Paramount Channel : Programme TV de la chaîne Paramount Channel

En ce moment sur Paramount Channel :

14h35 Star Trek III : à la recherche de Spock

Rediffusion Film 1h55 Tout public
Star Trek III : à la recherche de Spock

L'Enterprise rejoint la Terre, sauvé par le sacrifice de Spock. C'est alors que Sarek, son père, révèle à Kirk que les Vulcaniens sont capables de se dédoubler et que son fils avait légué sa force mentale au docteur McCoy. Il est donc possible de réunir le corps et l'esprit de Spock afin de le ressusciter. Malgré l'interdiction qui lui en est faite, Kirk repart avec son équipage à bord de l'Enterprise en direction de Génésis. Là, le vaisseau Grissom est pulvérisé par une attaque ennemie. Les deux seuls survivants sont le docteur Marcus, le fils de Kirk, et la Vulcanienne Saavik, venus étudier Génésis... - Critique : N'importe quoi, avec un gros cylindre qui s'en prend aux océans et même que c'est à cause de la disparition des baleines à bosse (?!). Alors Spock retourne en 1986 pour retrouver un spécimen de ces cétacés. Oui, c'est assez !!

43min

À suivre, dès 16h30 : Star Trek IV : retour sur Terre (Rediffusion)

Ce soir sur Paramount Channel :

22h50 Raisons d'Etat

Rediffusion Film d'espionnage 3h -12

D'une élégance classique, le deuxième film de De Niro est une saga sur la CIA assez ambitieuse pour mélanger l'intime et la géopolitique. - Critique : De Niro, cinéaste ? L’hypothèse, classée sans suite après un coup d’essai sans éclat (Il était une fois le Bronx, en 1993), reprenait, treize ans plus tard, quelques couleurs avec ce film qui aurait pu s’intituler « Il était une fois la CIA ». D’une élégance toute classique, ce vaste récit, de la fin des années 1930 au début des sixties, mélange intime et géopolitique, et s’attache à un héros de plus en plus fantomatique. De ses brillantes études jusqu’à ses responsabilités au sommet de la CIA, Edward Wilson (Matt Damon, remplaçant DiCaprio enrôlé par Scorsese !) ne cesse de s’identifier à son pays, en s’oubliant lui-même. L’atmosphère nébuleuse de secret, de suspicion et de paranoïa s’épaissit avec l’évocation de la guerre froide, et le film insiste sur les tortures infligées en pure perte, les crimes commis par erreur et les bains de sang historiques, comme la tentative de renversement de Castro à Cuba en 1961. Selon cette vision radicalement pessimiste, la consécration professionnelle coïncide avec le stade ultime du dessèchement émotionnel et de l’isolement affectif. Le champion du contre-espionnage ne possède rien, sinon un titre qu’il ne peut faire valoir socialement, secret d’État oblige. La grande aventure se termine entre quatre murs tristes : la saga de la CIA se confond peu à peu avec la tragédie de l’employé modèle.

« Raisons d'Etat » sur Paramount Channel

22h50 Raisons d'Etat

Rediffusion Film d'espionnage 3h -12

D'une élégance classique, le deuxième film de De Niro est une saga sur la CIA assez ambitieuse pour mélanger l'intime et la géopolitique. - Critique : De Niro, cinéaste ? L’hypothèse, classée sans suite après un coup d’essai sans éclat (Il était une fois le Bronx, en 1993), reprenait, treize ans plus tard, quelques couleurs avec ce film qui aurait pu s’intituler « Il était une fois la CIA ». D’une élégance toute classique, ce vaste récit, de la fin des années 1930 au début des sixties, mélange intime et géopolitique, et s’attache à un héros de plus en plus fantomatique. De ses brillantes études jusqu’à ses responsabilités au sommet de la CIA, Edward Wilson (Matt Damon, remplaçant DiCaprio enrôlé par Scorsese !) ne cesse de s’identifier à son pays, en s’oubliant lui-même. L’atmosphère nébuleuse de secret, de suspicion et de paranoïa s’épaissit avec l’évocation de la guerre froide, et le film insiste sur les tortures infligées en pure perte, les crimes commis par erreur et les bains de sang historiques, comme la tentative de renversement de Castro à Cuba en 1961. Selon cette vision radicalement pessimiste, la consécration professionnelle coïncide avec le stade ultime du dessèchement émotionnel et de l’isolement affectif. Le champion du contre-espionnage ne possède rien, sinon un titre qu’il ne peut faire valoir socialement, secret d’État oblige. La grande aventure se termine entre quatre murs tristes : la saga de la CIA se confond peu à peu avec la tragédie de l’employé modèle.

