Ciné+ Frisson : Programme TV de la chaîne Ciné+ Frisson

En ce moment sur Ciné+ Frisson :

20h50 Saint Maud

Film d'horreur 1h21 -12
Saint Maud

Maud est employée comme garde-malade d'une femme très diminuée physiquement et qui vit dans une grande demeure au sommet d'une colline près de Dublin. La patiente s'appelle Amanda, autrefois chorégraphe et auteure d'un ouvrage intitulé "The Body Is a Stage". Elle paie des femmes et des hommes pour du sexe et maltraite Maud, jeune femme au mysticisme frôlant la folie. Celle-ci est persuadée d'être en contact avec Dieu, qui lui demanderait de sauver l'âme d'Amanda... - Critique : Reparti du Festival du film fantastique de Gérardmer 2020 avec pas moins de trois récompenses, dont le Grand Prix, ce premier long métrage, privé de sortie en salles par la pandémie, révèle à n’en pas douter une cinéaste. Rose Glass, jeune Anglaise à qui l’on donnerait le bon Dieu sans confession, connaît son horreur (et son Polanski, période Répulsion ) sur le bout des doigts, utilisant les codes du genre avec brio et les effets spéciaux, avec parcimonie. Tout est affaire d’atmosphère, ici, et de point de vue. Saint Maud épouse sans réserve celui de son « héroïne », pâle et pieuse infirmière à domicile chargée d’apaiser les derniers jours d’Amanda, une chorégraphe en phase terminale de cancer. Confrontée à la souffrance et au désespoir rageur de cette artiste flamboyante, choquée par ses mœurs très libres, Maud se voit confier une autre mission : sauver l’âme de la malade. Confier par qui ? Mais par Dieu, puisqu’il lui parle… Dans la grande maison, forcément isolée et lugubre, la soignante semble possédée. Par ces voix qu’elle entend, bien sûr, mais aussi par un drame passé et par une solitude à couper au couteau. La réalisatrice orchestre son chemin de croix avec un talent diabolique, bien aidée par la sidérante actrice Morfydd Clark, et ne lève le voile sur la nature de son expérience que dans les dernières secondes du film. Qui glacent le sang. — Marie Sauvion

41min

À suivre, dès 22h11 : Je suis une légende (Rediffusion)

Ce soir sur Ciné+ Frisson :

20h50 Saint Maud

Film d'horreur 1h21 -12

Maud est employée comme garde-malade d'une femme très diminuée physiquement et qui vit dans une grande demeure au sommet d'une colline près de Dublin. La patiente s'appelle Amanda, autrefois chorégraphe et auteure d'un ouvrage intitulé "The Body Is a Stage". Elle paie des femmes et des hommes pour du sexe et maltraite Maud, jeune femme au mysticisme frôlant la folie. Celle-ci est persuadée d'être en contact avec Dieu, qui lui demanderait de sauver l'âme d'Amanda... - Critique : Reparti du Festival du film fantastique de Gérardmer 2020 avec pas moins de trois récompenses, dont le Grand Prix, ce premier long métrage, privé de sortie en salles par la pandémie, révèle à n’en pas douter une cinéaste. Rose Glass, jeune Anglaise à qui l’on donnerait le bon Dieu sans confession, connaît son horreur (et son Polanski, période Répulsion ) sur le bout des doigts, utilisant les codes du genre avec brio et les effets spéciaux, avec parcimonie. Tout est affaire d’atmosphère, ici, et de point de vue. Saint Maud épouse sans réserve celui de son « héroïne », pâle et pieuse infirmière à domicile chargée d’apaiser les derniers jours d’Amanda, une chorégraphe en phase terminale de cancer. Confrontée à la souffrance et au désespoir rageur de cette artiste flamboyante, choquée par ses mœurs très libres, Maud se voit confier une autre mission : sauver l’âme de la malade. Confier par qui ? Mais par Dieu, puisqu’il lui parle… Dans la grande maison, forcément isolée et lugubre, la soignante semble possédée. Par ces voix qu’elle entend, bien sûr, mais aussi par un drame passé et par une solitude à couper au couteau. La réalisatrice orchestre son chemin de croix avec un talent diabolique, bien aidée par la sidérante actrice Morfydd Clark, et ne lève le voile sur la nature de son expérience que dans les dernières secondes du film. Qui glacent le sang. — Marie Sauvion

