Ciné+ Premier : Programme TV de la chaîne Ciné+ Premier

En ce moment sur Ciné+ Premier :

20h50 Tu ne tueras point

Rediffusion Film de guerre 2h15 -12
Tu ne tueras point

Desmond T Doss est patriote et très croyant. Dans la bible, il est écrit "tu ne tueras point", un principe auquel il tient particulièrement. Quand la Seconde guerre mondiale éclate, il est enrôlé comme tous les jeunes de son âge. A l'entraînement, il refuse d'utiliser une arme à feu, ce qui lui vaut d'être le souffre-douleur des autres appelés. En tant que medecin, il veut aller sur le front mais refuse de prendre part directement au combat ne voulant pas avoir de sang sur les mains. Il trouve un autre moyen d'agir en tant que soldat : Lors de la bataille d'Okinawa, il parvient à ramener en sureté, du champ de bataille, un à un les soldats blessés... - Critique : L'histoire, aberrante, est pourtant vraie. Desmond Doss (Andrew Garfield, impeccable de foi inébranlable), un jeune Américain adventiste, voulut servir son pays durant la Seconde Guerre mondiale tout en refusant de porter une arme. Engagé comme infirmier sur le front à Okinawa, il réussit, seul, à sauver plus d'une soixantaine d'hommes sous le feu des Japonais. Dans la première partie du film, Mel Gibson raconte l'éprouvant contexte familial (père alcoolique et brutal) et le procès militaire où le doux dingue défend crânement ses principes moraux. Dans la seconde, il développe le récit détaillé de l'exploit. Le contraste entre le carnage de la bataille (le film est très violent) et le pur héroïsme du soldat est saisissant. Les maladresses ne manquent pas. Mais l'énergie et la passion déployées concourent à donner à ce double inversé d'American Sniper un certain souffle lyrique.

1h 46min

À suivre, dès 23h05 : La légende de Zorro (Rediffusion)

Ce soir sur Ciné+ Premier :

20h50 Tu ne tueras point

Rediffusion Film de guerre 2h15 -12

Desmond T Doss est patriote et très croyant. Dans la bible, il est écrit "tu ne tueras point", un principe auquel il tient particulièrement. Quand la Seconde guerre mondiale éclate, il est enrôlé comme tous les jeunes de son âge. A l'entraînement, il refuse d'utiliser une arme à feu, ce qui lui vaut d'être le souffre-douleur des autres appelés. En tant que medecin, il veut aller sur le front mais refuse de prendre part directement au combat ne voulant pas avoir de sang sur les mains. Il trouve un autre moyen d'agir en tant que soldat : Lors de la bataille d'Okinawa, il parvient à ramener en sureté, du champ de bataille, un à un les soldats blessés... - Critique : L'histoire, aberrante, est pourtant vraie. Desmond Doss (Andrew Garfield, impeccable de foi inébranlable), un jeune Américain adventiste, voulut servir son pays durant la Seconde Guerre mondiale tout en refusant de porter une arme. Engagé comme infirmier sur le front à Okinawa, il réussit, seul, à sauver plus d'une soixantaine d'hommes sous le feu des Japonais. Dans la première partie du film, Mel Gibson raconte l'éprouvant contexte familial (père alcoolique et brutal) et le procès militaire où le doux dingue défend crânement ses principes moraux. Dans la seconde, il développe le récit détaillé de l'exploit. Le contraste entre le carnage de la bataille (le film est très violent) et le pur héroïsme du soldat est saisissant. Les maladresses ne manquent pas. Mais l'énergie et la passion déployées concourent à donner à ce double inversé d'American Sniper un certain souffle lyrique.

« Tu ne tueras point » sur Ciné+ Premier

23h05 La légende de Zorro

Rediffusion Film d'aventures 2h6 Tout public

En 1850, en Californie. La région prépare le référendum sur la Constitution dans une ambiance tendue. Le fourbe McGivens prend un malin plaisir à perturber encore plus la campagne électorale. Zorro, le justicier masqué, reprend alors du service après dix ans de silence. Alejandro De La Vega, l'homme caché derrière le masque, a mis à profit ce temps pour fonder une famille. Il commence à lutter contre McGivens et ses hommes, ce qui ne plaît guère à son épouse Elena, qui préférerait le voir s'occuper de leur fils de 10 ans, Joaquin. Elena finit par le quitter, emmenant Joaquin avec elle. Pour Alejandro, des moments difficiles commencent... - Critique : La femme de don Alejandro de La Vega demande le divorce. Son fils le prend pour un lâche, face à son idole, Zorro (le petit imbécile n'est pas fichu de reconnaître papa sous le masque). Comme si ça ne suffisait pas, de méchants Européens veulent empêcher la Californie de devenir un Etat américain. Zorro va lutter contre leur chef, un fou de nitroglycérine, comme par hasard un Français machiavélique et séducteur... Banderas a beau jouer les Spider Man, le film a du mal à s'envoler. Gags laborieux. Propagande proaméricaine imbécile. Le charme du Masque de Zorro, pourtant signé du même Martin Campbell, s'est évaporé. P.M.

