TCM Cinéma : Programme TV de la chaîne TCM Cinéma

En ce moment sur TCM Cinéma :

01h10 Le deuxième homme

Rediffusion Film : drame 1h40 Tout public
Le deuxième homme

Rex Black est ulcéré de découvrir que sa compagnie d'assurances ne lui remboursera pas un sou après l'accident qui a endommagé son avion. Il n'a en effet pas renouvelé sa police la veille du crash ! Il se fait alors passer pour mort, après un autre accident, supposé fatal. Tandis qu'il s'installe en Espagne, sous un faux nom, sa femme, Stella, reste en Angleterre et entreprend auprès de la compagnie d'assurance des démarches qui devraient lui faire gagner 50 000 livres. L'expert, Stephen Maddox, n'y voit que du feu. Fortune faite, Stella rejoint Rex en Espagne. Elle découvre qu'il a eu le temps d'y échafauder d'autres sinistres projets...

1h 30min

À suivre, dès 02h50 : L'amour frappe André Hardy

Ce soir sur TCM Cinéma :

20h50 Usual Suspects

Rediffusion Film : thriller 1h40 -12

Un cargo supposé transporter pour 91 millions de dollars de cocaïne a explosé dans un port. Seuls deux hommes s'en sont tirés, un marin hongrois, en piteux état, et un petit escroc boiteux, Roger "Verbal" Kint. Celui-ci est interrogé sans relâche par l'agent des douanes Dave Kujan. Peu à peu, "Verbal", qui ne porte pas ce surnom pour rien, finit par se confier. Tout a commencé lors d'une arrestation de routine. Ils étaient cinq suspects convoqués par la police pour une banale affaire de vol d'armes ; cinq truands d'envergure dont un ancien flic corrompu, Dean Keaton, qui ont fini par décider de s'associer et ont monté un audacieux cambriolage avant d'accepter une autre affaire, sur la côte Ouest. Là, les choses ont commencé à se gâter, avec l'irruption de Kobayashi, le bras droit d'un gangster mythique et terrifiant, Keyser Söze... - Critique : Genre : polar diabolique. Un cargo bourré de cocaïne explose sur les docks de San Pedro, en Californie. Vingt-sept morts et deux rescapés : un marin hongrois et un petit malfrat nommé Roger « Verbal » Kint, qui livre à Kujan, le policier des douanes, un étrange témoi­gnage... Il y est question de sombres trafics, et surtout d'un mystérieux génie du crime, Keyser Soze... Qui est Keyser Soze ? Un fantasme, une identité volatile qui change de visage au gré de nos soupçons. A sa sortie, ce polar insolite s'impose comme LA devinette de la saison. A la sortie des salles, ceux qui « savent », encore ébahis par les infernales montagnes russes dans lesquelles on les a embarqués, envient les autres. Usual Suspects est pourtant un film qu'on se plaît à revoir pour le plaisir d'en décortiquer les rouages. Avec son intrigue violente et tortueuse, Bryan Singer se joue des ficelles du polar classique. Bien mieux, il nous ligote avec. Le film est aussi une délectable et sadique récréation, magistralement interprétée : mélange de veulerie et de fragilité de Kevin Spacey, élé­gance de Gabriel Byrne, inquiétante minéralité de Pete Postlethwaite. Une partie d'échecs dont vous sortirez perdant, mais conquis.