« Raisons d'Etat » sur Paramount Channel

Programme Paramount Channel de la journée d'aujourd'hui

Samedi 17 Avril 2021

De 06h35 à 08h05 Les bagnards de Botany Bay

Rediffusion Film 1h30 Tout public

En 1787. Un bateau américain cingle vers l'Australie, chargé de prisonniers condamnés à la déportation. Un jeune étudiant, Hugh Tallant, condamné pour un vol dont il est innocent, observe avec effroi le plaisir sadique que prend le capitaine Gilbert à punir et à faire fouetter les prisonniers qu'il transporte, sous le moindre prétexte. Les deux hommes se heurtent rapidement. La présence d'une seule femme à bord du navire, Sally Monroe, attise la haine que les deux hommes éprouvent l'un pour l'autre. La conquête de ses faveurs devient vite l'enjeu de l'affrontement entre le capitaine Gilbert et Tallant... - Critique : En 1787, les prisons de Londres débordent. On envoie les prisonniers en Australie, sous la férule d'un capitaine de navire aussi intransigeant que le code pénal. Technicolor et beau bateau, tempête et mutinerie, peste et coups de fouet : tout y est. Du cinéma un peu vieillot mais pas sans charme.

Sur Paramount Channel dès 06h35 : Les bagnards de Botany Bay

De 06h35 à 08h05 Les bagnards de Botany Bay

Rediffusion Film 1h30 Tout public

En 1787. Un bateau américain cingle vers l'Australie, chargé de prisonniers condamnés à la déportation. Un jeune étudiant, Hugh Tallant, condamné pour un vol dont il est innocent, observe avec effroi le plaisir sadique que prend le capitaine Gilbert à punir et à faire fouetter les prisonniers qu'il transporte, sous le moindre prétexte. Les deux hommes se heurtent rapidement. La présence d'une seule femme à bord du navire, Sally Monroe, attise la haine que les deux hommes éprouvent l'un pour l'autre. La conquête de ses faveurs devient vite l'enjeu de l'affrontement entre le capitaine Gilbert et Tallant... - Critique : En 1787, les prisons de Londres débordent. On envoie les prisonniers en Australie, sous la férule d'un capitaine de navire aussi intransigeant que le code pénal. Technicolor et beau bateau, tempête et mutinerie, peste et coups de fouet : tout y est. Du cinéma un peu vieillot mais pas sans charme.

Sur Paramount Channel dès 06h35 : Les bagnards de Botany Bay

De 08h05 à 09h00 Mission impossible : L'appât vivant

Rediffusion Série d'action 55mn Tout public

Saison : 3 - Épisode : 18 - Afin de sauvegarder la couverture d'un agent infiltré dans les services secrets d'un pays ennemi, l'IMF est chargée de contrer un colonel qui tente de faire parler un agent de liaison...

Sur Paramount Channel dès 08h05 : Mission impossible

De 08h05 à 09h00 Mission impossible : L'appât vivant

Rediffusion Série d'action 55mn Tout public

Saison : 3 - Épisode : 18 - Afin de sauvegarder la couverture d'un agent infiltré dans les services secrets d'un pays ennemi, l'IMF est chargée de contrer un colonel qui tente de faire parler un agent de liaison...

Sur Paramount Channel dès 08h05 : Mission impossible

De 09h00 à 09h50 Mission impossible : 300 pieds sous terre

Rediffusion Série d'action 50mn Tout public

Saison : 3 - Épisode : 19 - L'équipe de Jim Phelps est chargée de libérer le docteur Rojak, qui travaille sur la construction d'un missile à la puissance sans précédent, et son épouse Anna, prisonniers des autorités d'un pays de l'Est. Leurs ravisseurs les tiennent bien à l'abri dans un laboratoire secret enfoui à mille pieds sous terre. Dans le même temps, une autre organisation gouvernementale, hostile au travail de Rojak, envoie un tueur professionnel, Ventlos, pour le supprimer. Jim, Cinnamon et leurs collègues entreprennent alors d'infiltrer le bunker afin de sauver le professeur et sa femme, d'une part, et de détruire l'engin, d'autre part...

