TF1 France 2 France 3 Canal+ France 5 M6 Arte C8 W9 TMC TFX NRJ 12 La Chaîne Parlementaire Public Sénat (LCP) France 4 BFM TV CNEWS CSTAR Gulli Culturebox TF1 Séries Films L'Équipe 6ter RMC Story RMC Découverte Chérie 25 LCI Franceinfo IDF1 Téva RTL 9 TV Breizh Paris Première Canal+ Cinéma Canal+ Séries Canal+ Family Canal+ Sport Canal+ Décalé OCS Max OCS Géants OCS Choc OCS City beIN SPORTS 1 beIN SPORTS 2 beIN SPORTS 3

Canal+ Séries : Programme TV de la chaîne Canal+ Séries

En ce moment sur Canal+ Séries :

22h01 Ovni(s)

Série humoristique 30mn Tout public
Ovni(s)

Saison : 2 - Épisode : 12 - Le temps presse pour Didier et ses collègues du GEPAN, qui ne disposent plus que de quelques heures pour sauver les voyageurs cosmiques de la menace qui plane sur eux. Vera choisit d'accompagner la tribu en Polynésie, où elle souhaite entamer une formation de shaman. Avant son départ, le chef transmet à Didier un important cadeau. - Critique : « Les centrales nucléaires, c’est comme les merguez : on sait jamais ce qu’il y a dedans. » L’impayable Marcel (Michel Vuillermoz) ne croit pas si bien dire. Car voilà qu’on vient trouver le Gepan pour un mystère de taille. Une barbapapa d’une demi-tonne découverte dans la salle des turbines du site de Laubiac, et dont l’activité magnétique affole les appareils de mesure autant que le ministère de l’Énergie et du Développement. Et cette fois, nos ufologues préférés en sont sûrs : ce n’est ni la Lune, ni une lanterne asiatique. Une quantité astronomique de sucre filé et un petit cochon, des plombages dentaires et quelques trahisons. Une peinture du crépuscule des années 1970 qui évoque tout autant le triomphe du disco que le péril du réchauffement climatique, l’essor de la société de consommation que la crise des boat people… Encore une fois, c’est une épopée assurément lunaire et haute en couleur que les créateurs d’Ovni(s) ont imaginée pour la suite, très réussie, des aventures scientifico-poétiques de leur inénarrable bande de pieds nickelés, toujours emmenée, après un petit coup de mou, par l’astrophysicien Didier Mathure (Melvil Poupaud). Soit douze épisodes menés tambour battant, dialogués avec beaucoup d’humour par le tandem Clémence Dargent-Martin Douaire, rejoints par leur comparse Maxime Berthemy pour cette deuxième saison et portés par la mise en scène à la fois très maîtrisée et extrêmement ludique d’Antony Cordier. On redécollerait les yeux fermés pour une troisième saison !

23min

À suivre, dès 22h31 : L'amie prodigieuse (Rediffusion)

Ce soir sur Canal+ Séries :

21h04 Ovni(s)

Inédit Série humoristique 30mn Tout public

Saison : 2 - Épisode : 10 - L'équipe du GEPAN a enfin réussi à rencontrer des voyageurs venus d'un autre monde. Pour Didier, cette preuve indubitable de l'existence de vie extraterrestre est un événement extraordinaire. Cependant, Véra souhaite les ramener sur leur planète d'origine et tente de convaincre tout le monde que c'est la meilleure chose à faire. - Critique : « Les centrales nucléaires, c’est comme les merguez : on sait jamais ce qu’il y a dedans. » L’impayable Marcel (Michel Vuillermoz) ne croit pas si bien dire. Car voilà qu’on vient trouver le Gepan pour un mystère de taille. Une barbapapa d’une demi-tonne découverte dans la salle des turbines du site de Laubiac, et dont l’activité magnétique affole les appareils de mesure autant que le ministère de l’Énergie et du Développement. Et cette fois, nos ufologues préférés en sont sûrs : ce n’est ni la Lune, ni une lanterne asiatique. Une quantité astronomique de sucre filé et un petit cochon, des plombages dentaires et quelques trahisons. Une peinture du crépuscule des années 1970 qui évoque tout autant le triomphe du disco que le péril du réchauffement climatique, l’essor de la société de consommation que la crise des boat people… Encore une fois, c’est une épopée assurément lunaire et haute en couleur que les créateurs d’Ovni(s) ont imaginée pour la suite, très réussie, des aventures scientifico-poétiques de leur inénarrable bande de pieds nickelés, toujours emmenée, après un petit coup de mou, par l’astrophysicien Didier Mathure (Melvil Poupaud). Soit douze épisodes menés tambour battant, dialogués avec beaucoup d’humour par le tandem Clémence Dargent-Martin Douaire, rejoints par leur comparse Maxime Berthemy pour cette deuxième saison et portés par la mise en scène à la fois très maîtrisée et extrêmement ludique d’Antony Cordier. On redécollerait les yeux fermés pour une troisième saison !

