Altice Studio : Programme TV de la chaîne Altice Studio

En ce moment sur Altice Studio :

00h25 Simetierre

Rediffusion Film d'horreur 1h40 -12
Simetierre

Le docteur Louis Creed, sa femme Rachel et leurs deux jeunes enfants quittent Boston pour s'installer dans une région rurale du Maine. Près de sa maison, le docteur découvre un mystérieux cimetière caché au fond des bois. Peu après, une tragédie s’abat sur lui. Creed sollicite alors l'aide d'un étrange voisin, Jud Crandall. Sans le savoir, il vient de déclencher une série d’événements tragiques qui vont donner naissance à de redoutables forces maléfiques. - Critique : Que faire quand on habite tout près d’un vieux cimetière indien, maléfique et brumeux ? Surtout, ne pas y enterrer son défunt chat, ni personne d’autre… Ce film d’épouvante classique, voire lisse, qui suit avec application toutes les étapes du genre, sursauts, cauchemars et caves obscures incluses, est une adaptation d’un classique de Stephen King. Surprise : si le scénario prend de grandes libertés avec le roman d’origine, c’est pour en renforcer la noirceur et le pessimisme, et pousser un peu plus loin la fable, sur le thème de la mort et du travail de deuil. Une réinterprétation plutôt maligne, et sombrement réjouissante.

58min

À suivre, dès 02h05 : Inside Man : Most Wanted (Rediffusion)

Ce soir sur Altice Studio :

20h50 Britannia : Initiation

Rediffusion Série d'aventures 46mn -12

Saison : 1 - Épisode : 8 - Le siège des Regni et des Romains se poursuit, et les Cantii se trouvent au bord de l'extinction. Quant à Divis, il prépare Cait pour la bataille de sa vie. Cependant, la reine Antidia contacte son espion, caché parmi les Cantii...

« Britannia » sur Altice Studio

21h36 Britannia : Pax Romana

Rediffusion Série d'aventures 45mn -12

Saison : 1 - Épisode : 9 - Kerra et son clan sont sous la menace d'une attaque des Romains alliés à Antedia. Malgré la gravité de ses blessures, Divis survit. Après avoir suturé ses plaies, il prend la route en direction du campement des druides...

« Britannia » sur Altice Studio

Programme Altice Studio de la journée d'aujourd'hui

Jeudi 05 Août 2021

De 07h57 à 09h37 Zoolander 2

Rediffusion Film : comédie 1h40 -10

Depuis quelque temps, des stars de la mode et de la pop culture sont assassinées un peu partout dans le monde. C'est pourquoi Billy Zane est chargé de sortir deux hommes de leurs retraites : Derek Zoolander, qui vit seul dans le grand nord, et Hansel, qui s'est installé dans une retraite avec sa communauté, au sud de la Californie. Les deux hommes arrivent à Rome, pour rencontrer Valentina, responsable de la fashion police, chargée d'enquêter sur ces morts suspectes. Après avoir rendu visite à son fils, dans un pensionnat, Derek va rencontrer le terrible Mugatu, incarcéré dans une prison de haute sécurité... - Critique : Genre : comique soldé. On avait presque oublié Derek Zoolander, le mannequin crétin campé par Ben Stiller qui, en 2001, se tirait la bourre avec son ­rival Hansel (Owen Wilson). Retour dans l'univers grotesque de la haute couture pour une satire en règle. Mais c'est aussi, paradoxalement, une sorte d'hommage, tant le travail soigné sur le décor et les costumes rappelle le psychédélisme d'Alice au pays des merveilles. Si l'humour, hystérique, tout en digressions absurdes, tourne plus d'une fois à vide, le génie comique de Will Ferrell rallume la mèche et propulse le tout dans une autre dimension. Faisant défiler les caméos de stars, le film en dit long sur l'éphémère dans la culture populaire. — Nicolas Didier