« La légende de Zorro » sur Ciné+ Premier

Programme Ciné+ Premier de la journée d'aujourd'hui

Lundi 08 Août 2022

De 06h11 à 06h56 Vikings : Les âmes perdues

Série d'action 45mn -12

Saison : 602 - Épisode : 14 - Ivar, Igor et Katia réussissent à s'enfuir. Ils vont se réfugier chez Dir, qui n'attendait que ça pour attaquer Kiev, et renverser Oleg. Celui-ci, fou de rage, s'enferme dans sa folie. Harald, lui, de retour à Kattegat, prépare son couronnement. Ubbe, Kjetill et tous ceux qui les ont suivis débarquent sur une terre ingrate qui ne ressemble en rien à la Terre d'Or décrite pas Ottar...

Sur Cine Plus Premier dès 06h11 : Vikings

De 06h56 à 07h00 En Salle : L'Année du requin

Rediffusion Magazine d'information 4mn Tout public

Les frères Ludovic et Zoran Boukherma signent une comédie loufoque avec "L'Année du requin", emmenée par Marina Foïs, Jean-Pascal Zadi et Kad Merad.

Sur Cine Plus Premier dès 06h56 : En Salle

De 07h00 à 08h30 Bill et Ted sauvent l'univers

Rediffusion Film : comédie 1h30 Tout public

Désormais quadragénaires et chargés de famille, Bill S. Preston et Ted "Theodore" Logan, s'ils n'ont pas concrétisé leur rêve de devenir des stars du rock, sont toujours aussi bons amis. Un jour, un message venu du futur les charge de composer une chanson qui rassemblerait le monde entier. Pour cela, il leur faudra une nouvelle fois parcourir les époques grâce à leur cabine téléphonique qui permet de voyager dans le temps...

Sur Cine Plus Premier dès 07h00 : Bill et Ted sauvent l'univers

De 08h30 à 10h29 Attaque à Mumbai

Rediffusion Film : thriller 1h59 -12

26 novembre 2008 à Mumbai. Des terroristes prennent d'assaut la gare centrale, le café Leopold avant de se retrancher dans un hôtel de luxe, le Taj Mahal, après avoir fait de nombreuses victimes. Les hommes armés sont déterminés à tuer aussi bien les clients, majoritairement des touristes, que les employés du palace. Un groupe de survivants parvient à se mettre à l'abri. Parmi eux, le chef cuisinier et un serveur vont faire tout leur possible pour protéger, pendant les trois jours de l'assaut, un couple britannique et leur nouveau né et un Russe qui, bientôt, sont les seuls rescapés du massacre... - Critique : Inspiré du documentaire Surviving Mumbai (2009), ce premier long métrage reconstitue les attaques simultanées à Bombay du 26 au 29 novembre 2008, perpétrées par un commando djihadiste ­pakistanais, qui firent près de deux cents victimes. Il s’agit a priori de rendre hommage au personnel du Taj Mahal Palace (Dev Patel, de Slumdog Millionaire en serveur), dont le courage et la connaissance du bâtiment permirent de sauver des ­dizaines de clients.­ Entre exécutions abjectes, mièvrerie dégoûtante et suspense obscène — les pleurs du bébé dans le placard vont-ils alerter les tueurs ? —, le réalisateur australien ne s’interdit aucune indignité pour alimenter son film de survie en huis clos. Dans Taj ­Ma­hal (2015), situé au même endroit au même moment, le ciné­aste français Nicolas Saada s’interdisait de montrer les assaillants. Adoptant par moments le point de vue des terroristes, Anthony Maras transforme, lui, les autres personnages en chair à canon. Imaginerait-on une telle fiction sur le Bataclan le soir du 13 novembre 2015 ?