« Usual Suspects » sur TCM Cinéma

22h30 Frantic

Rediffusion Film de suspense 1h55 -10

Dix-sept ans après leur lune de miel, le cardiologue Richard Walker et sa femme Sondra retournent à Paris pour un congrès. A Roissy, ils confondent leur valise avec une autre. A l'hôtel, Sondra répond à un mystérieux appel téléphonique et disparaît. Richard se retrouve, malgré lui, mêlé à une machination... - Critique : | Genre : thriller. Un médecin américain, Richard Walker, arrive à Paris avec son épouse, Sondra, pour un congrès. Une fois à l'hôtel, ils s'aperçoivent que la valise de Sondra a été échangée contre une autre, identique. Richard prend une douche. Lorsqu'il sort de la salle de bains, sa femme a disparu. Il part à sa recherche, sans disposer d'autre indice que la mystérieuse valise. Après l'échec de Pirates, Roman Polanski se lançait dans un polar trouble, où l'intrigue, fort simple, importe moins que l'atmosphère, pesante et hitchcockienne. Harrison Ford abandonne le chapeau et le fouet d'Indiana Jones pour un rôle feutré d'antihéros. Père de famille timoré, il plonge par hasard dans une quête inquiétante. En chemin, il s'arrime à Emmanuelle Seigner, révélation du film, étonnante en Parigote paumée et aguicheuse. Une émotion étouffée, subtilement vénéneuse, grandit entre eux. Jamais, pourtant, au cours de leur périple, le désir qui monte ne sera assouvi. Autour d'eux, Polanski redessine Paris, compose un univers hostile et saumâtre, à travers les boulevards périphériques et les dancings glauques. Son regard est celui d'un Français d'adoption perdu dans un environnement qui peut, à tout moment, redevenir étranger. — Cécile Mury

« Frantic » sur TCM Cinéma

Programme TCM Cinéma de la journée d'aujourd'hui

Mardi 06 Décembre 2022

De 06h35 à 08h20 L'ange de la violence

Rediffusion Film : drame 1h45 Tout public

En Floride, Berry-Berry Willart, fils aîné d'une famille qu'il dédaigne, est tiré de prison par la générosité de son frère cadet. Clint, en effet, vient de sacrifier les 200 dollars qu'il destinait à un voyage pour payer la caution de ce frère qu'il admire. Berry-Berry renvoie Clint dans l'Ohio, en promettant vaguement de venir passer Noël en famille. De retour chez lui, Clint ne trouve plus aucun charme à la maison paternelle. Il n'y reprend goût qu'avec la visite d'Echo O'Brien, la fille d'un ami de sa mère. Clint en tombe éperdument amoureux. Contre toute attente, Berry-Berry réapparaît. Il n'a aucun mal à séduire Echo, qui se retrouve enceinte...

Sur TCM Cinema dès 06h35 : L'ange de la violence

De 08h20 à 10h25 La comtesse aux pieds nus

Film : drame 2h5 Tout public

Le cinéaste Harry Dawes assiste à l'enterrement de la comtesse Torlato-Favrini. Il se souvient de sa rencontre avec cette femme sublime, dans un cabaret de Madrid où elle se produisait. Il fit d'elle une star, ce qui lui permit de rencontrer le comte Torlato-Favrini, dont elle devint l'épouse... - Critique : | Genre : conte mythique. Il pleut sur l'enterrement d'une déesse. Maria Vargas s'est éteinte dans la fleur de la jeunesse. L'imperméable gorgé de larmes et de pluie, Harry Dawes se souvient. C'est lui qui repéra Maria dans un cabaret madrilène et qui fit d'elle une star de cinéma... Le film s'ouvre donc sur les funérailles de l'héroïne : cette cérémonie est l'ultime mise en scène que la femme fatale doit subir, sans rien contrôler de plus que dans sa vie. Avant même de devenir actrice, Maria Vargas est régentée sans le savoir par le septième art : le balcon de sa maison ressemble à un plateau de cinéma, la lune illumine son visage comme un projecteur. La « comtesse aux pieds nus » est une Cendrillon moderne qui ne peut pas trouver pantoufle à son pied : Mankiewicz l'a lâchée dans un royaume où la concrétisation du désir va de pair avec la mort, où le fantasme est roi. Cette terre de l'illusion, qu'elle foule sans chaussures, n'est autre que le cinéma. Après Eve, Mankiewicz poursuit sa critique du monde du spectacle, dont il est à la fois juge et partie, gouverneur et insurgé. Le tournage même du film vint illustrer la contradiction de ce statut. Si le cinéaste put prendre de grandes libertés dans la construction de son récit, éclatée, brumeuse, mais envoûtante, il n'eut pas le droit d'y traiter le prince charmant comme il l'entendait : « Je voulais qu'il fût ou bien homosexuel, ou bien impuissant. Mais c'était impossible. Il était hors de question de seulement évoquer l'homosexualité, et l'impuissance ne pouvait qu'être accidentelle. » Parce qu'il aurait semblé impardonnable aux studios qu'un homme restât insensible aux charmes d'Ava Gardner, dont la beauté minérale et immortelle surplombe chaque image de ce chef-d'oeuvre. — Marine Landrot   Suivi, à 22h50, d'un portrait d'Ava Gardner.