Sur Paramount Channel dès 09h00 : Mission impossible

De 09h00 à 09h50 Mission impossible : 300 pieds sous terre

Rediffusion Série d'action 50mn Tout public

Saison : 3 - Épisode : 19 - L'équipe de Jim Phelps est chargée de libérer le docteur Rojak, qui travaille sur la construction d'un missile à la puissance sans précédent, et son épouse Anna, prisonniers des autorités d'un pays de l'Est. Leurs ravisseurs les tiennent bien à l'abri dans un laboratoire secret enfoui à mille pieds sous terre. Dans le même temps, une autre organisation gouvernementale, hostile au travail de Rojak, envoie un tueur professionnel, Ventlos, pour le supprimer. Jim, Cinnamon et leurs collègues entreprennent alors d'infiltrer le bunker afin de sauver le professeur et sa femme, d'une part, et de détruire l'engin, d'autre part...

Sur Paramount Channel dès 09h00 : Mission impossible

De 09h50 à 10h50 Mission impossible : 300 pieds sous terre

Rediffusion Série d'action 1h Tout public

Saison : 3 - Épisode : 20 - Cinnamon, qui a pris la place de l'épouse du professeur Rojak, Anna, se fait conduire auprès de lui. Pendant ce temps, Jim Phelps, qui se fait passer pour un employé de la sécurité, s'introduit dans les conduits d'aération du bunker afin d'y mettre en place un ingénieux système. Celui-ci doit permettre à l'équipe de l'IMF de créer un subterfuge pour soustraire Rojak aux mains de ses ravisseurs. Mais Ventlos, un agent ennemi qui a pour mission de tuer Rojak, intervient et oblige Jim et ses hommes à reconsidérer leur plan...

Sur Paramount Channel dès 09h50 : Mission impossible

De 09h50 à 10h50 Mission impossible : 300 pieds sous terre

Rediffusion Série d'action 1h Tout public

Saison : 3 - Épisode : 20 - Cinnamon, qui a pris la place de l'épouse du professeur Rojak, Anna, se fait conduire auprès de lui. Pendant ce temps, Jim Phelps, qui se fait passer pour un employé de la sécurité, s'introduit dans les conduits d'aération du bunker afin d'y mettre en place un ingénieux système. Celui-ci doit permettre à l'équipe de l'IMF de créer un subterfuge pour soustraire Rojak aux mains de ses ravisseurs. Mais Ventlos, un agent ennemi qui a pour mission de tuer Rojak, intervient et oblige Jim et ses hommes à reconsidérer leur plan...

Sur Paramount Channel dès 09h50 : Mission impossible

De 10h50 à 11h45 Mission impossible : Nitro

Rediffusion Série d'action 55mn Tout public

Saison : 3 - Épisode : 21 - Depuis quelques années, Karak est sous la coupe impitoyable du général Zek. Celui-ci tente par tous les moyens d'interrompre le traité de paix qui doit être signé entre son pays et Agir, dirigé par le roi Said. Afin de mettre son plan à exécution, Zek s'associe à un marchand d'armes qui doit lui fournir les moyens d'éliminer Said au moment du traité de paix. Les deux conspirateurs engagent Aristo Skora, un terroriste internationalement connu, pour assassiner le roi. L'équipe de Jim Phelps a rapidement vent de ce complot meurtrier. Les membres de l'IMF se rendent immédiatement à Karak pour tenter de mettre fin à la tentative d'assassinat...

Sur Paramount Channel dès 10h50 : Mission impossible

De 10h50 à 11h45 Mission impossible : Nitro

Rediffusion Série d'action 55mn Tout public

Saison : 3 - Épisode : 21 - Depuis quelques années, Karak est sous la coupe impitoyable du général Zek. Celui-ci tente par tous les moyens d'interrompre le traité de paix qui doit être signé entre son pays et Agir, dirigé par le roi Said. Afin de mettre son plan à exécution, Zek s'associe à un marchand d'armes qui doit lui fournir les moyens d'éliminer Said au moment du traité de paix. Les deux conspirateurs engagent Aristo Skora, un terroriste internationalement connu, pour assassiner le roi. L'équipe de Jim Phelps a rapidement vent de ce complot meurtrier. Les membres de l'IMF se rendent immédiatement à Karak pour tenter de mettre fin à la tentative d'assassinat...

Sur Paramount Channel dès 10h50 : Mission impossible

De 11h45 à 12h45 Mission impossible : Nicole

Rediffusion Série d'action 1h Tout public

Saison : 3 - Épisode : 22 - Parce qu'il possède une liste de tous les agents alliés l'ayant trahi et qu'il envisage de l'utiliser prochainement, Anton Valdas, le chef des services secrets d'un pays de l'Europe de l'Est, est un homme dangereux. Jim Phelps et son équipe sont chargés de l'intercepter le plus rapidement possible. Pour pouvoir entrer en contact avec l'espion, Phelps se refuse dans un premier temps à utiliser Nicole Vedette, la secrétaire de Valdas, avant finalement de faire appel à elle pour qu'elle l'accompagne lors de sa rencontre avec l'individu...