Sur Cine Plus Premier dès 08h30 : Attaque à Mumbai

De 10h29 à 12h23 Locked Down

Rediffusion Film : comédie dramatique 1h54 Tout public

A Londres, le confinement oblige Linda et Paxton, en instance de séparation, à poursuivre une vie commune dont ils ne veulent plus. Tandis que monsieur se retrouve au chômage partiel, madame se voit confier par son employeur la lourde tâche d'annoncer à certains collègues leur licenciement. Alors que Linda est chargée de superviser l'inventaire d'un magasin de luxe où se trouve un diamant estimé à 3 millions de livres, Malcolm, le patron de Paxton, demande à ce dernier de bien vouloir s'occuper du transport de pièces de très grande valeur. Les futus ex-époux décident de profiter de l'occasion pour s'emparer de la précieuse pierre. - Critique : L’épidémie de Covid en aura généré une autre : celle des films de pandémie. Parmi eux, cette « dramédie », qui, à n’avoir pas su choisir son registre, nous laisse mi-figue, mi-raisin. On assiste d’abord à la désintégration d’un couple londonien, obligé de cohabiter pendant le confinement. Lui est chauffeur-livreur, ex-délinquant, rebelle sans cause qui estime avoir loupé sa vie. Elle, pdg d’une multinationale, se pose des questions sur sa capacité à travailler pour une entreprise sans scrupule… Plus habitué aux blockbusters (Edge of Tomorrow) qu’aux chroniques intimistes, Doug Liman se sort correctement d’une première heure tragi-comique, aux allures d’autopsie conjugale, dans laquelle les ex-amants, entre ironie vacharde et tendresse blessée, soldent leurs comptes, sur fond de réunions Zoom et de remises en question existentielles. Mais à mi-parcours, le film se transforme en thriller d’action invraisemblable. Raviver la flamme en chipant un diamant chez Harrods ? Voilà un sacré plan, que nos héros exécutent prestement, dans une seconde partie dont le romantisme épais et le glamour toc lorgnent du côté d’une précédente production de Liman, Mr et Mrs Smith … Déroutant, mal embouché, cet étrange millefeuille recèle, malgré tout, une certaine saveur, grâce à Anne Hathaway et Chiwetel Ejiofor, tous deux fort charismatiques.

Sur Cine Plus Premier dès 10h29 : Locked Down

De 12h23 à 12h31 En coulisses Ciné+ : Processus de paix

Magazine du cinéma 8mn Tout public

Dans les coulisses du film "Processus de paix" d'Ilan Klipper, avec Camille Chamoux, Damien Bonnard, Jeanne Balibar et Ariane Ascaride.

Sur Cine Plus Premier dès 12h23 : En coulisses Ciné+

De 12h31 à 13h30 Tarek Boudali, le cinéma en action

Rediffusion Documentaire cinéma 59mn Tout public

Membre de la Bande à Fifi, l'acteur Tarek Boudali a su s'imposer dans le paysage cinématographique. A l'instar de son ami et complice de toujours, Philippe Lacheau, il excelle dans un genre un peu délaissé ces dernières années : la comédie d'action. Pendant plus d'un an, Hélène Verbois, Frédéric Murarotto et Guillaume Simon ont suivi l'acteur et réalisateur Tarek Boudali dans la préparation et sur le tournage de "30 jours max". Un portrait intime d'un acteur, réalisateur et scénariste devenu l'un des rois de la comédie française.

Sur Cine Plus Premier dès 12h31 : Tarek Boudali, le cinéma en action

De 13h30 à 14h50 Felicità

Rediffusion Film : comédie 1h20 Tout public

Tim et Chloé forment un couple fantasque qui vit un peu au jour le jour. Tim, qui a fait de la prison, passe son temps à essayer de faire croire tout et n'importe quoi à leur fille, Tommy. Cependant, l'été s'achève et Tommy doit faire sa rentrée au collège. Ses parents lui assurent que tout va bien se passer. C'est alors que Chloé disparaît, que Tim vole une voiture et qu'un cosmonaute s'invite dans leurs aventures. - Critique : Maman Chloé, papa Tim, leur petite Tommy à la veille de sa première rentrée au collège, c’est l’aventure ! Car l’inattendu règne en maître dans Felicità, enthousiasmante fiction qui, avec seulement trois personnages et la Bretagne en toile de fond, trouve le moyen de rebattre sans cesse les cartes. Tout commence dans une jolie maison, mais les apparences peuvent mentir, comme Tim, qui aime raconter des histoires, mener Tommy en bateau… Et qui fait vivre sa famille sur un voilier. Entre le quotidien trop agité de parents fantaisistes et les envies d’une collégienne en herbe, heureuse d’avoir une trousse en ordre, le réalisateur fait du slalom. Il est avec ces adultes qui n’ont pas grandi, ce papa qui cherche la magie du moment présent sans se préoccuper ni du passé ni de l’avenir, et qui montre Freaks, la monstrueuse parade (1932) à sa fille, en lui disant de se méfier de la normalité. Et il est aussi avec Tommy, cette préado pensive qui, elle, veut grandir, comprendre, et se demande déjà quels choix faire… Avec des comédiens emballants, Felicità aborde d’une manière enjouée et joliment joueuse des questions qui parlent du ­destin, de la famille. Au fil de situations imprévisibles, la vie et ses embûches se racontent en un étonnant accéléré. La quête du bonheur et de la joie de vivre devient un mouvement entraînant comme une musique, un tube italien increvable, ­Felicità.

