Ciné+ Émotion : Programme TV de la chaîne Ciné+ Émotion

En ce moment sur Ciné+ Émotion :

18h25 François Florent, une journée particulière

Documentaire cinéma 54mn Tout public
François Florent, une journée particulière

Des débuts au lycée Carnot, où il dispense des cours municipaux d'art dramatique, au cours privé qu'il crée début 1967 et qui a fait sa renommée, l'Alsacien François Eichholtzer a forgé une multitude de jeunes au métier d'acteur. Comment, en cinq décennies, a-t-il affiné cet enseignement subtil ? D'où lui vient cet instinct qu'il a de savoir si tel élève prend un chemin personnel ou bien s'égare dans celui d'un autre ? Pourquoi ce choix d'ajouter une classe libre gratuite à son cours privé ? Quelles ont été les idées maîtresses de son enseignement ?...

35min

À suivre, dès 19h20 : The Miseducation of Cameron Post

Ce soir sur Ciné+ Émotion :

20h50 Downton Abbey

Rediffusion Film : drame 1h57 Tout public

La reine et le roi d'Angleterre ont annoncé leur visite à Downton Abbey. Robert Crawley, son épouse Cora, leurs deux filles, Lady Mary et Lady Edith et leurs époux Henry Talbot et Bertie Pelham, sont aux anges. La matriarche Violet Crawley est la seule à s'inquiéter des préparatifs nécessaires à cet événement qui fera date dans l'histoire du château. Les serviteurs font de leur mieux pour accueillir dignement les souverains. Mais, le majordome du roi arrive en avance pour inspecter les lieux et décrète que le personnel sera écarté de l'événement. Blessés, Carson, sa femme Mrs Hughes, Anna et John Bates et les autres décident de faire front... - Critique : On les avait quittés, le cœur serré, à Noël 2015. Après six saisons d’intrigues successorales, d’affres sentimentales et de drames familiaux dans l’Angleterre des années 1910 et 1920, l’heure était venue pour les Crawley et leur imposante maisonnée de s’éclipser de la télé britannique qui les avait vus s’épanouir. Mais c’est sur grand écran que le showrunner Julian Fellowes choisissait de mettre ce point final à sa saga historique à succès. Tout commence par l’annonce d’une visite à Downton Abbey de Sa Majesté le roi George V et de son épouse, la reine ­Mary. D’où les sentiments mêlés d’honneur et d’angoisse, tant à l’étage des maî­tres qu’à celui des domestiques, où se déroule, pour l’essentiel, la première moitié de l’intrigue. Que va-t-on servir à table ? Quelle vaisselle choisir pour le dîner ? Ces enjeux dramatiques semblent un peu minces pour justifier deux heures de film… S’il n’a rien de la peinture cruelle des relations ancillaires que Julian Fellowes avait esquissée pour Gosford Park, de Robert Altman, et bien peu de la mélancolie proustienne qui se dégageait de la série ­télévisée, ce Downton Abbey final offre pourtant des occasions de se réjouir. D’abord, les échanges à fleurets mouchetés rappellent tout le talent du scénariste et offrent aux comédiens une partition piquante — mention spéciale pour la joute que se livrent Maggie Smith et la nouvelle venue, Imelda Staunton. Ensuite, l’auteur parvient à dessiner avec soin, à travers le destin de chacun, différents visages de l’Angleterre de 1927, sans jamais verser dans la leçon d’histoire.

« Downton Abbey » sur Ciné+ Émotion

22h47 Valmont

Film : drame 2h12 Tout public

Madame de Volanges a fait élever sa fille Cécile dans un couvent pour mieux la préserver des turpitudes du monde. Elle l'en fait à présent sortir, dans l'intention de la marier à monsieur de Gercourt. La marquise de Merteuil, dont Gercourt est l'amant, ne voit pas ce projet d'un oeil favorable. Elle s'acoquine avec le vicomte de Valmont, un don juan, et lui demande de se détourner un temps de sa proie du moment, la présidente de Tourvel, pour l'aider à distraire Cécile de ce funeste projet. S'il parvient à ses fins, la marquise lui abandonnera son corps ; s'il échoue, il se retirera dans un couvent. L'amour que Cécile éprouve pour son maître de musique, le chevalier de Danceny, favorise les plans des conjurés...