« Saint Maud » sur Ciné+ Frisson

22h11 Je suis une légende

Rediffusion Film de science-fiction 1h39 -10

Robert Neville, ancien savant de réputation internationale, est mystérieusement immunisé contre le virus qui a ravagé l'humanité. Solitaire, il hante depuis trois ans une New York en ruines, surveillé par des mutants, les "Infectés", qui guettent la moindre baisse de sa vigilance pour l'attaquer... - Critique : | Genre : Je suis un nanar coûteux. Bitume désert, véhicules abandonnés : une pandémie a rayé toute l'humanité de la car­te. Toute ? Non. A New York, Robert Neville résiste encore et toujours. Survivant ordinaire dans l'angoissant roman d'anticipation de Richard Matheson, il s'est ici transformé en... Will Smith. Savant, colonel, héroïque, imbattable... Un one-(super)man-show taillé pour la star, qui écrase tout sur son passage : les effets spéciaux (décevants) et le récit, pres­que plan-plan, malgré les assauts d'une nuée de vampires-zombies. Avec leur côté Voldemort du pauvre, version gluante et décérébrée, ces monstres sont aussi pal­pitants que les nombreux flash-back sur la « vie d'avant ». Le pire, pourtant, réside dans la niaiserie de la conclusion, prêchi-prêcha mystique aux antipodes du message trouble et désespéré de Ma­theson. — Cécile Mury

« Je suis une légende » sur Ciné+ Frisson

Programme Ciné+ Frisson de la journée d'aujourd'hui

Lundi 08 Août 2022

De 06h35 à 06h50 The Last Ferry from Grass Island

Rediffusion Film : court métrage dramatique 15mn Tout public

Un tueur à gages de Hong Kong s'en va prendre sa retraite sur la paisible île de Grass Island. C'est là que le rejoint son ancien disciple, chargé de l'exécuter avant le départ du dernier ferry.

Sur Cine Plus Frisson dès 06h35 : The Last Ferry from Grass Island

De 06h50 à 08h30 Meurtrières

Rediffusion Film : drame 1h40 -10

Lizzy est internée dans un hôpital psychiatrique de l'île de Ré pour avoir tenté de se suicider. Elle rencontre Nina, une jeune Parisienne dévastée par des deuils successifs. Nina aide Lizzy à s'évader de l'hôpital. Ensemble, elles errent dans l'île en quête de réconfort...

Sur Cine Plus Frisson dès 06h50 : Meurtrières

De 08h30 à 10h53 Inception

Rediffusion Film de science-fiction 2h23 -10

Dom Cobb est un voleur expérimenté, passé maître dans l'art de l'extraction, un homme très prisé dans l'univers parallèle de l'espionnage industriel. Sa spécialité consiste en effet à s'approprier les secrets les plus précieux, les plus intimes d'un individu pendant son sommeil. Mais Dom Cobb est aussi un fugitif traqué dans le monde entier, un homme qui a perdu tout ce qui lui était cher. Une ultime mission pourrait lui permettre de retrouver sa vie d'avant : au lieu de subtiliser un rêve, Cobb et son équipe doivent faire l'inverse, c'est-à-dire implanter une idée dans l'esprit d'un homme. S'ils y parviennent, ils pourraient avoir accompli le crime parfait... - Critique : Qui a rêvé d’une ville dont les rues montent à la verticale pour former des parois masquant l’horizon ? Bien peu de monde sans doute, et c’est l’un des problèmes d’Inception. L’action est supposée se tenir dans la tête de dormeurs – DiCaprio espionne les secrets d’autrui en pénétrant les cerveaux en sommeil. Mais le film, malgré ses trouvailles visuelles, peine à restituer le monde et la logique des rêves. Il est comme écrasé par les très gros moyens octroyés alors à Christopher Nolan, après le triomphe de sa trilogie Batman. Une fausse bonne idée consiste notamment à mettre en scène le rêve comme un jeu vidéo en ligne. Les fusillades s’enchaînent, par difficulté croissante, sans dramaturgie. C’est d’autant plus dommage que les pistes passionnantes ne manquaient pas : la mort comme seul moyen de se réveiller, ou encore les rêves dans le rêve… Mais au lieu d’être la matière même du film, ce ne sont que des trucs passagers au service d’une superproduction à rentabiliser.

Sur Cine Plus Frisson dès 08h30 : Inception

De 10h53 à 13h05 The Spacewalker

Rediffusion Film d'aventures 2h12 -10

Mars 1965. La guerre froide bat son plein et la course à l'espace que se livrent Russes et Américains conduit les deux super-puissances à accélérer leur programme spatial. Plus qu'un objectif, leur but commun devient une obsession : être les premiers à marcher dans l'espace intersidéral. Au sein de la mission Voskhod 2, Alexey Leonov et Pavel Belyayev sont chargés de la mener à bien. Mais au sol, les essais et les premiers tests ne sont guère concluants pour les deux cosmonautes russes...