Sur TCM Cinema dès 08h20 : La comtesse aux pieds nus

De 10h25 à 12h40 Patrouilleur 109

Film de guerre 2h15 Tout public

En août 1943, le lieutenant John Fitzgerald Kennedy ne songe pas encore à la Maison Blanche. Pour l'heure, il s'échine à remettre en état de marche un patrouilleur lance-torpilles, le P.T. 109, aux commandes duquel il exécute brillamment une difficile opération de sauvetage. La nouvelle mission qui lui est confiée l'amène à rejoindre d'autres torpilleurs américains, afin d'empêcher la marine japonaise de débarquer des troupes sur l'île de Vila. Mais le P.T. 109 est coupé en deux par un destroyer japonais. Tous les hommes sont projetés à la mer et deux d'entre eux sont tués. Le jeune lieutenant n'a pas d'autre solution que de conduire les survivants à la nage vers l'île voisine, malheureusement infestée de soldats ennemis...

Sur TCM Cinema dès 10h25 : Patrouilleur 109

De 12h40 à 14h20 Le petit homme

Film : comédie dramatique 1h40 Tout public

Fred Tate est élevé par sa mère Dede, une jeune femme simple et pleine de vie. Enfant surdoué, il excelle dans la musique comme dans les mathématiques. Désemparée, Dede confie ce fils trop brillant à la directrice d'un institut spécialisé, Jane Grierson, qui l'exhibe comme un animal savant... - Critique : | Genre : drame d'un surdoué. Fred Tate a 7 ans. Il vit seul avec sa mère et sait déjà résoudre les équations mathématiques les plus poussées. Son QI attire l'attention de Jane Grierson, directrice d'un établissement pour surdoués. Fred intègre l'école et se retrouve entouré d'insupportables petits génies. Il s'y ennuie... Dès l'âge de 3 ans, Jodie Foster posait pour une marque de crème solaire. Après quelques séries pour Walt Disney, elle s'est surtout illustrée en petite prostituée de 13 ans dans Taxi Driver, de Martin Scorsese. Pour attirer son attention, un spectateur déséquilibré (et ensorcelé par ses déhanchements suggestifs) perpétra même un attentat contre Ronald Reagan. Inspirée par ses souvenirs d'enfant prodige du cinéma, Jodie Foster a réalisé un premier film d'une simplicité qui en décevra certains. La cinéaste insiste moins sur les prouesses intellectuelles du petit surdoué que sur son isolement et son inadaptation. Jamais spectaculaire, jamais fade non plus, ce film sensible s'insère dans le quotidien d'une créature perdue, qui cherche à calmer ses neurones, pour muscler un peu plus son coeur.

Sur TCM Cinema dès 12h40 : Le petit homme

De 14h20 à 16h35 L.A. Confidential

Film policier 2h15 -10

A Los Angeles, dans les années 50. Trois inspecteurs, Jack Vincennes, Bud White et Ed Exley, placés sous l'autorité de Dudley Smith, chef de police austère et autoritaire, enquêtent sur l'assassinat d'une call-girl, tuée dans un bar minable, puis sur un réseau de dealers. Vincennes, policier vedette, est en fait en cheville avec le propriétaire d'un journal à scandales, qui le paie pour pouvoir photographier les flagrants délits. White, pour sa part, se montre particulièrement sévère envers les hommes qui battent les femmes. Quant à Exley, le plus jeune et le plus ambitieux, il entend moraliser l'action policière. Trafics d'influence, prostitution de luxe, corruption : tout un monde s'ouvre à eux, doublé d'un véritable labyrinthe judiciaire... - Critique : Los Angeles, années 1950 : crime organisé, corruption, violence. L’intrigue, inspirée par James Ellroy, n’est qu’un formidable ballet d’apparences, complexe et raffiné. Dans ce monde de miroirs sans tain, les prostituées ont les traits de Veronica Lake, les machinations se déguisent en faits divers, les flics brutaux sont d’anciens gamins traumatisés… Cette étourdissante mécanique scénaristique rejaillit sur la forme : un mélange envoûtant de langueur et de violence, à la manière des films noirs d’époque. Au centre de l’échiquier, trois flics très dissemblables tentent d’avancer vers la vérité. Ils ont, eux aussi, deux visages : Bud White, cogneur et sentimental ; Ed Exley, arriviste et idéaliste ; Jack Vincennes, corrompu et humain… Un formidable trio d’acteurs formé par Russell Crowe, Guy Pearce et Kevin Spacey.