« Valmont » sur Ciné+ Émotion

Programme Ciné+ Émotion de la journée d'aujourd'hui

Lundi 24 Janvier 2022

De 06h16 à 06h42 Musique et cinéma : l'accord parfait

Rediffusion Documentaire cinéma 26mn Tout public

En prenant pour exemple des biopics ou des films musicaux où les acteurs n'ont pas peur de pousser la chansonnette sur grand écran, ce documentaire fête le cinéma en chansons.

Sur Cine Plus Emotion dès 06h16 : Musique et cinéma : l'accord parfait

De 06h42 à 06h44 Sur Cine+ : Slalom

Magazine du cinéma 2mn Tout public

Sur Ciné+ est l'émission consacrée au cinéma.

Sur Cine Plus Emotion dès 06h42 : Sur Cine+

De 06h44 à 06h47 En Salle : Bonus : l'amour c'est mieux que la vie

Magazine d'information 3mn Tout public

Magazine d'information.

Sur Cine Plus Emotion dès 06h44 : En Salle

De 06h47 à 06h54 En coulisses Ciné+ : Petite Solange

Magazine du cinéma 7mn Tout public
Sur Cine Plus Emotion dès 06h47 : En coulisses Ciné+

De 06h54 à 08h29 Stan & Ollie

Rediffusion Film : comédie dramatique 1h35 Tout public

Stan Laurel et Oliver Hardy ont été d'immenses stars comiques dans les années 1930. En 1953, le duo tente de rebondir en faisant une tournée en Angleterre. Les théâtres sont miteux et le public se fait rare. Stan Laurel veut rencontrer un producteur londonien qui lui avait promis d'investir dans un nouveau film avec Oliver et lui en tête d'affiche. Mais finalement, l'homme se dérobe. Laurel cache la vérité à Hardy. Grâce à sa ténacité, Laurel obtient de meilleures salles qui finissent par se remplir. Lucille Hardy et Ida Kitaeva Laurel, les épouses des comédiens, viennent à la rescousse. Mais bientôt, Oliver Hardy montre des signes de fatigue. Le médecin est formel : il doit arrêter sa carrière... - Critique : À la fin des années 1930, « le gros » et « le maigre » aux chapeaux melon, Laurel et Hardy, étaient encore plus fameux que Chaplin. La première originalité du film est de ne pas s’attacher à leur gloire, mais plutôt à leurs déboires, en 1953. Vieillissant, le tandem ne s’est pas résolu à arrêter le métier même si leur comique lent et absurde, au bord de la folie, fait de moins en moins recette. Ils font une tournée en Angleterre, se produisant dans de petits théâtres. Deux hommes enchaînés autant qu’attachés l’un à l’autre, un duo complémentaire et fraternel dans le travail, mais se voyant peu en dehors. Quelques traits spécifiques à chacun sont esquissés. Ollie, au physique de bébé opulent, est un bon vivant, généreux, mais accro au jeu. Stan, fluet, est la tête pensante. Son vieux penchant alcoolique revient parfois, vite ju­gulé par sa compagne, une danseuse au caractère bien trempé. Le film reprend quelques sketchs qui ont fait la gloire de Laurel et Hardy. Steve Coogan et John C. Reily livrent une performance étonnante. Mais ce qu’on retient surtout, c’est la finesse du portrait en creux de Stan, pygmalion et génie très discret. À ses funérailles, c’est Buster Keaton qui lui a rendu un hommage de taille : « Chaplin n’était pas le plus drôle. Je n’étais pas le plus drôle. Stan Laurel était le plus drôle. »