Sur Cine Plus Frisson dès 10h53 : The Spacewalker

De 13h05 à 13h14 En coulisses Ciné+ : Rodéo

Rediffusion Magazine du cinéma 9mn Tout public

Présenté à Cannes dans la catégorie Un certain regard, "Rodéo" est le premier long métrage de Lola Quivoron et suit Julia, animée par une passion pour la moto.

Sur Cine Plus Frisson dès 13h05 : En coulisses Ciné+

De 13h14 à 13h31 Les misérables

Rediffusion Film : court métrage 17mn -10

Venu de province, un policier est nommé en banlieue parisienne. Là, il découvre les méthodes de ses collègues et se trouve pris dans une spirale de violence. - Critique : Originaire de Montfermeil, Ladj Ly est le plus militant du collectif Kourtrajmé. Il a signé un documentaire sur les émeutes de 2005 dans les banlieues : 365 jours à Clichy-Montfermeil. Puis il a passé un an au Mali, « sur la route des otages », avec son ami rappeur Said Belktibia, du groupe La Caution, autre membre de Kourtrajmé, pour en ramener un nouveau documentaire, sorti en mars 2014, 365 jours au Mali et disponible sur le Net. Les Misérables, fiction de quinze minutes, raconte le baptême du feu de Pento (Damien Bonnard) qui vient d’intégrer la brigade anticriminalité de la Seine-Saint-Denis. Du cinéma vérité politique, qui décape et dénonce, mais toujours avec style. « J’ai fait du “copwatch” pendant plusieurs années et filmé une bavure policière qui a conduit à une enquête de l’IGS, expliquait Ladj Ly à Télérama en 2017. J’avais envie de traiter un sujet sur la BAC (Brigade anticriminalité). C’était un exercice de style avant d’attaquer mon long métrage, qui lui aussi, s’appellera Les Misérables [et qui figure dans la sélection des films en compétition à Cannes 2019]. » Sélectionné en 2017 au Festival du court métrage de Clermont-Ferrand, le film obtint le prix Canal+ – la chaîne l’a d’ailleurs pré-acheté. Depuis, Les Misérables, produit par Les films du Worso et aujourd’hui distribué par Salaud Morisset, a été visible dans plusieurs dizaines d’autres festivals, et figurait dans la liste des courts nommés aux César 2018.

Sur Cine Plus Frisson dès 13h14 : Les misérables

De 13h31 à 15h25 RoboCop

Rediffusion Film de science-fiction 1h54 -10

En 2028, Alex Murphy, un policier de Detroit, a failli laisser sa vie lors de l'explosion de son véhicule. Paralysé, il est entre la vie et la mort quand le professeur Norton le choisit pour être le cobaye d'une nouvelle expérience. Soutenu par l'OmniCorp, un conglomérat militaro-industriel surpuissant qui veut éradiquer le crime dans le monde, il compte faire d'Alex un super policier grâce à une armure supposée le rendre invincible. Clara, l'épouse d'Alex, accepte le contrat contre son gré. A cause de sa nouvelle vie, Alex, devenu cyborg, s'éloigne de sa famille. Son existence est désormais consacrée à traquer les voyous et autres malfrats de la ville... - Critique : Une seule vision marquante dans ce remake : le « déshabillage » du Robocop, créature d'apparence mécanique qui cache en fait le cerveau d'un policier gravement blessé. Pour le reste, José Padilha (auteur du controversé Troupe d'élite) n'ajoute que des péripéties inutiles. Beaucoup moins efficace que la version de Paul Verhoeven. — N.Di.

Sur Cine Plus Frisson dès 13h31 : RoboCop

De 15h25 à 17h19 Unknown Battle

Inédit Film de guerre 1h54 -12

En février 1942, après plusieurs mois de rudes combats, l'armée rouge est finalement parvenue à bouter l'ennemi hors du village d'Ovsyannikovo, avec d'importantes pertes humaines. Il ne reste plus qu'un tiers des effectifs, mais le froid glacial et les nazis menacent les survivants. Epuisés, les soldats attendent impatiemment du renfort mais reçoivent l'ordre du quartier général de garder le village à tout prix. Le commandant de la compagnie se retrouve face à un choix cornélien : obéir à cette directive, au péril de ses hommes, ou retirer ses troupes, ce qui pourrait lui valoir la cour martiale.