Sur TCM Cinema dès 14h20 : L.A. Confidential

De 16h35 à 18h35 Ronin

Rediffusion Film : thriller 2h Tout public

A Paris, Deirdre, une Irlandaise, est contactée par un mystérieux commanditaire qui la charge de recruter cinq mercenaires : Sam, Vincent, Gregor, Spence et Larry. Leur mission consiste à récupérer une mallette tombée aux mains de terroristes russes. Très vite, les fortes personnalités du groupe vont s'échauffer. Après un premier affrontement, qui vaut à Spence, un imposteur, d'être éliminé, les mercenaires échafaudent leur plan et gagnent la Côte d'Azur, où ils repèrent les Russes. Le jour J arrive et tout se déroule parfaitement. Seul hic : Gregor prend la poudre d'escampette avec la mallette. Sam et Vincent, associés, apprennent que Gregor est un ancien agent russe, et que toute l'opération a, en fait, été commanditée par un certain Seamus, un terroriste irlandais...

Sur TCM Cinema dès 16h35 : Ronin

De 18h35 à 20h25 Taxi Driver

Rediffusion Film : drame 1h50 -12

Depuis son retour du Vietnam, Travis Bickle ne connaît ni trêve ni repos. Insomniaque chronique devenu chauffeur de taxi à New York, il parle peu et se mure dans sa solitude. Travaillant surtout la nuit, il est témoin de scènes qui alimentent sa haine et sa violence. Un jour, il remarque une belle blonde qui participe activement à la campagne électorale d'un certain Charles Palantine. Celle-ci ne semble pas insensible à la faconde du jeune homme. Pourtant, elle s'éloigne rapidement de lui, déroutée par son comportement étrange. Déçu, Travis se réfugie dans sa passion pour les armes à feu. Peu à peu, une idée germe en lui : tuer le sénateur Palantine... - Critique : Dès les premières secondes, la musique de Bernard Herrmann (sa dernière) évoque l’enfer, tandis que, tout engluée de fumées, émerge New York. Une ville que le héros (Robert De Niro), un ancien du Vietnam, contemple avec dégoût : trop de drogués, de pervers, d’hystériques… On n’est pas très loin de Mean Streets, et le regard du jeune Martin Scorsese n’est pas dénué d’un certain moralisme : il y a toujours, chez ce cinéaste, même dans ses films les plus récents, le sens de la faute, l’obsession du péché. L’ambiguïté, c’est que Travis le taxi, qui note ses pensées purificatrices dans son journal intime et travaille vingt-quatre heures sur vingt-quatre, est aussi fêlé que ceux qu’il observe. Un être fruste, inculte, qui ne quitte son travail que pour aller jouer les voyeurs dans des cinémas pornos. Repoussé par une fille de la haute, blonde et sage, il devient une bombe à retardement, prêt à la fois à assassiner un candidat à la présidence et à sauver une préadolescente de la prostitution. Une sorte de saint pervers, comme le héros de Flannery O’Connor adapté par John Huston dans Le Malin… Dans un pays cinglé, la folie d’un tel type ne peut qu’être célébrée. D’où le dénouement ironique de ce film hyperviolent et brillantissime, Palme d’or à Cannes.

Sur TCM Cinema dès 18h35 : Taxi Driver

De 20h25 à 20h50 Talk to the Film : Martin Scorsese

Rediffusion Documentaire cinéma 25mn Tout public

Nicolas Saada et Emma de Caunes reviennent sur les plus grands films de la carrière du réalisateur Martin Scorsese à l'occasion de ses 80 ans.