« Ovni(s) » sur Canal+ Séries

21h34 Ovni(s)

Série humoristique 27mn Tout public

Saison : 2 - Épisode : 11 - Le GEPAN cherche à évacuer en urgence les voyageurs venus de l'espace qui se trouvent au CNES quand une vague d'ovnis sans précédent est signalée. Se pose la question de savoir s'il s'agit des prémices d'une invasion extraterrestre ou si ce n'est qu'une manoeuvre destinée à tromper l'équipe du GEPAN. De son côté, Claire est contactée par la commandante Valérie Delbrosse. - Critique : « Les centrales nucléaires, c’est comme les merguez : on sait jamais ce qu’il y a dedans. » L’impayable Marcel (Michel Vuillermoz) ne croit pas si bien dire. Car voilà qu’on vient trouver le Gepan pour un mystère de taille. Une barbapapa d’une demi-tonne découverte dans la salle des turbines du site de Laubiac, et dont l’activité magnétique affole les appareils de mesure autant que le ministère de l’Énergie et du Développement. Et cette fois, nos ufologues préférés en sont sûrs : ce n’est ni la Lune, ni une lanterne asiatique. Une quantité astronomique de sucre filé et un petit cochon, des plombages dentaires et quelques trahisons. Une peinture du crépuscule des années 1970 qui évoque tout autant le triomphe du disco que le péril du réchauffement climatique, l’essor de la société de consommation que la crise des boat people… Encore une fois, c’est une épopée assurément lunaire et haute en couleur que les créateurs d’Ovni(s) ont imaginée pour la suite, très réussie, des aventures scientifico-poétiques de leur inénarrable bande de pieds nickelés, toujours emmenée, après un petit coup de mou, par l’astrophysicien Didier Mathure (Melvil Poupaud). Soit douze épisodes menés tambour battant, dialogués avec beaucoup d’humour par le tandem Clémence Dargent-Martin Douaire, rejoints par leur comparse Maxime Berthemy pour cette deuxième saison et portés par la mise en scène à la fois très maîtrisée et extrêmement ludique d’Antony Cordier. On redécollerait les yeux fermés pour une troisième saison !

« Ovni(s) » sur Canal+ Séries

Programme Canal+ Séries de la journée d'aujourd'hui

Lundi 08 Août 2022

De 06h00 à 06h02 Les kassos : Dirty fisting

Rediffusion Série d'animation 2mn -12

Saison : 5 - Épisode : 6 - Derrière les héros qui ont bercé notre enfance se cache une réalité pas vraiment rose..., et de là à dire que ce sont tous des cas sociaux, il n'y a qu'un pas. Heureusement, leur assistante sociale est de retour pour recueillir leurs doléances et les conseiller.

Sur Canal Plus Series dès 06h00 : Les kassos

De 06h02 à 06h04 Les kassos : Fougasse 2.0 / conduire

Rediffusion Série d'animation 2mn -10

Saison : 5 - Épisode : 7 - Derrière les héros qui ont bercé notre enfance se cache une réalité pas vraiment rose..., et de là à dire que ce sont tous des cas sociaux, il n'y a qu'un pas. Heureusement, leur assistante sociale est de retour pour recueillir leurs doléances et les conseiller.

Sur Canal Plus Series dès 06h02 : Les kassos

De 06h04 à 06h06 Les kassos : R.F.I.

Rediffusion Série d'animation 2mn -10

Saison : 5 - Épisode : 8 - Derrière les héros qui ont bercé notre enfance se cache une réalité pas vraiment rose..., et de là à dire que ce sont tous des cas sociaux, il n'y a qu'un pas. Heureusement, leur assistante sociale est de retour pour recueillir leurs doléances et les conseiller.

Sur Canal Plus Series dès 06h04 : Les kassos

De 06h06 à 06h08 Les kassos : Les simplon

Rediffusion Série d'animation 2mn -10

Saison : 5 - Épisode : 9 - Des personnages de dessins animés ou de films sont tournés en dérision et affublés des pires travers. Ils se confient à l'assistance sociale.

Sur Canal Plus Series dès 06h06 : Les kassos

De 06h08 à 06h10 Les kassos : Diesel sans Sansplomb / Monsieur Invisible

Rediffusion Série d'animation 2mn -10

Saison : 5 - Épisode : 10 - Des personnages de dessins animés ou de films sont tournés en dérision et affublés des pires travers. Ils se confient à l'assistance sociale.

Sur Canal Plus Series dès 06h08 : Les kassos

De 06h10 à 06h12 Les kassos : Les scrims

Rediffusion Série d'animation 2mn -10

Saison : 5 - Épisode : 11 - Des personnages de dessins animés ou de films sont tournés en dérision et affublés des pires travers. Ils se confient à l'assistance sociale.

Sur Canal Plus Series dès 06h10 : Les kassos

De 06h12 à 06h13 Les kassos : Bagarre club

Rediffusion Série d'animation 1mn -10

Saison : 5 - Épisode : 12 - Des personnages de dessins animés ou de films sont tournés en dérision et affublés des pires travers. Ils se confient à l'assistance sociale.

Sur Canal Plus Series dès 06h12 : Les kassos

De 06h13 à 06h15 Les kassos : Kiné le survivant / Chattewoman

Rediffusion Série d'animation 2mn -10

Saison : 5 - Épisode : 13 - Des personnages de dessins animés ou de films sont tournés en dérision et affublés des pires travers. Ils se confient à l'assistance sociale.

Sur Canal Plus Series dès 06h13 : Les kassos

De 06h15 à 06h17 Les kassos : Coppycolo

Rediffusion Série d'animation 2mn -10

Saison : 5 - Épisode : 14 - Des personnages de dessins animés ou de films sont tournés en dérision et affublés des pires travers. Ils se confient à l'assistance sociale.