Sur Cine Plus Emotion dès 06h54 : Stan & Ollie

De 08h29 à 10h40 Sept ans au Tibet

Rediffusion Film d'aventures 2h11 Tout public

En 1939, Heinrich Harrer est un véritable héros national en Autriche. Marié à la belle Ingrid, une alpiniste intrépide, il a déjà vaincu quelques-uns des plus hauts sommets du globe quand il entreprend une expédition en Himalaya, avec pour périlleux objectif de s'attaquer au Nanga Parbat. Peter Aufschnaiter, le commanditaire de la campagne, accompagne l'équipée. L'entreprise échoue et, alors que la guerre débute, les aventuriers sont faits prisonniers par les Anglais et transférés aux Indes. Après des années d'enfermement et plusieurs tentatives d'évasion, Heinrich et Peter parviennent à s'enfuir. Ils décident alors de rejoindre Lhassa, la capitale tibétaine...

Sur Cine Plus Emotion dès 08h29 : Sept ans au Tibet

De 10h40 à 10h42 Sur Cine+ : Slalom

Rediffusion Magazine du cinéma 2mn Tout public

Sur Ciné+ est l'émission consacrée au cinéma.

Sur Cine Plus Emotion dès 10h40 : Sur Cine+

De 10h42 à 12h52 La cité de la joie

Rediffusion Film : drame 2h10 Tout public

Après des heures de lutte, Max Lowe, un jeune et riche chirurgien de l'hôpital de Houston, doit se rendre à l'évidence : la petite fille qu'il vient d'opérer est morte. Profondément ébranlé dans son optimisme médical, Max range ses scalpels et décide de tout quitter. A Calcutta, où il débarque en toute innocence, il commence par ressentir douloureusement le décalage entre son opulence et la misère omniprésente. Une bande de truands règle son cas de conscience à sa façon. Dépouillé et blessé, Max est sauvé par Hazari, un paysan bengali que la famine a chassé en ville. Ensemble, les deux hommes découvrent le dispensaire tenu par Joan Bethel, une Anglaise...

Sur Cine Plus Emotion dès 10h42 : La cité de la joie

De 12h53 à 13h07 Hollywood Live

Magazine du cinéma 14mn Tout public

Une exploration très personnelle du microcosme hollywoodien, présentée à la sauce : tonus, impertinence et humour décalé sont au rendez-vous.

Sur Cine Plus Emotion dès 12h53 : Hollywood Live

De 13h07 à 13h09 Sur Cine+ : Slalom

Rediffusion Magazine du cinéma 2mn Tout public

Sur Ciné+ est l'émission consacrée au cinéma.

Sur Cine Plus Emotion dès 13h07 : Sur Cine+

De 13h09 à 13h30 Par ici les sorties

Rediffusion Magazine du cinéma 21mn Tout public

Au cinéma, au théâtre, dans les salles de concert, au musée,...que faut-il absolument voir? Que peut-on voir? Que faut-il éviter? Un magazine qui décrypte les sorties et les nouveautés culturelles.