Sur Cine Plus Frisson dès 15h25 : Unknown Battle

De 17h19 à 18h57 Secret défense

Rediffusion Film d'espionnage 1h38 -10

Alex est le chef du contre-terrorisme au sein de la DGSE. Vivant dans le secret le plus total, il a renoncé à toute vie privée afin de se consacrer corps et âme à la lutte contre les fanatiques. Jour après jour, il leur livre une guerre sans merci. Leurs idéologies ne l'intéressent pas. Pour arriver à ses fins, Alex manipule tous ceux qui peuvent servir ses objectifs. Ne parvenant pas à neutraliser un dangereux terroriste connu sous le nom d'Al Barad, il jette son dévolu sur Diane, une étudiante naïve qui devrait lui permettre d'avancer ses pions. Mais il constate très vite qu'Al Barad utilise les mêmes armes et les mêmes méthodes que lui... - Critique : Genre : agents pas probants.Nos connaissances en matière de contre-terrorisme ne nous autorisent pas à discuter de l'authenticité des méthodes des services secrets de Gérard Lanvin pour infiltrer les réseaux islamistes radicaux syriens. Nos connaissances en block­busters nous permettent en revanche d'apprécier la complexité d'une intrigue, l'efficacité d'une mise en scène, la complicité entre acteurs, autant d'atouts absents dans le film de Philippe Haïm.La splendide Vahina Giocante ne parvient pas à rendre crédible son personnage d'apprentie-Nikita-call-girl-étudiante-en-Langues-O. Idem pour Nicolas Duvauchelle, à la peine dans son rôle de petit dealer de shit lillois reconverti en djihadiste après un passage en prison. La demi-douzaine de consultants spécialisés en espionnage et en relations diplomatiques employés par Philippe Haïm ont peut-être sauvé le script. Ils n'ont pas transformé le piètre réalisateur des Dalton en Sydney Pollack.

Sur Cine Plus Frisson dès 17h19 : Secret défense

De 18h57 à 19h12 Par ici les sorties

Rediffusion Magazine du cinéma 15mn Tout public

Au cinéma, au théâtre, dans les salles de concert, au musée,...que faut-il absolument voir? Que peut-on voir? Que faut-il éviter? Un magazine qui décrypte les sorties et les nouveautés culturelles.

Sur Cine Plus Frisson dès 18h57 : Par ici les sorties

De 19h12 à 20h44 Je suis un soldat

Rediffusion Film : drame 1h32 -10

A trente ans, Sandrine n'a ni travail ni argent. A la rue, elle est contrainte de retourner vivre chez sa mère. Henri, son oncle, éleveur de chiens, lui propose de travailler chez lui. Il lui mène la vie dure jusqu'à ce qu'il l'informe de ses combines. Il participe à un trafic de chiens en provenance de Slovénie. Il paie sa marchandise au kilo. Contre toute attente, Sandrine se révèle fine négociatrice et arrive à s'imposer. Mais elle n'a pas totalement mis ses principes moraux dans sa poche et commence à souffrir de la situation. Henri, de son côté, s'agace de l'assurance qu'elle a prise et ne voudrait pas qu'elle marche sur ses plates-bandes... - Critique : | Genre : Chienne de vie. C'est l'histoire d'une fille qui tombe. Dès la première scène, elle perd l'appartement qui symbolisait son émancipation. Retour à la case familiale où elle n'est ni rejetée ni bienvenue : manque de place, manque d'argent... A défaut de toute perspective professionnelle, c'est au chenil de son oncle qu'elle se retrouve, chargée des basses oeuvres... Parmi les films qui témoignent de l'actuel désarroi social (La Loi du marché, La Tête haute...), ce premier long métrage de Laurent Larivière se distingue par la pertinence de son thème : la honte. Voilà précisément le sentiment qui tire sans cesse l'héroïne vers le bas, la pousse à dissimuler aux siens son degré de dénuement. Puis à accepter, selon une spirale destructrice, de nouvelles humiliations. Autre idée forte du réalisateur : projeter l'enfer mental de la jeune femme dans l'environnement où elle travaille. Ce chenil saturé d'aboiements, imprégné par la crasse et les maladies, on découvre peu à peu qu'il est la plaque tournante d'un trafic d'animaux importés clandestinement des pays de l'Est. Autour de Louise Bourgoin, convaincante comme jamais, il y a les bêtes, plus ­effrayantes qu'attendrissantes. Et il y a les trafiquants brutaux et misogynes qui fournissent massivement les animaleries. Ce monde où l'on compte en « caisses de chiens », et que la France toutouphile tient tellement à ignorer, permet à Laurent Larivière de ­dépasser le cinéma sociologique au profit d'un hyperréalisme presque hallucinogène. — Louis Guichard

Sur Cine Plus Frisson dès 19h12 : Je suis un soldat

De 20h44 à 20h50 En Salle : As bestas

Rediffusion Magazine d'information 6mn Tout public

Marina Foïs et Denis Ménochet incarnent un couple français installé dans un petit village de Galice dans "As Bestas", de Rodrigo Sorogoyen.