Sur Canal Plus Series dès 06h15 : Les kassos

De 06h17 à 06h19 Les kassos : C'est pas coupé

Rediffusion Série d'animation 2mn -10

Saison : 5 - Épisode : 15 - Des personnages de dessins animés ou de films sont tournés en dérision et affublés des pires travers. Ils se confient à l'assistance sociale.

Sur Canal Plus Series dès 06h17 : Les kassos

De 06h19 à 09h09 Les kassos : Hydroalcoolix

Rediffusion Série d'animation 2h50 -10

Saison : 5 - Épisode : 16 - Des personnages de dessins animés ou de films sont tournés en dérision et affublés des pires travers. Ils se confient à l'assistance sociale.

Sur Canal Plus Series dès 06h19 : Les kassos

De 09h09 à 09h52 The Tonight Show Starring Jimmy Fallon

Rediffusion Talk-show 43mn Tout public

Présenté par le talentueux Jimmy Fallon, The Tonight Show, diffusé d'abord aux Etats-Unis, propose un moment unique : interviews décalées, gags délirants, parodies hilarantes, sketchs mythiques, défis rocambolesques. Une pléiade de stars est invitée chaque soir pour contribuer à ce grand moment de divertissement et d'humour.

Sur Canal Plus Series dès 09h09 : The Tonight Show Starring Jimmy Fallon

De 09h52 à 10h33 The Tonight Show Starring Jimmy Fallon

Rediffusion Talk-show 41mn Tout public

Présenté par le talentueux Jimmy Fallon, The Tonight Show, diffusé d'abord aux Etats-Unis, propose un moment unique : interviews décalées, gags délirants, parodies hilarantes, sketchs mythiques, défis rocambolesques. Une pléiade de stars est invitée chaque soir pour contribuer à ce grand moment de divertissement et d'humour.

Sur Canal Plus Series dès 09h52 : The Tonight Show Starring Jimmy Fallon

De 10h33 à 10h54 L'effondrement : Le supermarché (J+2)

Rediffusion Série dramatique 21mn Tout public

Saison : 1 - Épisode : 1 - Le monde commence à s'effondrer, toute civilisation disparaît peu à peu. Les ressources manquent cruellement. Omar travaille encore comme caissier dans un supermarché qui rencontre de constants problèmes d'approvisionnement. Sa petite amie surgit sur place avec quelques copains. Elle souhaite rassembler un maximum de provisions afin de fuir la ville dans les meilleurs délais. Redoutant qu'il ne soit déjà trop tard, Omar hésite à les suivre... - Critique : Rien ne va plus, mais tout le monde ne le sait pas encore. Le supermarché où travaille Omar a des problèmes d’approvisionnement. Les clients râlent. Sa petite amie Julia déboule pour faire des dernières courses et supplier Omar de déguerpir avant qu’il soit trop tard. Il ne croit pas à la gravité de cette crise… Dans le deuxième épisode de la soirée, une famille de pompistes profite de la pénurie de carburant pour troquer leurs derniers litres d’essence au prix fort, contre des provisions. L’atmosphère est électrique, l’embrasement imminent. Pour leur première série TV, Les Parasites, un trio de réalisateurs bien connu sur YouTube, s’emparent d’une obsession contemporaine : l’effondrement de notre société thermo-industrielle. Les situations de départ sont d’une plausibilité vertigineuse. On les voit dégénérer en temps réel, grâce à des épisodes nerveux, tournés en plan-séquence. Un choix formel audacieux, à double tranchant. Il traduit avec brio une tension croissante et happe le spectateur, mais la psychologie des personnages en pâtit. Si vous aviez encore un doute, L’Effondrement le dissipe fissa : l’homme est bel et bien un loup pour l’homme.

Sur Canal Plus Series dès 10h33 : L'effondrement

De 10h54 à 11h11 L'effondrement : La station-service (J+5)

Rediffusion Série dramatique 17mn -10

Saison : 1 - Épisode : 2 - Alors que s'aggrave la pénurie, les propriétaires d'une station-service tentent de s'organiser pour faire face à un siège constant de la part de désespérés qui ne savent plus comment faire pour trouver du carburant. Déterminés, tous deux se constituent un stock de vivres en faisant du troc : nourriture contre essence. L'arrivée d'un policier fait basculer une situation déjà très tendue...

Sur Canal Plus Series dès 10h54 : L'effondrement

De 11h11 à 11h32 L'effondrement : L'aérodrome (J+6)

Rediffusion Série dramatique 21mn -10

Saison : 1 - Épisode : 3 - Un homme apprend que, malgré la situation catastrophique, le contrat d'assurance auquel il a souscrit pour sa femme et lui permet de bénéficier d'une prise en charge totale. Or, le plan d'évacuation est d'ores et déjà activé. Pris de court, il n'a que quinze minutes pour rejoindre l'avion qui l'emmènera sur une île sécurisée. Afin de ne pas laisser passer cette dernière chance, abandonner certaines valeurs morales s'avère nécessaire...

