatique 2h25 Tout public

Ex-séminariste, Elmer Gantry s’intègre à une secte d’évangélisateurs qui sillonne l’Amérique. Etonnante satire des comportements collectifs doublée d’une critique des meneurs de foules, enivrées par leur cabotinage. Avec un Burt Lancaster déchaîné. - Critique : Ex-séminariste renvoyé pour avoir séduit la fille du pasteur, Elmer Gantry s’intègre à une secte d’évangélisateurs qui sillonne l’Amérique. Etonnante satire des comportements collectifs doublée d’une critique des meneurs de foules, enivrées par leur cabotinage. Avec un Burt Lancaster déchaîné.

Sur OCS Geants dès 15h10 : Elmer Gantry, le charlatan

De 15h10 à 17h35 Elmer Gantry, le charlatan

Rediffusion Film : comédie dramatique 2h25 Tout public

Ex-séminariste, Elmer Gantry s’intègre à une secte d’évangélisateurs qui sillonne l’Amérique. Etonnante satire des comportements collectifs doublée d’une critique des meneurs de foules, enivrées par leur cabotinage. Avec un Burt Lancaster déchaîné. - Critique : Ex-séminariste renvoyé pour avoir séduit la fille du pasteur, Elmer Gantry s’intègre à une secte d’évangélisateurs qui sillonne l’Amérique. Etonnante satire des comportements collectifs doublée d’une critique des meneurs de foules, enivrées par leur cabotinage. Avec un Burt Lancaster déchaîné.

Sur OCS Geants dès 15h10 : Elmer Gantry, le charlatan

De 17h35 à 19h30 Le vent de la plaine

Rediffusion Film : western 1h55 Tout public

Une tribu indienne réclame la jeune fille (Audrey Hepburn, lumineuse) qui leur a été volée par une famille blanche. Western à la distribution exceptionnelle et méditation sur la violence. Ambiguë, lyrique, dense, une œuvre superbe et désabusée du grand Huston. - Critique : | Genre : ample et ambigu. La famille Zachary reçoit la visite d'un Indien réclamant Rachel, qu'il dit être sa soeur... On se souvenait de Lillian Gish jouant Mozart en plein air. De chevaux. D'Indiens méchants, massacrés par des cow-boys virils. On se souvenait d'un western, en somme, qui avait pu faire hurler au racisme. Lillian Gish est bien là, son piano aussi, ainsi que les chevaux et les Indiens, mais de racisme, point, et de manichéisme, pas davantage. Au contraire, Le Vent de la plaine est un film ambigu avant d'être un western. Une réflexion désabusée de John Huston sur le mensonge et la lâcheté. Rachel Zachary, recueillie par une famille de pionniers et réclamée par une tribu de Kiowas, est-elle ou non une Indienne ? A partir de là, plus rien n'est tout à fait blanc, ni tout à fait rouge. Et si l'amour finit par vaincre l'intolérance, c'est au prix d'un meurtre. Près de soixante ans après sa sortie, cette oeuvre drue et dense n'a pas pris une ride. Audrey Hepburn est sublime. — Pierre Murat

Sur OCS Geants dès 17h35 : Le vent de la plaine

De 17h35 à 19h30 Le vent de la plaine

Rediffusion Film : western 1h55 Tout public

Une tribu indienne réclame la jeune fille (Audrey Hepburn, lumineuse) qui leur a été volée par une famille blanche. Western à la distribution exceptionnelle et méditation sur la violence. Ambiguë, lyrique, dense, une œuvre superbe et désabusée du grand Huston. - Critique : | Genre : ample et ambigu. La famille Zachary reçoit la visite d'un Indien réclamant Rachel, qu'il dit être sa soeur... On se souvenait de Lillian Gish jouant Mozart en plein air. De chevaux. D'Indiens méchants, massacrés par des cow-boys virils. On se souvenait d'un western, en somme, qui avait pu faire hurler au racisme. Lillian Gish est bien là, son piano aussi, ainsi que les chevaux et les Indiens, mais de racisme, point, et de manichéisme, pas davantage. Au contraire, Le Vent de la plaine est un film ambigu avant d'être un western. Une réflexion désabusée de John Huston sur le mensonge et la lâcheté. Rachel Zachary, recueillie par une famille de pionniers et réclamée par une tribu de Kiowas, est-elle ou non une Indienne ? A partir de là, plus rien n'est tout à fait blanc, ni tout à fait rouge. Et si l'amour finit par vaincre l'intolérance, c'est au prix d'un meurtre. Près de soixante ans après sa sortie, cette oeuvre drue et dense n'a pas pris une ride. Audrey Hepburn est sublime. — Pierre Murat