Sur Cine Plus Emotion dès 13h09 : Par ici les sorties

De 13h31 à 15h16 La femme au tableau

Rediffusion Film : drame 1h45 Tout public

Maria Altmann, une octogénaire excentrique, confie au jeune avocat Randol Schoenberg une mission incroyable : l'aider à récupérer l'un des plus célèbres tableaux de Gustav Klimt, exposé dans un grand musée autrichien. L'oeuvre appartiendrait à la famille de la vieille dame et aurait été volée par les nazis. D'abord sceptique, Randol se laisse convaincre quand elle lui raconte sa jeunesse gâchée par l'invasion nazie, la spoliation des tableaux de sa famille, jusqu'à sa fuite aux Etats-Unis. Mais l'Autriche n'est pas prête à laisser partir sa Joconde. Maria décide d'intenter un procès au gouvernement autrichien... - Critique : | Genre : tableau de chasse. Les Anglais aiment bien les enquêtes et les Américains adorent les « films de procès ». Dans cette coproduction anglo-américaine, on a donc droit aux deux... L'héroïne a existé : au crépuscule de sa vie, ­Maria Altmann s'est mis en tête de se faire restituer cinq toiles de Klimt, volées par les nazis et exposées, depuis, à Vienne. Qui n'aime pas David contre Goliath et l'individu solitaire contre l'Etat tout-puissant ? On est en empathie avec la vieille dame entêtée et adorable, d'autant qu'elle est interprétée par la superbe Helen Mirren. Qu'importe si de trop nombreux flash-back nous replongent inutilement dans les années 1930. Qu'importe, aussi, que le partenaire de Helen Mirren, Ryan Reynolds, soit l'acteur le plus impavide du cinéma actuel... Le rythme est efficace et les seconds rôles sont séduisants (Jonathan Pryce, notamment, jadis héros de Brazil, prix d'interprétation à Cannes pour Carrington, est irrésistible dans le court rôle d'un juge décalé). Du bon boulot, efficace et agréable. —Pierre Murat

Sur Cine Plus Emotion dès 13h31 : La femme au tableau

De 15h16 à 17h01 Alice et le maire

Rediffusion Film : comédie dramatique 1h45 Tout public

Après trente ans de mandat, Paul Théraneau, maire socialiste de Lyon, est fatigué. Il n'est pas encore tombé dans le cynisme, mais en panne d'idées, il est en pilotage automatique. Il tente de raviver la flamme de l'engagement politique en faisant appel à Alice Heimann, une jeune et brillante philosophe. Auprès d'elle, il commence à retrouver la foi. Au contact de Théraneau, elle perd quelques certitudes sur l'exercice du pouvoir. La jeune femme se révèle vite indispensable, suscitant des jalousies dans l'entourage du maire... - Critique : Une jeune normalienne est chargée de raviver l’engagement d’un maire usé… Depuis les séries politiques anglo-saxonnes, les arcanes du pouvoir nous sont devenus familiers. Mais ici, le plaisir de passer côté coulisses a quelque chose d’inédit, car Nicolas Pariser ne cherche pas à imiter l’efficacité et la vitesse télévisuelles. La relation entre Alice et le maire a le bon goût de rester platonique, même si une légitime ambiguïté peut naître de leur complicité. En limitant son observation du monde politique à l’échelle de la municipalité, avec son lot d’inaugurations, de réunions voirie, de vernissages et de soirées à l’opéra, le cinéaste fait le choix de la modestie, qui est aussi le thème de la première fiche rédigée par la jeune philosophe à l’édile en manque de repères. Les nombreux lieutenants qui gravitent autour du duo (une première adjointe ultra autoritaire, un directeur de la communication bouffi d’ignorance) ne sont jamais condamnés à un rôle univoque. Nicolas Pariser se place clairement de leur côté, sans les juger. Aucune naïveté pourtant chez l’auteur, qui montre bien, en s’en moquant avec malice, la victoire des communicants sur les décisionnaires et l’absence problématique de références culturelles classiques parmi les jeunes générations. Refusant la facilité de la satire, le cinéaste fait l’audacieux pari de l’intelligence et de la lenteur dans une époque affolée par la réactivité.