Sur Canal Plus Series dès 11h11 : L'effondrement

De 11h32 à 11h55 L'effondrement : Le hameau (J+25)

Rediffusion Série dramatique 23mn -10

Saison : 1 - Épisode : 4 - Des citadins prennent la route vers les campagnes afin d'échapper à l'enfer urbain. En ville, la panique fait rage et l'insécurité est pesante. Ils approchent d'un hameau. Mais ils constatent qu'une communauté s'est déjà installée sur place. Les gens qui y habitent parviennent encore à subsister à leurs besoins. Coupés du monde, ils vivent en totale autonomie. Très vite, le petit groupe de citadins comprend que leurs capacités d'accueil sont limitées...

Sur Canal Plus Series dès 11h32 : L'effondrement

De 11h55 à 12h12 L'effondrement : La Centrale (J+45)

Rediffusion Série dramatique 17mn -10

Saison : 1 - Épisode : 5 - Un ex-ingénieur nucléaire prend conscience d'un risque de catastrophe nucléaire imminente. Mais refroidir le combustible d'une centrale s'avère un défi permanent. Epaulé par de nombreux volontaires, il se mobilise dans le but d'éviter une explosion dont les conséquences seraient irréversibles...

Sur Canal Plus Series dès 11h55 : L'effondrement

De 12h12 à 12h34 L'effondrement : La maison de retraite (J+50)

Rediffusion Série dramatique 22mn -10

Saison : 1 - Épisode : 6 - Alors que l'effondrement de la société se poursuit inexorablement, les pensionnaires d'une maison de retraite ont la chance de toujours bénéficier de soins. Or, la provision de vivres s'amenuise de manière étrange. Le généreux aide-soignant qui continue d'assurer ses tâches quotidiennes sur place essaie de comprendre où les provisions sont passées...

Sur Canal Plus Series dès 12h12 : L'effondrement

De 12h34 à 13h01 L'effondrement : L'île (J+170)

Rediffusion Série dramatique 27mn -10

Saison : 1 - Épisode : 7 - Seule à bord d'un voilier, une femme tente de rallier une île à part : il s'agit d'une construction insulaire de haute technologie conçue pour une clientèle fortunée. Elle est persuadée qu'une place lui a été réservée sur cet îlot de civilisation. Or, elle ignore la position exacte de ce territoire secret...

Sur Canal Plus Series dès 12h34 : L'effondrement

De 13h01 à 13h22 L'effondrement : L'émission (J-5)

Rediffusion Série dramatique 21mn Tout public

Saison : 1 - Épisode : 8 - Alors que se profile un rapide effondrement de la civilisation, un éminent scientifique et des militants écologistes échafaudent un plan pour faire irruption sur un plateau de télévision. Leur but : interrompre en plein direct une émission à succès afin d'y délivrer un message susceptible d'interpeller la ministre de l'écologie...

Sur Canal Plus Series dès 13h01 : L'effondrement

De 14h15 à 15h06 Possessions

Rediffusion Série de suspense 51mn -10

Saison : 1 - Épisode : 1 - Jeune française expatriée en Israël, Natalie vit le plus beau jour de sa vie : elle se marie avec Eran. Mais au cours de la cérémonie un drame a lieu : Eran est mortellement poignardé. Natalie est alors accusée d'avoir assassiné son mari. C'est à Karim Taleb, diplomate français chargé de venir en aide à des compatriotes en difficulté, que revient la mission d'assister la jeune française, qui refuse catégoriquement de parler à la police. Mais peu à peu, Karim Taleb tombe sous le charme de la jeune femme... - Critique : Une salle des fêtes, quelque part dans le Néguev, en Israël. Natalie, une jeune Française d’origine séfarade, convole avec Eran, un garçon du coin. Le gâteau arrive, monumental, assorti d’un grand couteau remis aux mariés pour qu’ils le coupent ensemble, comme le veut la tradition. La lumière s’éteint. Quand elle se rallume, l’heure n’est plus du tout aux réjouissances : l’époux gît dans son sang, la gorge tranchée. Immédiatement, les soupçons se portent sur Natalie, à laquelle le vice-consul de France (Reda ­Kateb, dans un probant contre-emploi) vient porter assistance. Mais peut-il vraiment l’aider ? Quelques indices tendent à indiquer que l’essentiel de l’affaire échappe peut-être à la raison… Autour du mythe juif du dibbouk — un esprit possesseur —, la romancière française Valérie Zenatti et le scénariste israélien Shachar Magen (dont on a pu voir, sur SFR Play, la série Sirènes) ont imaginé une histoire de famille, de croyances et d’emprise qui ne manque pas d’atouts. Le casting (où la révélation Nadia Tereszkiewicz et la grande Dominique Valadié se distinguent tout particulièrement) est séduisant, et l’univers dépeint, aussi mystérieux qu’inédit à la télé française. La conduite de l’intrigue, elle, s’avère moins convaincante, qui finit par se prendre les pieds dans sa propre complexité, à trop empiler fausses pistes, chausse-trapes et changements de registre.