Sur Cine Plus Premier dès 13h30 : Felicità

De 14h50 à 16h20 30° couleur

Rediffusion Film : comédie 1h30 Tout public

Patrick Rima, brillant élève, et garçon un peu trop sérieux, quitte les Antilles à 10 ans pour poursuivre ses études en France métropolitaine. Trente ans plus tard, Patrick, désormais historien respecté par ses pairs, est totalement coupé de ses racines. Quand il apprend que sa mère va mourir, il décide de retrourner en Martinique avec sa fille. Il arrive en plein carnaval, dans un pays qu'il ne reconnaît plus. Accompagné de son ami d'enfance, l'excentrique Zamba, Patrick retrouve difficilement ses racines... - Critique : | Genre : choc culturel. Un Martiniquais coincé s'émancipe au retour sur sa terre natale... Même si cette comédie de Lucien Jean-Baptiste (La Première Etoile) et Philippe Larue évite — plus ou moins — les clichés touristiques sur les Antilles, on s'ennuie gentiment : le retour aux sources et aux « vraies » valeurs familiales reste trop prévisible. — Cécile Mury

Sur Cine Plus Premier dès 14h50 : 30° couleur

De 16h20 à 17h52 Cross the Line

Rediffusion Film : thriller 1h32 -12

Dany, un trentenaire introverti et placide, travaille dans une agence de voyage à Barcelone et prend soin de son père âgé, gravement malade. Lorsque celui-ci décède, Dany se laisse convaincre par Laura, sa soeur, de réaliser un vieux rêve : faire le tour du monde. La veille de son départ, alors qu'il dîne seul dans un restaurant, il fait la connaissance de Mila, une jeune femme excentrique et mystérieuse. Fasciné, Dany se laisse embarquer dans une virée nocturne qui va le changer à jamais...

Sur Cine Plus Premier dès 16h20 : Cross the Line

De 17h52 à 17h55 En Salle : L'Année du requin

Rediffusion Magazine d'information 3mn Tout public

Les frères Ludovic et Zoran Boukherma signent une comédie loufoque avec "L'Année du requin", emmenée par Marina Foïs, Jean-Pascal Zadi et Kad Merad.

Sur Cine Plus Premier dès 17h52 : En Salle

De 17h55 à 19h19 Playlist

Rediffusion Film : comédie 1h24 Tout public

Parisienne de 28 ans, Sophie rêve de devenir dessinatrice de BD et de rencontrer le grand amour. Malheureusement, son âge lui vaut d'être refusée dans toutes les écoles d'art et elle n'a pas encore rencontré l'homme de sa vie. En attendant, la jeune femme multiplie les expériences professionnelles et les amants... - Critique : L’autrice de bande dessinée Nine Antico change de cadre en s’essayant au cinéma. Mais avec Playlist, récit d’apprentissage original et léger comme une bulle, elle ne quitte pas le monde des vignettes, transposant sur grand écran son style pop et rétro. Dans un noir et blanc intemporel et tranché, cette comédie très graphique nous plonge dans l’intimité de Sophie. À 28 ans, la jeune fille est à la croisée des chemins : elle cherche l’amour et un travail. Elle dessine, croque ceux qui l’entourent et fantasme sur l’amour, le vrai. Rien de bien nouveau ? Sauf que la réalisatrice et ses acteurs — l’irrésistible duo comique formé par Sara Forestier et Laetitia Dosch, ou encore Grégoire Colin, qui campe un éditeur de BD cyclothymique et fan de Sardou — insufflent tant de singularité et de drôlerie dans cette chronique chaotique qu’elle en devient unique. Aux heureuses trouvailles, comme la voix off façon Nouvelle Vague et le recours à l’écriture pour introduire les scènes comme si l’on tournait la page d’un journal intime, s’ajoute une façon libre et contemporaine de filmer le corps féminin. Et bien sûr, faisant honneur au titre, une fantastique bande musicale, avec des groupes indés des années 1990 et un leitmotiv renversant : True Love Will Find You in the End, un morceau de Daniel Johnston, artiste maudit et génial.