Sur Cine Plus Emotion dès 15h16 : Alice et le maire

De 17h01 à 18h25 Bachelorette

Rediffusion Film : comédie 1h24 -10

Au cours d'un repas avec son amie Becky, Regan apprend qu'elle va se marier avec son petit ami, Dale. Vexée de voir Becky se marier avant elle, Regan accepte pourtant de devenir sa demoiselle d'honneur. Quelques mois plus tard, à la veille du mariage, elle retrouve à l'hôtel ses vieilles amies du lycée, Gena et Katie. Pendant que Regan, passablement énervée par l'événement, tyrannise le traiteur et son personnel, ses camarades organisent une petite fête dans leur chambre. Becky les rejoint, pour manger de la glace, boire du champagne et prendre un peu de cocaïne. L'ambiance et les participantes s'échauffent, jusqu'à ce que tout dérape. Becky menace d'exclure Regan, Gena et Katie de la cérémonie... - Critique : Bachelorette a d'abord été un succès de théâtre « off Broadway », ce qui en dit long sur la liberté et l'inventivité des dramaturges anglo-saxons. Car la pièce, portée à l'écran par son auteur, contient bien les quatre éléments constitutifs de la « nouvelle comédie américaine » : larmes, sang, sperme et vomi, rappelant ainsi les productions Judd Apatow, en nettement plus trash, speed et provocant... Des quatre inséparables copines de lycée, c'est la moins jolie qui s'apprête à se marier la première, qui plus est à un type beau et riche. Les trois autres cachent tant bien que mal leur consternation pour préparer la noce — et l'enterrement de vie de jeune fille qui la précède. Une catastrophe suit, qui en provoque d'autres. Le mariage aura-t-il lieu ? L'intrigue n'est pas neuve, mais l'énergie du récit, l'âcreté des dialogues et le talent des comédiennes font mouche. La blonde Kirsten Dunst interprète avec ironie celle qui paraît, à tort, la plus équilibrée. La rousse Isla Fisher fait l'idiote avec un naturel renversant. Quant à la brune Lizzy Caplan (Virginia Johnson dans Masters of sex), elle traîne un spleen alimenté par tout ce qui peut être sniffé ou fumé... La réalisatrice cerne les presque trentenaires d'aujourd'hui, leurs névroses et leur insatisfaction chronique. C'est la méchanceté répétée qui fait la différence avec les films de filles équivalents.

Sur Cine Plus Emotion dès 17h01 : Bachelorette

De 18h25 à 19h19 François Florent, une journée particulière

Documentaire cinéma 54mn Tout public

Des débuts au lycée Carnot, où il dispense des cours municipaux d'art dramatique, au cours privé qu'il crée début 1967 et qui a fait sa renommée, l'Alsacien François Eichholtzer a forgé une multitude de jeunes au métier d'acteur. Comment, en cinq décennies, a-t-il affiné cet enseignement subtil ? D'où lui vient cet instinct qu'il a de savoir si tel élève prend un chemin personnel ou bien s'égare dans celui d'un autre ? Pourquoi ce choix d'ajouter une classe libre gratuite à son cours privé ? Quelles ont été les idées maîtresses de son enseignement ?...

Sur Cine Plus Emotion dès 18h25 : François Florent, une journée particulière

De 19h20 à 20h50 The Miseducation of Cameron Post

Film : drame 1h30 Tout public

En 1993, Cameron Post, une orpheline, tombe amoureuse de Coley, une jeune fille qu'elle a rencontrée à l'école du dimanche. Elles vivent pleinement leur relation naissante jusqu'au jour où elles sont surprises dans une voiture lors de la fête de fin d'année. Il n'en faut pas plus à sa tante évangéliste pour l'envoyer à God's Promise, un établissement dans les Rocheuses, censé lui passer l'envie d'être homosexuelle. Elle découvre un endroit dirigé d'une main de fer par madame Marsh, où les pensionnaires sont programmés à se détester eux-même. Elle se lie d'amitié avec Mark, l'introverti, et Jane, la grande gueule,... - Critique : En 1993, une Américaine est envoyée dans un centre religieux pour y être « guérie » de son homosexualité, et retrouver le droit chemin. Parce que les thérapies dites de conversion font encore débat (elles n’ont été interdites que dans certains pays), l’aspect documentaire de cette fiction retient l’attention. Soucieuse d’envoyer un message rassurant aux jeunes spectateurs qui pourraient se sentir concernés, la réalisatrice signe un film pour ados souvent simplificateur, où les abus dévastateurs de la « cure » n’empêchent pas de rester cool. Comme le souligne le titre choisi par le distributeur français, qui a repris le slogan de McDo…