Sur Canal Plus Series dès 14h15 : Possessions

De 15h06 à 15h56 Possessions

Rediffusion Série de suspense 50mn -10

Saison : 1 - Épisode : 2 - Les lieutenants Esti et Raffi organisent une première reconstitution sur les lieux du crime, à laquelle Karim assiste. Cependant, les souvenirs de Natalie sont confus. Karim décide de poursuivre sa mission auprès de la jeune femme, contre l'avis de sa hiérarchie. C'est alors que plusieurs indices mènent les enquêteurs sur les traces de Salim, un des employés de la cérémonie… - Critique : Une salle des fêtes, quelque part dans le Néguev, en Israël. Natalie, une jeune Française d’origine séfarade, convole avec Eran, un garçon du coin. Le gâteau arrive, monumental, assorti d’un grand couteau remis aux mariés pour qu’ils le coupent ensemble, comme le veut la tradition. La lumière s’éteint. Quand elle se rallume, l’heure n’est plus du tout aux réjouissances : l’époux gît dans son sang, la gorge tranchée. Immédiatement, les soupçons se portent sur Natalie, à laquelle le vice-consul de France (Reda ­Kateb, dans un probant contre-emploi) vient porter assistance. Mais peut-il vraiment l’aider ? Quelques indices tendent à indiquer que l’essentiel de l’affaire échappe peut-être à la raison… Autour du mythe juif du dibbouk — un esprit possesseur —, la romancière française Valérie Zenatti et le scénariste israélien Shachar Magen (dont on a pu voir, sur SFR Play, la série Sirènes) ont imaginé une histoire de famille, de croyances et d’emprise qui ne manque pas d’atouts. Le casting (où la révélation Nadia Tereszkiewicz et la grande Dominique Valadié se distinguent tout particulièrement) est séduisant, et l’univers dépeint, aussi mystérieux qu’inédit à la télé française. La conduite de l’intrigue, elle, s’avère moins convaincante, qui finit par se prendre les pieds dans sa propre complexité, à trop empiler fausses pistes, chausse-trapes et changements de registre.

Sur Canal Plus Series dès 15h06 : Possessions

De 15h56 à 16h43 Possessions

Rediffusion Série de suspense 47mn -10

Saison : 1 - Épisode : 3 - Karim demande à l'un de ses amis français de chercher des informations sur le passé de Natalie, notamment lorsque celle-ci habitait à Nice. C'est alors que Karim doit faire face à de troublantes découvertes. Natalie, quant à elle, est assignée à résidence. Pendant ce temps, la mère de la jeune femme tente de conjurer le sort tandis que son père cherche un moyen de lui faire quitter le pays... - Critique : Une salle des fêtes, quelque part dans le Néguev, en Israël. Natalie, une jeune Française d’origine séfarade, convole avec Eran, un garçon du coin. Le gâteau arrive, monumental, assorti d’un grand couteau remis aux mariés pour qu’ils le coupent ensemble, comme le veut la tradition. La lumière s’éteint. Quand elle se rallume, l’heure n’est plus du tout aux réjouissances : l’époux gît dans son sang, la gorge tranchée. Immédiatement, les soupçons se portent sur Natalie, à laquelle le vice-consul de France (Reda ­Kateb, dans un probant contre-emploi) vient porter assistance. Mais peut-il vraiment l’aider ? Quelques indices tendent à indiquer que l’essentiel de l’affaire échappe peut-être à la raison… Autour du mythe juif du dibbouk — un esprit possesseur —, la romancière française Valérie Zenatti et le scénariste israélien Shachar Magen (dont on a pu voir, sur SFR Play, la série Sirènes) ont imaginé une histoire de famille, de croyances et d’emprise qui ne manque pas d’atouts. Le casting (où la révélation Nadia Tereszkiewicz et la grande Dominique Valadié se distinguent tout particulièrement) est séduisant, et l’univers dépeint, aussi mystérieux qu’inédit à la télé française. La conduite de l’intrigue, elle, s’avère moins convaincante, qui finit par se prendre les pieds dans sa propre complexité, à trop empiler fausses pistes, chausse-trapes et changements de registre.

Sur Canal Plus Series dès 15h56 : Possessions

De 16h43 à 17h29 Possessions

Rediffusion Série de suspense 46mn -10

Saison : 1 - Épisode : 4 - Karim informe la police de la présence dans la région de l'ex de Natalie, Alex Perretti, qu'il pense être l'auteur du meurtre d'Eran. Alors totalement perdue, Natalie, dont le corps présente de mystérieuses entailles, cherche à comprendre ce qui lui arrive. Elle se met en tête de retrouver Alex, qui s'est enfui en territoire palestinien... - Critique : Une salle des fêtes, quelque part dans le Néguev, en Israël. Natalie, une jeune Française d’origine séfarade, convole avec Eran, un garçon du coin. Le gâteau arrive, monumental, assorti d’un grand couteau remis aux mariés pour qu’ils le coupent ensemble, comme le veut la tradition. La lumière s’éteint. Quand elle se rallume, l’heure n’est plus du tout aux réjouissances : l’époux gît dans son sang, la gorge tranchée. Immédiatement, les soupçons se portent sur Natalie, à laquelle le vice-consul de France (Reda ­Kateb, dans un probant contre-emploi) vient porter assistance. Mais peut-il vraiment l’aider ? Quelques indices tendent à indiquer que l’essentiel de l’affaire échappe peut-être à la raison… Autour du mythe juif du dibbouk — un esprit possesseur —, la romancière française Valérie Zenatti et le scénariste israélien Shachar Magen (dont on a pu voir, sur SFR Play, la série Sirènes) ont imaginé une histoire de famille, de croyances et d’emprise qui ne manque pas d’atouts. Le casting (où la révélation Nadia Tereszkiewicz et la grande Dominique Valadié se distinguent tout particulièrement) est séduisant, et l’univers dépeint, aussi mystérieux qu’inédit à la télé française. La conduite de l’intrigue, elle, s’avère moins convaincante, qui finit par se prendre les pieds dans sa propre complexité, à trop empiler fausses pistes, chausse-trapes et changements de registre.