Sur Altice Studio dès 07h57 : Zoolander 2

De 09h37 à 11h16 Le voyage du Dr Dolittle

Rediffusion Film pour la jeunesse 1h39 Tout public

Après la perte de sa femme sept ans plus tôt, l’excentrique Dr. John Dolittle, célèbre docteur et vétérinaire de l’Angleterre de la Reine Victoria s’isole derrière les murs de son manoir, avec pour seule compagnie sa ménagerie d’animaux exotiques. Mais quand la jeune Reine tombe gravement malade, Dr. Dolittle, d’abord réticent, se voit forcé de lever les voiles vers une île mythique dans une épique aventure à la recherche d’un remède à la maladie. Alors qu’il rencontre d’anciens rivaux et découvre d’étranges créatures, ce périple va l’amener à retrouver son brillant esprit et son courage. Au cours de sa quête, le docteur est rejoint par un jeune apprenti et une joyeuse troupe d’amis animaux, dont un gorille anxieux, un canard enthousiaste mais têtu, un duo chamailleur entre une autruche cynique et un joyeux ours polaire, et enfin un perroquet entêté, le plus fiable conseiller et confident de Dolittle.

Sur Altice Studio dès 09h37 : Le voyage du Dr Dolittle

De 11h16 à 13h06 Ma meilleure amie

Rediffusion Film : comédie dramatique 1h50 -10

Milly et Jess sont inséparables depuis leur enfance et leur rencontre à l'école primaire. Si les deux femmes sont toujours très attachées l'une à l'autre, Milly s'est depuis mariée avec Kit, son petit ami rockeur, tandis que Jess a épousé Jago. Un jour, Milly apprend qu'elle est atteinte d'un cancer. Après s'être confiée à sa plus fidèle amie, elle suit son traitement de chimiothérapie avec le soutien, constant, de Jess. C'est durant cette même période que Jess réussit enfin à concevoir un enfant avec Jago, après plusieurs essais infructueux et les possibilités d'une fécondation in vitro. La nuit où Jess découvre qu'elle est enceinte, Milly apprend de son côté qu'elle doit subir une double mastectomie... - Critique : Milly et Jess sont les meil-leures amies du monde. Mais Milly se découvre un cancer du sein, quand Jess peine à tomber enceinte... Même si la réalisatrice se vante d'avoir tourné deux scènes avec un iPhone 5, son mélo ressemble beaucoup trop à un soap opera des années 1980... — Pierre-Julien Marest

Sur Altice Studio dès 11h16 : Ma meilleure amie

De 13h06 à 14h53 The Lighthouse

Rediffusion Film : drame 1h47 -12

Nouvelle Angleterre, fin du XIXe siècle, sur une île perdue. Deux hommes ont pour mission de s’occuper durant quatre semaines d’un phare isolé. Petit à petit, la folie s’installe... - Critique : En Nouvelle-Angleterre, à la fin du xixe siècle, deux gardiens de phare accostent pour quatre semaines, alors qu’une tempête menace, une île désolée au large des côtes américaines. Pour dépeindre la lutte entre le gradé et le sous-fifre, le film combine noir et blanc poisseux, cadrages expressionnistes et musique bruitiste où se mêlent avec fracas le vent et la corne de brume. La mise en scène est austère à l’extrême, l’humour absurde est porté par le jeu volontairement excessif des comédiens, répugnants à souhait. Willem Dafoe, qui ferait presque sentir l’haleine fétide de son personnage, trouve en Robert Pattinson, cette fois dérangeant, un adversaire idéal. À mesure que les protagonistes perdent la raison, le récit éclate en tous sens, pour ouvrir à de multiples interprétations : on peut autant y voir une réflexion sur la folie qu’une allégorie de l’aliénation au travail. Si les dialogues s’inspirent des histoires de Herman Melville et des romans de Sarah Orne Jewett, l’influence la plus marquante est sans doute celle de Samuel ­Beckett : huis clos sadomaso sur fond d’apocalypse (Fin de partie), relève qui ne vient pas (En attendant Godot) et personnage réduit à une bouche parlante (Pas moi)… La grande prouesse du réalisateur, qui a fait ses gammes au théâtre en tant que directeur de production, consiste à laisser la parole proliférer : l’insulte proférée par Dafoe se déploie comme un kraken sorti du fond de sa gorge.