Sur OCS Geants dès 17h35 : Le vent de la plaine

De 19h30 à 20h40 Burt Lancaster, l'empreinte d'un géant

Rediffusion Documentaire : cinéma 1h10 Tout public

Né en novembre 1913 à New York, Burt Lancaster s'intéresse dès son plus jeune âge au cirque et aux acrobaties. Mais suite à une blessure, il doit abandonner et se tourne vers la comédie. Il fait ses débuts au cinéma dans "Les Tueurs" de Robert Siodmak, aux côtés d'Ava Gardner. Il enchaîne ensuite sur près de cinquante ans de carrière sans interruption, récolte un Oscar (pour quatre nominations), un prix d'interprétation à Venise et un à Berlin. Le réalisateur et ancien attaché de presse Jean-Claude Missiaen dresse le portrait de son ami Burt Lancaster dans ce documentaire passionnant qui revient sur la belle carrière de l'interprète mythique de "Tant qu'il y aura des hommes".

Sur OCS Geants dès 19h30 : Burt Lancaster, l'empreinte d'un géant

De 19h30 à 20h40 Burt Lancaster, l'empreinte d'un géant

Rediffusion Documentaire : cinéma 1h10 Tout public

Né en novembre 1913 à New York, Burt Lancaster s'intéresse dès son plus jeune âge au cirque et aux acrobaties. Mais suite à une blessure, il doit abandonner et se tourne vers la comédie. Il fait ses débuts au cinéma dans "Les Tueurs" de Robert Siodmak, aux côtés d'Ava Gardner. Il enchaîne ensuite sur près de cinquante ans de carrière sans interruption, récolte un Oscar (pour quatre nominations), un prix d'interprétation à Venise et un à Berlin. Le réalisateur et ancien attaché de presse Jean-Claude Missiaen dresse le portrait de son ami Burt Lancaster dans ce documentaire passionnant qui revient sur la belle carrière de l'interprète mythique de "Tant qu'il y aura des hommes".

Sur OCS Geants dès 19h30 : Burt Lancaster, l'empreinte d'un géant

De 20h40 à 22h00 Le salaire du diable

Film : western 1h20 Tout public

Spurline, petite ville du Texas, tire le plus clair de ses ressources d'une gigantesque exploitation agricole, le "Golden Empire Ranch". Son propriétaire, Au fil des années, Virgil Renchler est devenu un personnage influent et respecté. Lorsque un jour, un ouvrier mexicain est battu à mort par deux contremaîtres du ranch, le shérif hésite à mener une enquête...

Sur OCS Geants dès 20h40 : Le salaire du diable

De 20h40 à 22h00 Le salaire du diable

Film : western 1h20 Tout public

Spurline, petite ville du Texas, tire le plus clair de ses ressources d'une gigantesque exploitation agricole, le "Golden Empire Ranch". Son propriétaire, Au fil des années, Virgil Renchler est devenu un personnage influent et respecté. Lorsque un jour, un ouvrier mexicain est battu à mort par deux contremaîtres du ranch, le shérif hésite à mener une enquête...

Sur OCS Geants dès 20h40 : Le salaire du diable

De 22h00 à 23h50 Les espions s'amusent

Rediffusion Film d'espionnage 1h50 Tout public

Les espions, peut-être. Pas Sternberg, dont ce fut le dernier film... Le producteur Hughes voulait un film avec de beaux « zavions ». Sternberg, lui, a tenté, sans succès, une comédie d'espionnage. - Critique : Les espions, peut-être. Pas Josef von Sternberg, dont ce fut le dernier film... Le producteur Howard Hughes voulait un film avec de beaux « zavions ». Sternberg, lui, a tenté, sans trop de succès, une comédie d'espionnage. Lourd, très lourd...

Sur OCS Geants dès 22h00 : Les espions s'amusent

De 23h50 à 00h45 Les années Hollywood de François Chalais

Rediffusion Documentaire : cinéma 55mn Tout public

Au début des années 60, le journaliste François Chalais a interviewé la plupart des vedettes de cinéma de l'époque, et notamment John Wayne.

Sur OCS Geants dès 23h50 : Les années Hollywood de François Chalais

De 22h00 à 23h50 Les espions s'amusent

Rediffusion Film d'espionnage 1h50 Tout public

Les espions, peut-être. Pas Sternberg, dont ce fut le dernier film... Le producteur Hughes voulait un film avec de beaux « zavions ». Sternberg, lui, a tenté, sans succès, une comédie d'espionnage. - Critique : Les espions, peut-être. Pas Josef von Sternberg, dont ce fut le dernier film... Le producteur Howard Hughes voulait un film avec de beaux « zavions ». Sternberg, lui, a tenté, sans trop de succès, une comédie d'espionnage. Lourd, très lourd...

Sur OCS Geants dès 22h00 : Les espions s'amusent