Sur Canal Plus Series dès 16h43 : Possessions

De 17h29 à 18h17 Possessions

Rediffusion Série de suspense 48mn -10

Saison : 1 - Épisode : 5 - Natalie ne trouve pas les réponses qu'elle cherche mais ne baisse pas les bras pour autant. Lui faudrait-il finalement croire sa mère, qui prétend qu'elle serait victime d'une punition. De son côté, Karim, persuadé que sa fascinante protégée est maltraitée, sort de son rôle de diplomate, quitte à se mettre en danger. En effet, il se met en tête de percer le mystère qui entoure Natalie et sa famille. - Critique : Une salle des fêtes, quelque part dans le Néguev, en Israël. Natalie, une jeune Française d’origine séfarade, convole avec Eran, un garçon du coin. Le gâteau arrive, monumental, assorti d’un grand couteau remis aux mariés pour qu’ils le coupent ensemble, comme le veut la tradition. La lumière s’éteint. Quand elle se rallume, l’heure n’est plus du tout aux réjouissances : l’époux gît dans son sang, la gorge tranchée. Immédiatement, les soupçons se portent sur Natalie, à laquelle le vice-consul de France (Reda ­Kateb, dans un probant contre-emploi) vient porter assistance. Mais peut-il vraiment l’aider ? Quelques indices tendent à indiquer que l’essentiel de l’affaire échappe peut-être à la raison… Autour du mythe juif du dibbouk — un esprit possesseur —, la romancière française Valérie Zenatti et le scénariste israélien Shachar Magen (dont on a pu voir, sur SFR Play, la série Sirènes) ont imaginé une histoire de famille, de croyances et d’emprise qui ne manque pas d’atouts. Le casting (où la révélation Nadia Tereszkiewicz et la grande Dominique Valadié se distinguent tout particulièrement) est séduisant, et l’univers dépeint, aussi mystérieux qu’inédit à la télé française. La conduite de l’intrigue, elle, s’avère moins convaincante, qui finit par se prendre les pieds dans sa propre complexité, à trop empiler fausses pistes, chausse-trapes et changements de registre.

Sur Canal Plus Series dès 17h29 : Possessions

De 18h17 à 19h08 Possessions

Rediffusion Série de suspense 51mn -12

Saison : 1 - Épisode : 6 - La lieutenante Esti interroge la mère de Natalie. Son père, lui, implore Karim de ramener sa fille, restée dans un curieux village où une femme prétend avoir la clé du cercle infernal dont Natalie est prisonnière. Mais la mécanique est lancée et atteint son paroxysme. Les lieutenants Esti et Raffi abattent leur dernière carte... - Critique : Une salle des fêtes, quelque part dans le Néguev, en Israël. Natalie, une jeune Française d’origine séfarade, convole avec Eran, un garçon du coin. Le gâteau arrive, monumental, assorti d’un grand couteau remis aux mariés pour qu’ils le coupent ensemble, comme le veut la tradition. La lumière s’éteint. Quand elle se rallume, l’heure n’est plus du tout aux réjouissances : l’époux gît dans son sang, la gorge tranchée. Immédiatement, les soupçons se portent sur Natalie, à laquelle le vice-consul de France (Reda ­Kateb, dans un probant contre-emploi) vient porter assistance. Mais peut-il vraiment l’aider ? Quelques indices tendent à indiquer que l’essentiel de l’affaire échappe peut-être à la raison… Autour du mythe juif du dibbouk — un esprit possesseur —, la romancière française Valérie Zenatti et le scénariste israélien Shachar Magen (dont on a pu voir, sur SFR Play, la série Sirènes) ont imaginé une histoire de famille, de croyances et d’emprise qui ne manque pas d’atouts. Le casting (où la révélation Nadia Tereszkiewicz et la grande Dominique Valadié se distinguent tout particulièrement) est séduisant, et l’univers dépeint, aussi mystérieux qu’inédit à la télé française. La conduite de l’intrigue, elle, s’avère moins convaincante, qui finit par se prendre les pieds dans sa propre complexité, à trop empiler fausses pistes, chausse-trapes et changements de registre.