Sur Altice Studio dès 13h06 : The Lighthouse

De 14h53 à 16h48 Yesterday

Rediffusion Film : comédie 1h55 Tout public

Un musicien anglais cherchant à percer et qui, pour des raisons inconnues, est le seul à se souvenir des Beatles. - Critique : Jack, jeune musicien sans succès, avait presque renoncé à ses rêves. Mais voilà qu’il se fait percuter par un bus. Au même instant se produit une étrange panne d’électricité. Légèrement amoché, Jack se réveille dans une réalité parallèle : désormais, plus personne ne connaît l’existence… des Beatles. Sauf lui. Vibrante déclaration d’amour au plus grand mythe pop du xxe siècle, comédie alerte écrite par le pape du genre, Richard Curtis (l’homme de Quatre Mariages et un enterrement ou de Love Actually), ce joli film est une récréation mélomane et originale. Même si la conclusion reste gentiment prévisible (« all you need is love », et rien d’autre, bien entendu), le scénario est truffé d’idées comiques et de clins d’œil à l’univers des quatre de Liverpool — des chansons aux dia­logues —, et l’interprétation ne man­que pas de charme. Ce grand karaoké orchestré par ­Danny Boyle est plus proche de son gentil Slumdog Millionaire que de la déglin­gue provocatrice de Trainspotting. La fête, allègre et légère, sans les Beatles eux-mêmes (à une surprise près), illustre, mine de rien, l’enivrante illusion de tous les fans, seuls au monde avec leurs idoles.

Sur Altice Studio dès 14h53 : Yesterday

De 16h48 à 19h02 The King of Staten Island

Rediffusion Film : comédie 2h14 -12

Retour sur le parcours de l'humoriste américain, Pete Davidson. Fils d'un pompier décédé lors des attaques contre les tours du World Trade Center en 2011, il est connu pour sa participation au Saturday Night Live. - Critique : À 24 ans, Scott vivote chez maman, une infirmière énergique et aimante, écrasé par le souvenir d’un père héroïque, soldat du feu décédé en intervention quand il avait 7 ans. Perdu entre l’enfance et l’âge adulte, ce grand dadais traînasse sans but entre les potes, les joints, sa liaison secrète avec une amie de toujours et son rêve absurde d’ouvrir un restaurant-salon de tatouages. Quand sa veuve de mère rencontre enfin un amoureux, elle envisage de le pousser hors du nid. Intronisé « roi de la comédie potache » il y a quinze ans avec l’hilarant 40 Ans, toujours puceau, Judd Apatow a montré qu’il avait en fait le rire flou, entre deux eaux, grave et trivial à la fois. Il poursuit sur cette voie qui lui réussit, aidé par son coauteur et interprète Pete Davidson. Largement autobiographique — le père du stand-upper, pompier, a disparu lors des attaques du 11 septembre 2001 —, The King of Staten Island brode un peu de fiction autour de sa personnalité étrange, son long corps maigre et tatoué, son air abêti par la fumette, mais aussi la douceur de son sourire plein de dents et son art de la vanne limite. Un brin trop long, ce film au rythme alangui distille un charme tenace, subtile alliance ­d’humour cru et de tendresse assumée, presque mièvre.

Sur Altice Studio dès 16h48 : The King of Staten Island

De 19h02 à 20h50 Sex Friends

Rediffusion Film : comédie sentimentale 1h48 -10

Entre "sex friends", il faut respecter quelques règles de base : ne jamais s'offrir de cadeaux. Ne pas dîner en tête à tête. Accepter la concurrence. Oublier le mot "chéri(e)". Toujours partir avant le petit déjeuner. Et surtout, ne jamais tomber amoureux ! Est-ce bien clair pour Emma et Adam? Ce dernier aimerait entamer une relation sérieuse avec la jeune femme qui, débordée par son travail de médecin et fuyant l'engagement, ne l'entend pas de cette oreille. - Critique : Ce faux titre original, Sex Friends (lire ci-dessus le vrai, moins frontal, plus amusant), va directement à la composante la plus vendeuse du scénario. Une fille et un garçon au seuil de la vie active optent pour une relation strictement sexuelle : pas question de s’appeler « mon cœur » ou de s’embrasser à la caisse d’un hypermarché. Mais, dans une comédie romantique de grande consommation, on ne doute pas une seconde de la façon dont le pacte libertaire va évoluer. Sex Friends rejoint, à ce titre, le bataillon de films hollywoodiens promettant un érotisme décomplexé pour mieux finir dans la guimauve et le conservatisme. La parole est libre, véritable défouloir (le garçon improvise une chanson sur les règles des filles), mais les actes restent sages. Deux raisons pour passer outre cette supercherie de routine : le sympathique démon de midi (de minuit ?) qui saisit le réalisateur Ivan Reitman (SOS Fantômes), tout ragaillardi par la crudité du postulat et par ses jeunes acteurs sexy. Et Natalie Portman. En interne de médecine au cœur plus dur que celui de son amant (Ashton Kutcher), elle semble si supérieure à tous les garçons qui lui tournent autour qu’on se demande si Hollywood saura un jour trouver un fiancé à sa mesure.