Sur Paramount Channel dès 11h45 : Mission impossible

De 11h45 à 12h45 Mission impossible : Nicole

Rediffusion Série d'action 1h Tout public

Saison : 3 - Épisode : 22 - Parce qu'il possède une liste de tous les agents alliés l'ayant trahi et qu'il envisage de l'utiliser prochainement, Anton Valdas, le chef des services secrets d'un pays de l'Europe de l'Est, est un homme dangereux. Jim Phelps et son équipe sont chargés de l'intercepter le plus rapidement possible. Pour pouvoir entrer en contact avec l'espion, Phelps se refuse dans un premier temps à utiliser Nicole Vedette, la secrétaire de Valdas, avant finalement de faire appel à elle pour qu'elle l'accompagne lors de sa rencontre avec l'individu...

Sur Paramount Channel dès 11h45 : Mission impossible

De 12h45 à 14h35 Star Trek II : la colère de Khan

Rediffusion Film de science-fiction 1h50 Tout public

Pour l'Enterprise, même une mission de routine vire vite à la lutte intergalactique entre le gentil Kirk et l'abominable Khan. Ce numéro 2 est lent, laid, même pas digne de la série télé. - Critique : Le capitaine Kirk et son médecin de bord, accusés de meurtre, sont déportés sur une autre planète. En panne d'inspiration, les scénaristes resservirent pour la énième fois la soupe de l'affrontement Est-Ouest. Sauf qu'en 1991 le vent avait déjà tourné…

Sur Paramount Channel dès 12h45 : Star Trek II : la colère de Khan

De 12h45 à 14h35 Star Trek II : la colère de Khan

Rediffusion Film de science-fiction 1h50 Tout public

Pour l'Enterprise, même une mission de routine vire vite à la lutte intergalactique entre le gentil Kirk et l'abominable Khan. Ce numéro 2 est lent, laid, même pas digne de la série télé. - Critique : Le capitaine Kirk et son médecin de bord, accusés de meurtre, sont déportés sur une autre planète. En panne d'inspiration, les scénaristes resservirent pour la énième fois la soupe de l'affrontement Est-Ouest. Sauf qu'en 1991 le vent avait déjà tourné…

Sur Paramount Channel dès 12h45 : Star Trek II : la colère de Khan

De 14h35 à 16h30 Star Trek III : à la recherche de Spock

Rediffusion Film 1h55 Tout public

L'Enterprise rejoint la Terre, sauvé par le sacrifice de Spock. C'est alors que Sarek, son père, révèle à Kirk que les Vulcaniens sont capables de se dédoubler et que son fils avait légué sa force mentale au docteur McCoy. Il est donc possible de réunir le corps et l'esprit de Spock afin de le ressusciter. Malgré l'interdiction qui lui en est faite, Kirk repart avec son équipage à bord de l'Enterprise en direction de Génésis. Là, le vaisseau Grissom est pulvérisé par une attaque ennemie. Les deux seuls survivants sont le docteur Marcus, le fils de Kirk, et la Vulcanienne Saavik, venus étudier Génésis... - Critique : N'importe quoi, avec un gros cylindre qui s'en prend aux océans et même que c'est à cause de la disparition des baleines à bosse (?!). Alors Spock retourne en 1986 pour retrouver un spécimen de ces cétacés. Oui, c'est assez !!

Sur Paramount Channel dès 14h35 : Star Trek III : à la recherche de Spock

De 16h30 à 18h35 Star Trek IV : retour sur Terre

Rediffusion Film 2h5 Tout public

Un mystérieux et gigantesque cylindre se dirige à grande vitesse vers la Terre. L'engin, encore à distance, envoie une sonde qui vient se positionner en orbite autour de la planète bleue. Peu à peu, elle vaporise l'eau des océans, risquant d'éliminer toute vie sur la planète. Le docteur Spock étudie la question et comprend que le cylindre tente d'entrer en contact avec des baleines à bosse, une espèce disparue au XXIIIe siècle. Kirk et son équipage vont donc effectuer un voyage dans le temps. Ils se projettent jusqu'en 1986 afin de retrouver des spécimens du géant marin, dans l'espoir que le chant des baleines parviendra à calmer les esprits des occupants du cylindre... - Critique : N'importe quoi, avec un gros cylindre qui s'en prend aux océans et même que c'est à cause de la disparition des baleines à bosse (?!). Alors Spock retourne en 1986 pour retrouver un spécimen de ces cétacés. Oui, c'est assez !!