Sur Cine Plus Emotion dès 19h20 : The Miseducation of Cameron Post

De 20h50 à 22h47 Downton Abbey

Rediffusion Film : drame 1h57 Tout public

La reine et le roi d'Angleterre ont annoncé leur visite à Downton Abbey. Robert Crawley, son épouse Cora, leurs deux filles, Lady Mary et Lady Edith et leurs époux Henry Talbot et Bertie Pelham, sont aux anges. La matriarche Violet Crawley est la seule à s'inquiéter des préparatifs nécessaires à cet événement qui fera date dans l'histoire du château. Les serviteurs font de leur mieux pour accueillir dignement les souverains. Mais, le majordome du roi arrive en avance pour inspecter les lieux et décrète que le personnel sera écarté de l'événement. Blessés, Carson, sa femme Mrs Hughes, Anna et John Bates et les autres décident de faire front... - Critique : On les avait quittés, le cœur serré, à Noël 2015. Après six saisons d’intrigues successorales, d’affres sentimentales et de drames familiaux dans l’Angleterre des années 1910 et 1920, l’heure était venue pour les Crawley et leur imposante maisonnée de s’éclipser de la télé britannique qui les avait vus s’épanouir. Mais c’est sur grand écran que le showrunner Julian Fellowes choisissait de mettre ce point final à sa saga historique à succès. Tout commence par l’annonce d’une visite à Downton Abbey de Sa Majesté le roi George V et de son épouse, la reine ­Mary. D’où les sentiments mêlés d’honneur et d’angoisse, tant à l’étage des maî­tres qu’à celui des domestiques, où se déroule, pour l’essentiel, la première moitié de l’intrigue. Que va-t-on servir à table ? Quelle vaisselle choisir pour le dîner ? Ces enjeux dramatiques semblent un peu minces pour justifier deux heures de film… S’il n’a rien de la peinture cruelle des relations ancillaires que Julian Fellowes avait esquissée pour Gosford Park, de Robert Altman, et bien peu de la mélancolie proustienne qui se dégageait de la série ­télévisée, ce Downton Abbey final offre pourtant des occasions de se réjouir. D’abord, les échanges à fleurets mouchetés rappellent tout le talent du scénariste et offrent aux comédiens une partition piquante — mention spéciale pour la joute que se livrent Maggie Smith et la nouvelle venue, Imelda Staunton. Ensuite, l’auteur parvient à dessiner avec soin, à travers le destin de chacun, différents visages de l’Angleterre de 1927, sans jamais verser dans la leçon d’histoire.

Sur Cine Plus Emotion dès 20h50 : Downton Abbey

De 22h47 à 00h59 Valmont

Film : drame 2h12 Tout public

Madame de Volanges a fait élever sa fille Cécile dans un couvent pour mieux la préserver des turpitudes du monde. Elle l'en fait à présent sortir, dans l'intention de la marier à monsieur de Gercourt. La marquise de Merteuil, dont Gercourt est l'amant, ne voit pas ce projet d'un oeil favorable. Elle s'acoquine avec le vicomte de Valmont, un don juan, et lui demande de se détourner un temps de sa proie du moment, la présidente de Tourvel, pour l'aider à distraire Cécile de ce funeste projet. S'il parvient à ses fins, la marquise lui abandonnera son corps ; s'il échoue, il se retirera dans un couvent. L'amour que Cécile éprouve pour son maître de musique, le chevalier de Danceny, favorise les plans des conjurés...

Sur Cine Plus Emotion dès 22h47 : Valmont