Sur Altice Studio dès 19h02 : Sex Friends

De 20h50 à 21h36 Britannia : Initiation

Rediffusion Série d'aventures 46mn -12

Saison : 1 - Épisode : 8 - Le siège des Regni et des Romains se poursuit, et les Cantii se trouvent au bord de l'extinction. Quant à Divis, il prépare Cait pour la bataille de sa vie. Cependant, la reine Antidia contacte son espion, caché parmi les Cantii...

Sur Altice Studio dès 20h50 : Britannia

De 21h36 à 22h21 Britannia : Pax Romana

Rediffusion Série d'aventures 45mn -12

Saison : 1 - Épisode : 9 - Kerra et son clan sont sous la menace d'une attaque des Romains alliés à Antedia. Malgré la gravité de ses blessures, Divis survit. Après avoir suturé ses plaies, il prend la route en direction du campement des druides...

Sur Altice Studio dès 21h36 : Britannia

De 22h21 à 23h08 Cobra : Episode pilote

Rediffusion Série policière 47mn Tout public

Saison : 1 - Épisode : 1 - Robert «Scandal» Jackson, un ancien membre des commandos de marine réfugié dans un petit village indien au coeur de l'Alaska, est retrouvé par un organisme du nom de Cobra. Cette fondation, dont le but est d'aider les victimes des crimes dont la justice ne veut plus s'occuper, aimerait recruter le fugitif. Dallas Cassell, chef opérationnel de Cobra, lui fait comprendre que sa première enquête pourrait lui faire découvrir le véritable assassin de son père... - Critique : Une tempête solaire menace l’Angleterre. Des éruptions de l’astre entraînent une coupure de courant géante qui paralyse le pays. Comment sauver notre monde habituellement connecté et « éclairé », sans céder à l’obscurantisme ? C’est le dilemme du Premier ministre conservateur, Robert Sutherland (Robert Carlyle, ancien strip-teaseur de The Full Monty). C’est bien connu, le chaos est propice aux extrêmes, de gauche ou de droite. Sutherland va devoir gérer cette crise sans précédent avec tact et lucidité. Mais comme ce serait trop simple, un scandale privé le concernant pourrait mettre à mal son image auprès de l’opinion publique… Diffusée en janvier outre-Manche, aux prémices de la crise sanitaire, Cobra (nom de la cellule de crise du gouvernement) tombait à pic, notamment sur la question de la gestion d’une catastrophe. Hélas, cette série d’anticipation fonctionne trop sur courant alternatif, incapable de choisir entre grand spectacle assumé et réflexion politique. Résultat : le premier manque d’originalité, la seconde de nuance. Certains y verront une parabole sur l’affaiblissement de la Grande-Bretagne à la suite du Brexit. Mais ce serait accorder beaucoup de crédit à une série qui… ne nous branche pas !

Sur Altice Studio dès 22h21 : Cobra

De 23h08 à 00h50 Wild Horses

Rediffusion Téléfilm policier 1h42 Tout public

Après des années, un inspecteur rouvre une enquête sur une disparition jamais élucidée. Ses soupçons se portent rapidement sur un rancher. L'enquêteur est convaincu qu'il pourrait être lié à cette affaire, qui pourrait bien s'être soldée par un meurtre. Mais les témoignages sont difficiles à obtenir...

Sur Altice Studio dès 23h08 : Wild Horses