Sur TCM Cinema dès 20h25 : Talk to the Film : Martin Scorsese

De 20h50 à 22h30 Usual Suspects

Rediffusion Film : thriller 1h40 -12

Un cargo supposé transporter pour 91 millions de dollars de cocaïne a explosé dans un port. Seuls deux hommes s'en sont tirés, un marin hongrois, en piteux état, et un petit escroc boiteux, Roger "Verbal" Kint. Celui-ci est interrogé sans relâche par l'agent des douanes Dave Kujan. Peu à peu, "Verbal", qui ne porte pas ce surnom pour rien, finit par se confier. Tout a commencé lors d'une arrestation de routine. Ils étaient cinq suspects convoqués par la police pour une banale affaire de vol d'armes ; cinq truands d'envergure dont un ancien flic corrompu, Dean Keaton, qui ont fini par décider de s'associer et ont monté un audacieux cambriolage avant d'accepter une autre affaire, sur la côte Ouest. Là, les choses ont commencé à se gâter, avec l'irruption de Kobayashi, le bras droit d'un gangster mythique et terrifiant, Keyser Söze... - Critique : Genre : polar diabolique. Un cargo bourré de cocaïne explose sur les docks de San Pedro, en Californie. Vingt-sept morts et deux rescapés : un marin hongrois et un petit malfrat nommé Roger « Verbal » Kint, qui livre à Kujan, le policier des douanes, un étrange témoi­gnage... Il y est question de sombres trafics, et surtout d'un mystérieux génie du crime, Keyser Soze... Qui est Keyser Soze ? Un fantasme, une identité volatile qui change de visage au gré de nos soupçons. A sa sortie, ce polar insolite s'impose comme LA devinette de la saison. A la sortie des salles, ceux qui « savent », encore ébahis par les infernales montagnes russes dans lesquelles on les a embarqués, envient les autres. Usual Suspects est pourtant un film qu'on se plaît à revoir pour le plaisir d'en décortiquer les rouages. Avec son intrigue violente et tortueuse, Bryan Singer se joue des ficelles du polar classique. Bien mieux, il nous ligote avec. Le film est aussi une délectable et sadique récréation, magistralement interprétée : mélange de veulerie et de fragilité de Kevin Spacey, élé­gance de Gabriel Byrne, inquiétante minéralité de Pete Postlethwaite. Une partie d'échecs dont vous sortirez perdant, mais conquis.

Sur TCM Cinema dès 20h50 : Usual Suspects

De 22h30 à 00h25 Frantic

Rediffusion Film de suspense 1h55 -10

Dix-sept ans après leur lune de miel, le cardiologue Richard Walker et sa femme Sondra retournent à Paris pour un congrès. A Roissy, ils confondent leur valise avec une autre. A l'hôtel, Sondra répond à un mystérieux appel téléphonique et disparaît. Richard se retrouve, malgré lui, mêlé à une machination... - Critique : | Genre : thriller. Un médecin américain, Richard Walker, arrive à Paris avec son épouse, Sondra, pour un congrès. Une fois à l'hôtel, ils s'aperçoivent que la valise de Sondra a été échangée contre une autre, identique. Richard prend une douche. Lorsqu'il sort de la salle de bains, sa femme a disparu. Il part à sa recherche, sans disposer d'autre indice que la mystérieuse valise. Après l'échec de Pirates, Roman Polanski se lançait dans un polar trouble, où l'intrigue, fort simple, importe moins que l'atmosphère, pesante et hitchcockienne. Harrison Ford abandonne le chapeau et le fouet d'Indiana Jones pour un rôle feutré d'antihéros. Père de famille timoré, il plonge par hasard dans une quête inquiétante. En chemin, il s'arrime à Emmanuelle Seigner, révélation du film, étonnante en Parigote paumée et aguicheuse. Une émotion étouffée, subtilement vénéneuse, grandit entre eux. Jamais, pourtant, au cours de leur périple, le désir qui monte ne sera assouvi. Autour d'eux, Polanski redessine Paris, compose un univers hostile et saumâtre, à travers les boulevards périphériques et les dancings glauques. Son regard est celui d'un Français d'adoption perdu dans un environnement qui peut, à tout moment, redevenir étranger. — Cécile Mury

Sur TCM Cinema dès 22h30 : Frantic