Sur Cine Plus Premier dès 17h55 : Playlist

De 19h19 à 19h28 2030

Rediffusion Film : court métrage 9mn Tout public

Novembre 2030, dans la classe il fait 48°C, impossible de faire cours...

Sur Cine Plus Premier dès 19h19 : 2030

De 19h28 à 20h50 Paris-Willouby

Film : comédie 1h22 Tout public

La vie quotidienne chez les Lacourt-Guilby, une famille recomposée vivante et bien de son temps, n'est pas de tout repos. Claire et Maurice sont installés ensemble, avec Lucy, la grande fille taciturne de Maurice, Alexandre, le fils aîné de Claire, et Prune, la petite dernière que Claire et Maurice ont eu ensemble. Marc, le frère de Claire, écrivain dépressif, occupe également une chambre, au grand dam de Lucy et Alexandre qui sont du coup obligés de partager la leur. Une nuit, Claire apprend que son père, qu'elle n'avait pas vu depuis sept ans, est décédé. Toute la famille se met alors en route pour les funérailles... - Critique : Papa, maman, les enfants et un tonton cynique prennent la route dans un break qui a des problèmes mécaniques... Pâle copie française de Little Miss Sunshine, écrit et filmé sans une once d'originalité. Même en compagnie d'Isabelle Carré, le voyage paraît interminable. — Guillemette Odicino

Sur Cine Plus Premier dès 19h28 : Paris-Willouby

De 20h50 à 23h05 Tu ne tueras point

Rediffusion Film de guerre 2h15 -12

Desmond T Doss est patriote et très croyant. Dans la bible, il est écrit "tu ne tueras point", un principe auquel il tient particulièrement. Quand la Seconde guerre mondiale éclate, il est enrôlé comme tous les jeunes de son âge. A l'entraînement, il refuse d'utiliser une arme à feu, ce qui lui vaut d'être le souffre-douleur des autres appelés. En tant que medecin, il veut aller sur le front mais refuse de prendre part directement au combat ne voulant pas avoir de sang sur les mains. Il trouve un autre moyen d'agir en tant que soldat : Lors de la bataille d'Okinawa, il parvient à ramener en sureté, du champ de bataille, un à un les soldats blessés... - Critique : L'histoire, aberrante, est pourtant vraie. Desmond Doss (Andrew Garfield, impeccable de foi inébranlable), un jeune Américain adventiste, voulut servir son pays durant la Seconde Guerre mondiale tout en refusant de porter une arme. Engagé comme infirmier sur le front à Okinawa, il réussit, seul, à sauver plus d'une soixantaine d'hommes sous le feu des Japonais. Dans la première partie du film, Mel Gibson raconte l'éprouvant contexte familial (père alcoolique et brutal) et le procès militaire où le doux dingue défend crânement ses principes moraux. Dans la seconde, il développe le récit détaillé de l'exploit. Le contraste entre le carnage de la bataille (le film est très violent) et le pur héroïsme du soldat est saisissant. Les maladresses ne manquent pas. Mais l'énergie et la passion déployées concourent à donner à ce double inversé d'American Sniper un certain souffle lyrique.

Sur Cine Plus Premier dès 20h50 : Tu ne tueras point

De 23h05 à 01h11 La légende de Zorro

Rediffusion Film d'aventures 2h6 Tout public

En 1850, en Californie. La région prépare le référendum sur la Constitution dans une ambiance tendue. Le fourbe McGivens prend un malin plaisir à perturber encore plus la campagne électorale. Zorro, le justicier masqué, reprend alors du service après dix ans de silence. Alejandro De La Vega, l'homme caché derrière le masque, a mis à profit ce temps pour fonder une famille. Il commence à lutter contre McGivens et ses hommes, ce qui ne plaît guère à son épouse Elena, qui préférerait le voir s'occuper de leur fils de 10 ans, Joaquin. Elena finit par le quitter, emmenant Joaquin avec elle. Pour Alejandro, des moments difficiles commencent... - Critique : La femme de don Alejandro de La Vega demande le divorce. Son fils le prend pour un lâche, face à son idole, Zorro (le petit imbécile n'est pas fichu de reconnaître papa sous le masque). Comme si ça ne suffisait pas, de méchants Européens veulent empêcher la Californie de devenir un Etat américain. Zorro va lutter contre leur chef, un fou de nitroglycérine, comme par hasard un Français machiavélique et séducteur... Banderas a beau jouer les Spider Man, le film a du mal à s'envoler. Gags laborieux. Propagande proaméricaine imbécile. Le charme du Masque de Zorro, pourtant signé du même Martin Campbell, s'est évaporé. P.M.

Sur Cine Plus Premier dès 23h05 : La légende de Zorro