Sur Paramount Channel dès 16h30 : Star Trek IV : retour sur Terre

De 14h35 à 16h30 Star Trek III : à la recherche de Spock

Rediffusion Film 1h55 Tout public

L'Enterprise rejoint la Terre, sauvé par le sacrifice de Spock. C'est alors que Sarek, son père, révèle à Kirk que les Vulcaniens sont capables de se dédoubler et que son fils avait légué sa force mentale au docteur McCoy. Il est donc possible de réunir le corps et l'esprit de Spock afin de le ressusciter. Malgré l'interdiction qui lui en est faite, Kirk repart avec son équipage à bord de l'Enterprise en direction de Génésis. Là, le vaisseau Grissom est pulvérisé par une attaque ennemie. Les deux seuls survivants sont le docteur Marcus, le fils de Kirk, et la Vulcanienne Saavik, venus étudier Génésis... - Critique : N'importe quoi, avec un gros cylindre qui s'en prend aux océans et même que c'est à cause de la disparition des baleines à bosse (?!). Alors Spock retourne en 1986 pour retrouver un spécimen de ces cétacés. Oui, c'est assez !!

Sur Paramount Channel dès 14h35 : Star Trek III : à la recherche de Spock

De 18h35 à 20h40 La cité disparue

Film d'aventures 2h5 Tout public

Parti de Tombouctou, Paul Bonnard est à la recherche d'un fabuleux trésor, enfoui dans une antique cité perdue du Sahara. Son père, avant lui, avait tenté l'aventure, mais il n'en était jamais revenu. Bonnard, qui a besoin d'un guide, engage Joe January, un aventurier. Dita, une prostituée, se joint à eux... - Critique : Loin de figurer parmi les oeuvres maîtresses de Henry Hathaway, cette chasse au trésor saharienne souffre d'un scénario peu crédible et d'un début franchement mauvais. Mais l'aventure banale se transforme peu à peu en un affrontement physique et psychologique plutôt intéressant.

Sur Paramount Channel dès 18h35 : La cité disparue

De 20h40 à 22h50 Mission : Impossible 2

Rediffusion Film d'action 2h10 -10

Après De Palma, c'est John Woo qui reprenait Mission : Impossible. Envol de colombes, jeux de masques, combat aérien sur le sable, et Tom Cruise, amoureusement filmé. Que du bon. - Critique : De Palma avait signé la première adaptation de la série, construisant un monde d’apparences et de manipulations volontiers cérébral. Avec John Woo, c’est tout le contraire : le plaisir est plus innocent et le goût pour l’action-sensation, spontané. De la dream team du premier, ne reste qu’Ethan Hunt-Tom Cruise, lancé à la poursuite d’un agent renégat qui désire la même femme, évidemment fatale. La formule est donc simple, et parfois banale quand l’intrigue se met à ressembler à celle de tous les James Bond. Mais on retrouve ce goût du duel ambivalent autour duquel John Woo a construit la plupart de ses films. Le face-à-face entre Ethan Hunt et Sean Ambrose, son faux frère d’armes, s’achève d’ailleurs par un combat tout en lignes de force géométriques, dans la tradition du cinéaste de Hongkong. Les deux hommes chevauchent des bolides hyper virils, mais leur corrida se poursuit sur le sable d’une plage où le combat devient aérien, élégant, scandé par les vagues : une douceur presque féminine, dans l’ondoyante chevelure de Tom Cruise comme dans la blancheur des colombes chères à John Woo, cinéaste dont ce fut, hélas, le dernier grand succès.