Sur Canal Plus Series dès 18h17 : Possessions

De 19h08 à 20h05 Engrenages

Rediffusion Série policière 57mn -10

Saison : 8 - Épisode : 1 - Endossant l'entière responsabilité des dérapages d'une précédente enquête, Gilou attend son jugement en prison, tandis que le groupe de Laure, désormais secondée par Ali Amrani, est placardisé. Pour redorer leur blason, ils se battent pour obtenir une affaire : l'homicide à Barbès d'un mineur isolé marocain. Au parloir, Brémont demande à Gilou des informations sur un ancien braqueur avec lequel il est incarcéré : Ange Cisco... - Critique : Huit saisons, autant d’affaires retorses, un paquet de « filoches » et d’heures de planque… Au terme de ces dix épisodes, la première création originale de Canal+ partira comme elle est arrivée : au bon moment. En 2005, elle était venue secouer le petit monde ronronnant du polar télé français, avec son réalisme brut, ses flics à cran et son regard désabusé sur les institutions judiciaires. En 2020, elle peut s’honorer d’avoir porté un regard lucide (et certes très noir…) sur son époque et d’avoir emmené ses personnages au bout de leur chaotique destinée. C’est avant tout l’ambition d’offrir une belle et cohérente sortie à nos héros cabossés qui porte cet épilogue. Séparée de Gilou, incarcéré pour ses dérapages passés, Laure aborde sa maternité avec une sérénité inédite, mais peine à ressouder le groupe de la PJ : Ali ne lui fait pas confiance et attend secrètement une mutation. Joséphine, l’avocate, se consacre désormais à des affaires de violences sexuelles… Cette dernière enquête vient particulièrement mettre à l’épreuve leur engagement, parce que la victime est un enfant sans identité connue, jeune migrant marocain dont le corps est découvert dans le tambour d’un lave-linge à Barbès, à Paris. Il fallait oser entrelacer l’âpre réalité des mineurs isolés de la capitale — à la fois délinquants et proies faciles —, la mécanique ultra efficace du polar et les bouleversements intimes de Laure, de Gilou et des autres figures familières de la série. Ce pari, Engrenages le tient avec tact, sans abuser de la corde sensible. L’indéniable marque de l’expérience.

Sur Canal Plus Series dès 19h08 : Engrenages

De 20h05 à 21h04 Engrenages

Rediffusion Série policière 59mn -10

Saison : 8 - Épisode : 2 - Laure et Ali suspectent Souleymane, un jeune migrant proche de la victime retrouvée dans la laverie. L'avocate Joséphine Karlsson prend la défense du jeune garçon. Le dossier est instruit par la juge Bourdieu, également en charge de l'affaire Gilou. Beckriche va devoir gérer les relations avec elle. En prison, comme le lui a demandé Brémont, Gilou manoeuvre afin de parvenir à se rapprocher de Cisco...

Sur Canal Plus Series dès 20h05 : Engrenages

De 21h04 à 21h34 Ovni(s)

Inédit Série humoristique 30mn Tout public

Saison : 2 - Épisode : 10 - L'équipe du GEPAN a enfin réussi à rencontrer des voyageurs venus d'un autre monde. Pour Didier, cette preuve indubitable de l'existence de vie extraterrestre est un événement extraordinaire. Cependant, Véra souhaite les ramener sur leur planète d'origine et tente de convaincre tout le monde que c'est la meilleure chose à faire. - Critique : « Les centrales nucléaires, c’est comme les merguez : on sait jamais ce qu’il y a dedans. » L’impayable Marcel (Michel Vuillermoz) ne croit pas si bien dire. Car voilà qu’on vient trouver le Gepan pour un mystère de taille. Une barbapapa d’une demi-tonne découverte dans la salle des turbines du site de Laubiac, et dont l’activité magnétique affole les appareils de mesure autant que le ministère de l’Énergie et du Développement. Et cette fois, nos ufologues préférés en sont sûrs : ce n’est ni la Lune, ni une lanterne asiatique. Une quantité astronomique de sucre filé et un petit cochon, des plombages dentaires et quelques trahisons. Une peinture du crépuscule des années 1970 qui évoque tout autant le triomphe du disco que le péril du réchauffement climatique, l’essor de la société de consommation que la crise des boat people… Encore une fois, c’est une épopée assurément lunaire et haute en couleur que les créateurs d’Ovni(s) ont imaginée pour la suite, très réussie, des aventures scientifico-poétiques de leur inénarrable bande de pieds nickelés, toujours emmenée, après un petit coup de mou, par l’astrophysicien Didier Mathure (Melvil Poupaud). Soit douze épisodes menés tambour battant, dialogués avec beaucoup d’humour par le tandem Clémence Dargent-Martin Douaire, rejoints par leur comparse Maxime Berthemy pour cette deuxième saison et portés par la mise en scène à la fois très maîtrisée et extrêmement ludique d’Antony Cordier. On redécollerait les yeux fermés pour une troisième saison !

Sur Canal Plus Series dès 21h04 : Ovni(s)

De 21h34 à 22h01 Ovni(s)

Série humoristique 27mn Tout public

Saison : 2 - Épisode : 11 - Le GEPAN cherche à évacuer en urgence les voyageurs venus de l'espace qui se trouvent au CNES quand une vague d'ovnis sans précédent est signalée. Se pose la question de savoir s'il s'agit des prémices d'une invasion extraterrestre ou si ce n'est qu'une manoeuvre destinée à tromper l'équipe du GEPAN. De son côté, Claire est contactée par la commandante Valérie Delbrosse. - Critique : « Les centrales nucléaires, c’est comme les merguez : on sait jamais ce qu’il y a dedans. » L’impayable Marcel (Michel Vuillermoz) ne croit pas si bien dire. Car voilà qu’on vient trouver le Gepan pour un mystère de taille. Une barbapapa d’une demi-tonne découverte dans la salle des turbines du site de Laubiac, et dont l’activité magnétique affole les appareils de mesure autant que le ministère de l’Énergie et du Développement. Et cette fois, nos ufologues préférés en sont sûrs : ce n’est ni la Lune, ni une lanterne asiatique. Une quantité astronomique de sucre filé et un petit cochon, des plombages dentaires et quelques trahisons. Une peinture du crépuscule des années 1970 qui évoque tout autant le triomphe du disco que le péril du réchauffement climatique, l’essor de la société de consommation que la crise des boat people… Encore une fois, c’est une épopée assurément lunaire et haute en couleur que les créateurs d’Ovni(s) ont imaginée pour la suite, très réussie, des aventures scientifico-poétiques de leur inénarrable bande de pieds nickelés, toujours emmenée, après un petit coup de mou, par l’astrophysicien Didier Mathure (Melvil Poupaud). Soit douze épisodes menés tambour battant, dialogués avec beaucoup d’humour par le tandem Clémence Dargent-Martin Douaire, rejoints par leur comparse Maxime Berthemy pour cette deuxième saison et portés par la mise en scène à la fois très maîtrisée et extrêmement ludique d’Antony Cordier. On redécollerait les yeux fermés pour une troisième saison !