Sur Cine Plus Frisson dès 20h44 : En Salle

De 20h50 à 22h11 Saint Maud

Film d'horreur 1h21 -12

Maud est employée comme garde-malade d'une femme très diminuée physiquement et qui vit dans une grande demeure au sommet d'une colline près de Dublin. La patiente s'appelle Amanda, autrefois chorégraphe et auteure d'un ouvrage intitulé "The Body Is a Stage". Elle paie des femmes et des hommes pour du sexe et maltraite Maud, jeune femme au mysticisme frôlant la folie. Celle-ci est persuadée d'être en contact avec Dieu, qui lui demanderait de sauver l'âme d'Amanda... - Critique : Reparti du Festival du film fantastique de Gérardmer 2020 avec pas moins de trois récompenses, dont le Grand Prix, ce premier long métrage, privé de sortie en salles par la pandémie, révèle à n’en pas douter une cinéaste. Rose Glass, jeune Anglaise à qui l’on donnerait le bon Dieu sans confession, connaît son horreur (et son Polanski, période Répulsion ) sur le bout des doigts, utilisant les codes du genre avec brio et les effets spéciaux, avec parcimonie. Tout est affaire d’atmosphère, ici, et de point de vue. Saint Maud épouse sans réserve celui de son « héroïne », pâle et pieuse infirmière à domicile chargée d’apaiser les derniers jours d’Amanda, une chorégraphe en phase terminale de cancer. Confrontée à la souffrance et au désespoir rageur de cette artiste flamboyante, choquée par ses mœurs très libres, Maud se voit confier une autre mission : sauver l’âme de la malade. Confier par qui ? Mais par Dieu, puisqu’il lui parle… Dans la grande maison, forcément isolée et lugubre, la soignante semble possédée. Par ces voix qu’elle entend, bien sûr, mais aussi par un drame passé et par une solitude à couper au couteau. La réalisatrice orchestre son chemin de croix avec un talent diabolique, bien aidée par la sidérante actrice Morfydd Clark, et ne lève le voile sur la nature de son expérience que dans les dernières secondes du film. Qui glacent le sang. — Marie Sauvion

Sur Cine Plus Frisson dès 20h50 : Saint Maud

De 22h11 à 23h50 Je suis une légende

Rediffusion Film de science-fiction 1h39 -10

Robert Neville, ancien savant de réputation internationale, est mystérieusement immunisé contre le virus qui a ravagé l'humanité. Solitaire, il hante depuis trois ans une New York en ruines, surveillé par des mutants, les "Infectés", qui guettent la moindre baisse de sa vigilance pour l'attaquer... - Critique : | Genre : Je suis un nanar coûteux. Bitume désert, véhicules abandonnés : une pandémie a rayé toute l'humanité de la car­te. Toute ? Non. A New York, Robert Neville résiste encore et toujours. Survivant ordinaire dans l'angoissant roman d'anticipation de Richard Matheson, il s'est ici transformé en... Will Smith. Savant, colonel, héroïque, imbattable... Un one-(super)man-show taillé pour la star, qui écrase tout sur son passage : les effets spéciaux (décevants) et le récit, pres­que plan-plan, malgré les assauts d'une nuée de vampires-zombies. Avec leur côté Voldemort du pauvre, version gluante et décérébrée, ces monstres sont aussi pal­pitants que les nombreux flash-back sur la « vie d'avant ». Le pire, pourtant, réside dans la niaiserie de la conclusion, prêchi-prêcha mystique aux antipodes du message trouble et désespéré de Ma­theson. — Cécile Mury

Sur Cine Plus Frisson dès 22h11 : Je suis une légende

De 23h50 à 01h04 Fantaisies pour couples

Film érotique 1h14 -18

Jacques et Chantal sont mariés depuis des années et forment apparemment un couple sans histoire. Pourtant, Jacques, libertin dans l'âme, ne pense qu'à séduire l'une après l'autre ses secrétaires. De son côté, sa femme s'engage sur la voie de la libération sexuelle, initiée par ses amies, expertes en la matière...

Sur Cine Plus Frisson dès 23h50 : Fantaisies pour couples