Sur Paramount Channel dès 20h40 : Mission : Impossible 2

De 20h40 à 22h50 Mission : Impossible 2

Rediffusion Film d'action 2h10 -10

Après De Palma, c'est John Woo qui reprenait Mission : Impossible. Envol de colombes, jeux de masques, combat aérien sur le sable, et Tom Cruise, amoureusement filmé. Que du bon. - Critique : De Palma avait signé la première adaptation de la série, construisant un monde d’apparences et de manipulations volontiers cérébral. Avec John Woo, c’est tout le contraire : le plaisir est plus innocent et le goût pour l’action-sensation, spontané. De la dream team du premier, ne reste qu’Ethan Hunt-Tom Cruise, lancé à la poursuite d’un agent renégat qui désire la même femme, évidemment fatale. La formule est donc simple, et parfois banale quand l’intrigue se met à ressembler à celle de tous les James Bond. Mais on retrouve ce goût du duel ambivalent autour duquel John Woo a construit la plupart de ses films. Le face-à-face entre Ethan Hunt et Sean Ambrose, son faux frère d’armes, s’achève d’ailleurs par un combat tout en lignes de force géométriques, dans la tradition du cinéaste de Hongkong. Les deux hommes chevauchent des bolides hyper virils, mais leur corrida se poursuit sur le sable d’une plage où le combat devient aérien, élégant, scandé par les vagues : une douceur presque féminine, dans l’ondoyante chevelure de Tom Cruise comme dans la blancheur des colombes chères à John Woo, cinéaste dont ce fut, hélas, le dernier grand succès.

Sur Paramount Channel dès 20h40 : Mission : Impossible 2

De 22h50 à 01h50 Raisons d'Etat

Rediffusion Film d'espionnage 3h -12

D'une élégance classique, le deuxième film de De Niro est une saga sur la CIA assez ambitieuse pour mélanger l'intime et la géopolitique. - Critique : De Niro, cinéaste ? L’hypothèse, classée sans suite après un coup d’essai sans éclat (Il était une fois le Bronx, en 1993), reprenait, treize ans plus tard, quelques couleurs avec ce film qui aurait pu s’intituler « Il était une fois la CIA ». D’une élégance toute classique, ce vaste récit, de la fin des années 1930 au début des sixties, mélange intime et géopolitique, et s’attache à un héros de plus en plus fantomatique. De ses brillantes études jusqu’à ses responsabilités au sommet de la CIA, Edward Wilson (Matt Damon, remplaçant DiCaprio enrôlé par Scorsese !) ne cesse de s’identifier à son pays, en s’oubliant lui-même. L’atmosphère nébuleuse de secret, de suspicion et de paranoïa s’épaissit avec l’évocation de la guerre froide, et le film insiste sur les tortures infligées en pure perte, les crimes commis par erreur et les bains de sang historiques, comme la tentative de renversement de Castro à Cuba en 1961. Selon cette vision radicalement pessimiste, la consécration professionnelle coïncide avec le stade ultime du dessèchement émotionnel et de l’isolement affectif. Le champion du contre-espionnage ne possède rien, sinon un titre qu’il ne peut faire valoir socialement, secret d’État oblige. La grande aventure se termine entre quatre murs tristes : la saga de la CIA se confond peu à peu avec la tragédie de l’employé modèle.

Sur Paramount Channel dès 22h50 : Raisons d'Etat

De 22h50 à 01h50 Raisons d'Etat

Rediffusion Film d'espionnage 3h -12

D'une élégance classique, le deuxième film de De Niro est une saga sur la CIA assez ambitieuse pour mélanger l'intime et la géopolitique. - Critique : De Niro, cinéaste ? L’hypothèse, classée sans suite après un coup d’essai sans éclat (Il était une fois le Bronx, en 1993), reprenait, treize ans plus tard, quelques couleurs avec ce film qui aurait pu s’intituler « Il était une fois la CIA ». D’une élégance toute classique, ce vaste récit, de la fin des années 1930 au début des sixties, mélange intime et géopolitique, et s’attache à un héros de plus en plus fantomatique. De ses brillantes études jusqu’à ses responsabilités au sommet de la CIA, Edward Wilson (Matt Damon, remplaçant DiCaprio enrôlé par Scorsese !) ne cesse de s’identifier à son pays, en s’oubliant lui-même. L’atmosphère nébuleuse de secret, de suspicion et de paranoïa s’épaissit avec l’évocation de la guerre froide, et le film insiste sur les tortures infligées en pure perte, les crimes commis par erreur et les bains de sang historiques, comme la tentative de renversement de Castro à Cuba en 1961. Selon cette vision radicalement pessimiste, la consécration professionnelle coïncide avec le stade ultime du dessèchement émotionnel et de l’isolement affectif. Le champion du contre-espionnage ne possède rien, sinon un titre qu’il ne peut faire valoir socialement, secret d’État oblige. La grande aventure se termine entre quatre murs tristes : la saga de la CIA se confond peu à peu avec la tragédie de l’employé modèle.

Sur Paramount Channel dès 22h50 : Raisons d'Etat