Sur Canal Plus Series dès 21h34 : Ovni(s)

De 22h01 à 22h31 Ovni(s)

Série humoristique 30mn Tout public

Saison : 2 - Épisode : 12 - Le temps presse pour Didier et ses collègues du GEPAN, qui ne disposent plus que de quelques heures pour sauver les voyageurs cosmiques de la menace qui plane sur eux. Vera choisit d'accompagner la tribu en Polynésie, où elle souhaite entamer une formation de shaman. Avant son départ, le chef transmet à Didier un important cadeau. - Critique : « Les centrales nucléaires, c’est comme les merguez : on sait jamais ce qu’il y a dedans. » L’impayable Marcel (Michel Vuillermoz) ne croit pas si bien dire. Car voilà qu’on vient trouver le Gepan pour un mystère de taille. Une barbapapa d’une demi-tonne découverte dans la salle des turbines du site de Laubiac, et dont l’activité magnétique affole les appareils de mesure autant que le ministère de l’Énergie et du Développement. Et cette fois, nos ufologues préférés en sont sûrs : ce n’est ni la Lune, ni une lanterne asiatique. Une quantité astronomique de sucre filé et un petit cochon, des plombages dentaires et quelques trahisons. Une peinture du crépuscule des années 1970 qui évoque tout autant le triomphe du disco que le péril du réchauffement climatique, l’essor de la société de consommation que la crise des boat people… Encore une fois, c’est une épopée assurément lunaire et haute en couleur que les créateurs d’Ovni(s) ont imaginée pour la suite, très réussie, des aventures scientifico-poétiques de leur inénarrable bande de pieds nickelés, toujours emmenée, après un petit coup de mou, par l’astrophysicien Didier Mathure (Melvil Poupaud). Soit douze épisodes menés tambour battant, dialogués avec beaucoup d’humour par le tandem Clémence Dargent-Martin Douaire, rejoints par leur comparse Maxime Berthemy pour cette deuxième saison et portés par la mise en scène à la fois très maîtrisée et extrêmement ludique d’Antony Cordier. On redécollerait les yeux fermés pour une troisième saison !

Sur Canal Plus Series dès 22h01 : Ovni(s)

De 22h31 à 23h29 L'amie prodigieuse : Effacer

Rediffusion Série dramatique 58mn -10

Saison : 2 - Épisode : 3 - En ville, Lila expose finalement son portrait dans le magasin de chaussures tandis qu'elle commence à travailler dans l'épicerie des Carracci. Lors d'une fête chez madame Galiani, Lila retrouve Elena. Les jeunes filles comprennent toutes les deux que la vie les sépare de plus en plus et elles en sont profondément affectées. Leur amitié jusqu'alors indéfectible pourra-t-elle résister à ce mouvement cruel ?... - Critique : Le fossé se creuse entre les deux amies d’enfance qu’on croyait inséparables. Au lycée, sous le patronage bienveillant d’une prof de lettres, Elena côtoie un aréopage de jeunes gens cultivés et élégants. Au grand dam de Lila, qui, délaissant les livres pour la charcuterie de son mari, oscille entre ressentiment et envie. Comportement qui trouvera son acmé lors d’un été à Ischia, où se nouera un triangle amoureux qui va changer leurs vies… Racontés avec la voix d’une Elena vieillissante, ces épisodes achèvent de poser les ferments de la relation des deux adolescentes (revanche sociale, émulation, rejet des assignations…). Et confirment l’emprise de Lila sur les autres, omniprésente jusque dans ses absences, comme en témoigne une fameuse scène dans le magasin de chaussures, où le point de vue est celui de son… portrait.

Sur Canal Plus Series dès 22h31 : L'amie prodigieuse

De 23h29 à 00h30 L'amie prodigieuse : Le baiser

Rediffusion Série dramatique 1h1 -10

Saison : 2 - Épisode : 4 - Rino et Pinuccia sont enfin mariés. Peu de temps après la cérémonie, Elena part en vacances avec la jeune femme et Lila à Ischia. Elle sait qu'elle doit y retrouver Nino. Celui-ci est bientôt rejoint par son ami Bruno et les cinq jeunes gens ne se quittent plus. A l'approche de la date de l'arrivée de leurs maris, Lila et Pinuccia commencent à se montrer nerveuses...

Sur Canal Plus Series dès 23h29 : L'amie prodigieuse